Des tulipes à planter au printemps

/, plante bulbeuse/Des tulipes à planter au printemps

Des tulipes à planter au printemps

Tulipes à fleurs de pivoines, plantation au printemps, Jeanne de Laval, Salon du Végétal 2013, Angers (49)

Désormais, vous allez pouvoir planter vos bulbes de tulipes au printemps pour une floraison pratiquement immédiate comme si elles avaient été installées l’automne de l’année précédente.

Les plantations d’automne sont de plus en plus délaissées par les nouveaux jardiniers qui préfèrent planter en fin d’hiver et au printemps. D’où une certaine désaffection pour les bulbes à floraison printanière qui arrivent habituellement dans les points de vente de jardinage dès le début du mois de septembre et dont la saison des ventes s’étire péniblement jusqu’aux soldes d’hiver début janvier. Face à ce désintérêt et au boom des plantations printanières, voici une nouvelle gamme de bulbes forcés (Rapides à Fleurir) proposée par Jeanne de Laval qui peuvent être mis en terre seulement à la fin de l’hiver ou au début du printemps pour une floraison quelques semaines après. Aussitôt plantés, aussitôt fleuris.

Tulipes, jacinthes, narcisses… Désormais vous pouvez planter ces bulbes au printemps à un moindre coût que les bulbes vendus déjà poussés et fleuris. La gamme comprend 48 références.

Une nouveauté découverte hier sur le Salon du Végétal d’Angers. Surveillez les arrivages dans les jardineries.

By |2013-02-19T21:39:19+00:00février 20th, 2013|fleur, plante bulbeuse|6 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

6 Comments

  1. jpp 20 février 2013 at 11 h 19 min

    Ca fait bien plaisir qu’on soit tous bien d’accord….
    La « génération tomate cerise » a bon dos. En fait la logique est ici la même que celle qui pousse les éditeurs à mettre au pilon des livres qui se vendent bien mais encore trop lentement à leur goût : rotation rapide des stocks , maximisation des profits: des profits à court terme eux aussi !

  2. mamiefanfan 20 février 2013 at 10 h 55 min

    je ne pense pas que contrarier les saisons soit une bonne chose. laissons faire la nature, et soyons patient, ce sont les qualités de tous bons jardiniers !!!!

  3. Corinne Delaunois 20 février 2013 at 9 h 35 min

    Moi j’ai testé l’année dernière ce principe de bulbes à planter au printemps mais alors ça a été un beau flop.
    Rien n’est sorti mais alors rien du tout et en plus les bulbes n’étaient pas moins chers.
    Je reste à mes plantations d’automne, c’est plus sur

  4. nicole 20 février 2013 at 9 h 19 min

    bof …. planter les bulbes à l’automne fait partie des plaisirs du jardinier, qui va pouvoir guetter les premiers signes de pousse quelques mois plus tard ….et puis je trouve qu’on a assez à faire en fin d’hiver, dès que la météo permet de commencer à nettoyer toutes ces plantes sèches qu’on a laissées tout l’hiver pour faire joli dans le givre et protéger les petites bêtes, comme nous le recommande le code du bon jardinier naturaliste…. la rapidité n’est pas bonne conseillère des jardiniers, et on ne devrait pas encourager les gens à zapper au jardin comme sur leur télé ! c’est l’opposé de la culture raisonnée …..

  5. Alain Delavie 20 février 2013 at 7 h 35 min

    À priori ces bulbes devraient pouvoir refleurir ensuite en reprenant une culture normale. À tester pour vérifier.

  6. Pierrick jardinier bio 20 février 2013 at 6 h 59 min

    Les nouveaux jardiniers ont oublié la sagesse des anciens!

    Ces bulbes forcés ne fleuriront qu’une fois ?

    L’obsolescence programmée arrive au jardin… 🙁

    Pierrick Le Jardinier

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui