À découvrir, le kaki Persimon

Caisse de kaki Persimon, marché d'Aligre, Paris 12e (75)

J’avais reçu un dossier de presse en octobre dernier, mais hormis l’aspect engageant de ce fruit et le fait qu’il ait une chair ferme, je suis resté sur mon dégoût des fruits blets à la chair gluante et mon peu d’attirance pour les kakis que l’on trouve couramment. Samedi dernier, il y en avait plein sur le marché d’Aligre (Paris 12e) et j’ai tenté. J’ai acheté deux kakis Persimon, des fruits énormes d’un bel orange vif soutenu brillant, fermes et lourds. Faciles à éplucher, ces fruits ont une chair jaune ferme et fondante à la fois, bien sucrée, sans amertume. J’aime beaucoup, je vais en acheter d’autres.

Encore assez méconnu du grand public, le kaki Persimon entre peu à peu dans le panier des Français. Les ventes progressent en effet régulièrement chaque année. Elles se sont multipliées par plus de 3,6 entre 2009 et 2011. Ce fruit est particulièrement apprécié pour sa saveur douce et vanillée, sa chair ferme et croquante qui le distingue de ses autres cousins kakis mangés quand ils sont blets. Sans pépin, ni noyau, le kaki Persimon est idéal pour faire le plein de vitamines pour cet hiver.

Kaki Persimon

Persimon, ce n’est pas une marque commerciale. C’est le nom donné à un kaki de la variété ‘Rojo brillante’ et qui, à la différence des kakis classiques, a perdu son astringence tout en restant ferme et croquant. Fruit du plaqueminier, il s’est particulièrement bien acclimaté dans la région de Valence, « le jardin de l’Espagne », connue pour ses cultures fruitières, les agrumes notamment, et maraichères. Toujours récolté à la main, il est manipulé avec le plus grand soin. Acheter un kaki Persimon, c’est consommer un fruit de qualité.

AOP Kaki de la Ribera del Xuquer
Le kaki Persimon bénéficie d’une Appellation d’Origine Protégée, gage de qualité et de confiance pour les consommateurs. Cette AOP réunit 21 producteurs de cette région de Valence, elle garantit les caractéristiques uniques des kakis produits dans la zone de l’appellation, le Xuquer étant la rivière qui traverse les terroirs où poussent les plaqueminiers. L’AOP certifie la zone de production, la récolte et le soin apporté à la manipulation des fruits, leur calibre, aspect et degré de maturité pour au final offrir un kaki Persimon de qualité.

Le kaki Persimon fait partie des fruits les plus énergétiques et compte parmi les meilleurs fruits pour la santé.
Exceptionnellement riche en fibres (2,5 g*), c’est un des fruits les plus diététiques de la saison. Avec un tiers des apports journaliers recommandés en provitamine A (2710 ul*), il permet de faire le plein d’anti-oxydants.

  • 170 mg de potassium*
  • 26 mg de phosphore*
  • 11 mg de vitamine C*
  • 8 mg de magnésium*

(* Valeurs aux 100 g)

À goûter et déguster sans trop tarder car la saison de ce beau fruit s’achève (octobre à janvier).

Commentaires (11)

  1. Alain Delavie (Auteur de l'article)

    Bonjour, Persimon est une marque commerciale sous laquelle vous trouvez des kaki ‘Rojo Brillante’. Voici un pépiniériste qui propose un large choix de plaqueminiers kakis : http://www.pepinieredubosc.fr/kaki/

  2. termini

    bonjour . j aimerai acheter un arbre kaki persimon mais je ne trouve pas . si vous pourriez m aider merci

  3. MICHELE

    Acheté hier un kaki persimon, que mon mari a pris pour une grosse tomate, nous allons le gouter ce week end car je ne connaissais pas ce fruit merci

  4. nicole

    on ne peut pas dire que les kakis classiques se mangent « blets » , qui signifie « trop mûr », « avarié » , ils sont dégustés mûrs, et la maturité est difficile à estimer …..LOL c’est la nèfle qui se mange réellement blette !

  5. Michèle

    J’adore les kakis, blets ou durs, j’en achète dans une petite boutique à 2€ les 4 et j’en achète toujours 2 lots qui ne me font pas longtemps!!!Mais comme c’est très bon pour la santé, pourquoi s’en priver!!!!Le plus drôle c’est que ma chienne BA adore aussi, dès qu’elle les voit elle en bave!!!

  6. mamiefanfan

    J’en ai mangé une seule fois et il m’a vraiment dégoûté, du coup je n’ai jamais retenté l’expérience. Peut-être qu’avec ces nouvelles informations je me lancerais un de ces jours, mais je ne suis pas encore convaincue !!!

  7. Martine

    Je n’aime pas du tout cette variété; seuls les blets bien murs pour Moi…

  8. josette

    Merci pour l’info. A ma prochaine virée  » en ville  » je vais voir si je peux en trouver.

    Bonne semaine à toutes et à tous.

  9. Catherine D

    une tendresse particulière pour les « plaquemines » qui ont enchanté mon enfance…et que je préfère au cultivars de maintenant…
    je me souviens d’un plaqueminier immense, du coté de Grenoble, couvert de ses fruits dorés et qui était un arbre à poules, avec des cochons dessous, au premières neiges c’était un spectacle rare ! bonne journée

  10. nicole

    aaaaaaaaah j’adore les kakis ! que ce soit les « normaux », qui sont évidement difficiles à trouver à point, ils ont tendance, tout en mûrissant, à se tacher et à pourir, ais quand on en trouve, quelle merveille ! ou les Persimon, plus pratiques à manipuler !
    une voisine (nord seine et marne, quand même !)a un magnifique plaqueminier, qui se couvre de fruits tous les ans, mais elle ne le soigne pas du tout et les fruits pourrissent avant de parvenir à maturité, même qand elle les cueille, quelle tristesse!! en tous cas je suis ravie de faire le plein de santé en en mangeant !

  11. noemie

    Comme toi, j’ai reçu le dossier de presse, et ne m’y suis guère attardée. J’ai rencontré ce fruit, sans l’acheter, car il était ferme!!!! Je suis bête, n’est-ce pas? J’ai l’habitude de consommer les kakis habituels, mous. Mais, à l’inverse de toi, j’aime ces fruits blets!! Je vais tenter de retrouver des Persimon….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 Partages
Partagez6
Tweetez
+11
Enregistrer4
Partagez