Quelques brins de cymbalaires et le bouquet revit !

Bouquet de fleurs artificielles recouvert de cymbalaires, cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)

Image follement nostalgique et poétique captée dimanche dernier dans le cimetière du Père Lachaise (Paris 20e) avant que la pluie ne m’en chasse. Un vieux bouquet de fleurs artificielles aux couleurs passées, depuis longtemps déposé et peut-être oublié sur une tombe pour être subtilement envahi, paré, orné des fines tiges de cymbalaires. Coup de chapeau à Dame Nature qui a joué les fleuristes en créant cette composition délicate.

Fleur artificielle entourée de cymbalaires, cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)

Encore une belle composition de Dame Nature faisant la part belle aux cymbalaires, charmantes petites plantes tapissantes, retombantes ou traçantes qui forment de magnifiques festons fleuris.

Bouquet de fleurs artificielles envahi de cymbalaires, cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)

Quand les travaux auront enfin cessé (ce n’est pas pour demain) sur la façade de mon immeuble, je vais essayer d’acclimater quelques jeunes pieds de ces « Ruines-de-Rome » que l’on trouve parfois chez certains pépiniéristes qui proposent aussi la variété à fleurs blanches. J’ai repéré aussi des semis de linaires sauvages qui me tentent beaucoup… Mais encore quelques semaines à attendre, le ravalement est loin d’être terminé…

Commentaires (6)

  1. mohair à Paris

    bonsoir,
    vous évoquez régulièrement le Père Lachaise, certainement parce que c’est un bien grand espace vert,
    mais, vous savez également en évoquer la nostalgie et la vie jaillissante,
    bien à vous

  2. josette

    Et en plus dans les tonalités des fleurs artificelles ! Faut le faire !

  3. jpp

    Disponible à St-S (tourner à droite entre les deux maisons après le grand portrait du saint de l’entrée 93 Rue de Crimée), c’est sur le muret près du point d’eau (qui supporte aussi une vigne). Avec l’accord de Jean-Paul le jardinier!

  4. Gisali

    J’adore cette petite plante aux fleurs miniatures que j’avais trouvée dans les ruines d’un château il y a deux ans déjà et qui continue à m’enchanter.

  5. Edwige

    joli! vous avez l’oeil!!

  6. Sylvaine

    J’en ai partput dans mon vieux clos, à l’ombre, sur les murs, et j’adore cette petite plante sauvageonne et si gracieuse.
    Alain, si tu en veux quelques pieds, je peux t’en envoyer:)
    Bonne journée, encore et toujours sous la pluie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer5
Partagez1