Palmarès du Prix littéraire Pierre Joseph Redouté

Samedi 2 juin 2012, le palmarès de la 13ème édition du Prix Pierre Joseph Redouté soutenu par l’Institut Jardiland a été décerné lors de la fête des jardiniers au Château du Lude (72).

Les cinq lauréats 2012 du prix Pierre Joseph Redouté ont reçu les mentions suivantes :

ARBRES Une encyclopédie / Hugh Johnson
Prix Pierre-Joseph Redouté
Arbres, Hugh Johnson, Éditions Delachaux et Niestlé
Octopus, Botanique Collection
400 Pages
21,6 x 28 cm
Prix TTC : 45,6 €


La taille de transparence / Dominique Cousin et Franck Boucourt
Prix Pratique
La taille de la transparence, Dominique Cousin, Franck Boucourt, Éditions Ulmer
Hors collection
192 pages, 200 photos,
21,5 x 27,5 cm
Prix TTC : 29,90 €

Le jardin perdu / Jorn de Précy
Prix Littéraire
Le jardin perdu, Jorn de Précy, Éditions Actes Sud
128 pages
10 x 29 cm
Prix TTC : 15 €

Guide des plantes de bord de mer / Christian Bock
Prix Botanique
L’indispensable guide des… Fous de nature ! (Collection), Éditions Belin
Guide des fruits sauvages, Gérard Guillot,
Guide des plantes de bord de mer, Christian Bock,
Guide des teintures naturelles, Marie Marquet
240 pages
11 x 21 cm
Prix TTC : 18,90 €

Écorces Galerie d’art à ciel ouvert / Cédric Pollet
Prix Coup de Coeur et Prix du Public
Écorces Galerie d’art à ciel ouvert, Cédric Pollet, Éditions Ulmer
256 pages, 350 photos
25 x 34 cm
Prix TTC : 39,90 €

Commentaires (5)

  1. Alain of Paris (Auteur de l'article)

    Merci Patrick pour le sécateur. Quant au livre, chut, laissons la surprise aux futurs lecteurs…

  2. Marguerite Oursenoir

    Le sécateur semble être un Felco http://www.felco.ch

    quand au Jorn de Précy c’ est effectivement un livre canular savoureux

  3. Pierre

    J’ai acheté « La taille de transparence » et ne le regrette pas. Un régal.
    Si quelqu’un reconnait la marque du sécateur (bien visible sur les photos) utilisé par D. Cousin, je suis intéressé, car je fatigue un peu avec le mien, tandis que cet homme doit avoir une grande expérience de la question.

  4. bellaciao

    je viens de lire l’introduction de Marco Martella, le traducteur du livre « the lost garden », ça a l’air tout à fait passionant et émouvant (la petite note manuscrite à son jardinier, retrouvée après sa mort …), et très « moderne » dans sa manière d’envisager le jardin, la nature, très étonannte vue l’époque où il vivait !
    et je confirme que « la taille de transparence » est un très bon bouquin, à mettre entre toutes les mains, entre autres celles des soi disant élagueurs qui massacrent ou se contentent de ratiboiser ….

  5. mamiefanfan

    encore de quoi faire des folies pour ma bibliothèque « jardin »……………

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez