Iris ‘Edith Wolford’ dans le jardin d’iris du parc de Bagatelle

Iris 'Edith Wolford', Hager / 1986, Jardin d'iris dans le parc de Bagatelle, Bois de Boulogne, Paris 16e (75)

Je suis allé faire une grande balade dans le parc de Bagatelle (Paris 16e) où les dernières pivoines, les iris et les premières roses s’épanouissent dans une débauche de fleurs pour la plus grande joie des visiteurs nombreux. Les collections comportent des variétés anciennes, modernes et les dernières créations en attente de jugement. L’iris ‘Édith Wolford’ a été créé en 1986 par Hager.

Iris 'Edith Wolford', Hager / 1986, Jardin d'iris dans le parc de Bagatelle, Bois de Boulogne, Paris 16e (75)

Iris 'Edith Wolford', Hager / 1986, Jardin d'iris dans le parc de Bagatelle, Bois de Boulogne, Paris 16e (75)

Cette variété à grandes fleurs bicolores déjà relativement ancienne marie le jaune canari et le bleu violacé. Deux teintes dont je ne raffole pas, mais je trouve l’accord particulièrement réussi dans cette fleur très élégante.

Iris 'Edith Wolford', Hager / 1986, Jardin d'iris dans le parc de Bagatelle, Bois de Boulogne, Paris 16e (75)

Un coloris bien marqué, une fleur de bonne tenue… À ne pas oublier !

Commentaires (4)

  1. séverine

    Bienvenue au club des amoureux de Bagatelle Nanou ! 😉

  2. mamiefanfan

    je ne sais pas si c’est toute la pluie et maintenant le soleil et la chaleur qui font que les iris sont magnifiques cette année; chez moi, je n’en n’avais jamais eu autant et aussi beaux !!! ceux-là ont vraiment des couleurs inédites !!!

  3. nanou

    je partage votre enthousiasme Séverine !

  4. séverine

    Aaaaaaaaah ! Mon jardin préféré :)))))))))) J’y suis repassée vendredi; magnifique n’est-ce pas ? Quand les beaux jours sont là c’est plus agréable d’y aller en semaine; on profite plus des fleurs, des animaux et de l’effet apaisant du lieu mi sauvage mi cultivé; un jardin qui change de visage chaque semaine, une vraie féerie !!! Et puis on peut voir travailler les jardiniers aussi; on mesure le travail énorme qui se cache derrière tant de beauté, ils le font avec amour en plus, et ça se sent dans le paysage. Quand le temps est couvert c’est fabuleux : on a le parc pour soi et du coup les écureuils montrent le bout de leur museau ! Vous avez du aimer le potager à l’ancienne avec les ancolies et les pensées; non ?! Et les hêtres magnifiques près du lac (qui se font grignoter par les pucerons : au secours…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

102 Partages
Partagez4
Tweetez
+1
Enregistrer97
Partagez1