L’aralia, fleur d’automne

Aralia du Japon (Fatsia japonica) en pleine floraison, rue des Glycines, Paris 13e (75)

Comme le lierre dont il est un proche parent, l’aralia du Japon (Fatsia japonica) attend la fin de l’été et l’automne pour épanouir ses larges inflorescences d’un blanc cassé crème qui font le bonheur des abeilles et des bourdons tant que les températures restent suffisamment douces.

Aralia du Japon (Fatsia japonica) en pleine floraison, rue des Glycines, Paris 13e (75)

Aralia du Japon (Fatsia japonica) en pleine floraison, rue des Glycines, Paris 13e (75)

Aralia du Japon (Fatsia japonica) en pleine floraison, rue des Glycines, Paris 13e (75)

Malgré son look résolument exotique, l’aralia du Japon est suffisamment rustique pour résister aux hivers parisiens et franciliens. Son feuillage est persistant. Les petites fleurs donnent ensuite des baies bleu noir à maturité.

Aralia du Japon (Fatsia japonica) en pleine floraison, rue des Glycines, Paris 13e (75)

Un peu trop imposant quand il se plaît, dommage, car je j’aurai bien mis sur mon balcon…

Commentaires (3)

  1. laurent

    Il y a dvierses formes panachées plus petites… 😉

    Le lieu où tu as pris la photo est joli.

  2. jpp

    J’aime beaucoup .C’est également une plantation que les anciens nous ont laissé à St-S

  3. Josette

    Superbes ces fleurs blanches en boules, feraient certainement un bel ensemble avec celles du lierre verdâtres. Je vais voir…Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez