Double luck bamboo

Luck bamboo, lucky bamboo ou cannes chinoises… Les appellations changent pour ces rameaux de dracaena porte-bonheur très à la mode et plus que jamais d’actualité en cette période de nouvel an chinois. Suite à ma visite chez Tang Frères dans le 13e arrondissement de Paris le week-end dernier, je suis revenu avec deux présentations de cette curieuse plante d’intérieur.

Lucky bamboo, Dracaena sanderiana

Double luck bamboo en forme de coeur, janvier 2011, photo Alain Delavie

Deux rameaux de Dracaena sanderiana (le véritable nom latin du lucky bamboo, qui n’est pas un bambou en fait), torsadés et réunis pour former un petit coeur.

Lucky bamboo, Dracaena sanderiana

Double luck bamboo en forme de coeur, janvier 2011, photo Alain Delavie

C’est demain le nouvel an chinois, mais nous ne sommes plus très loin de la Saint-Valentin !
Je suis curieux de voir l’aspect de la chose quand les jeunes pousses vont sortir au niveau des noeuds des tiges…

Lucky bamboo, Dracaena sanderiana

Double luck bamboo en forme de pyramide, janvier 2011, photo Alain Delavie

Et une présentation plus traditionnelle en forme de petite pyramide à deux rangées de cannes chinoises. Le tout dans une céramique chinoise à la couleur flashy. J’ai pris celle en orange. Rien d’étonnant, n’est-ce pas ?

Des achats qui ne m’ont pas ruiné :
– 3,50 euros le double luck bamboo en coeur,
– 6,50 euros pour la forme en pyramide dans une céramique.
Des petites idées de cadeaux pas chers et amusants.

Pour garder longtemps votre lucky bamboo, les soins sont très simples :
– placer la plante à la lumière, sans soleil direct,
– maintenir la base de la canne dans de l’eau (quelques centimètres suffisent), changée une fois par semaine,
– une température supérieure à 15 °C est recommandée.

Tous mes voeux de bonheur et de chance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 Partages
Partagez3
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez1