Les merles jardinent dans mes jardinières…

Les abeilles s’en sont données hier à coeur joie sur mon balcon, mais elles n’étaient pas toutes seules. Les merles sont venus terminer les baies de Sarcococca et comme cela ne suffisait pas à leur appétit vorace, ils ont un peu beaucoup labouré les jardinières en quête de vers et autres vermisseaux.

Dégâts des oiseaux sur balcon

Grande jardinière avec le terreau retourné par les merles, sur mon balcon, 16 janvier 2011, photo Alain Delavie

C’est une bonne chose dans un sens, car les merles se délectent notamment des larves d’othiorhynques, des insectes parasites qui poinçonnent les feuilles des arbustes d’ornement pendant la belle saison et qui prolifèrent dans la capitale.
Les oiseaux peuvent aussi trouver des chenilles qui hivernent dans le sol et des petites limaces, les plus terribles d’ailleurs pour les jeunes pousses. Donc rien à dire sur le principe…

Dégâts des oiseaux sur balcon

Grande jardinière avec le terreau retourné par les merles, sur mon balcon, 16 janvier 2011, photo Alain Delavie

Mais sur la forme, ce n’est pas pareil ! Bonjour les dégâts. Quels petits cochons ces oiseaux !
D’un coup de bec vigoureux, ils balancent le terreau partout autour d’eux et autour de la jardinière. Déjà que le balcon n’avait pas vraiment bel aspect avec l’hiver, maintenant, c’est… dégueulasse. Et ça ne fait que commencer, car les plantes ne vont pas recouvrir le terreau avant quelques mois encore, sic !

Commentaires (8)

  1. alain of paris (Auteur de l'article)

    Tant qu’ils ne déplacent que le terreau sans abîmer les plantes, ce n’est pas bien grave. Juste salissant !

  2. alain of paris (Auteur de l'article)

    Quand les merles grattouillent, le jardinier balaie ! Et le terreau vole dans la rue, ça c’est moins drôle… Enfin, presque 😉

  3. alain of paris (Auteur de l'article)

    Les pigeons se font oublier pour le moment. Ils attendent l’apparition des jeunes pousses et des bourgeons…

  4. jpp

    Même motif, même punition. Nous avons plein de merles à Saint-Serge, dans quelques mois, ce sera même plein de jeunes merles sautillant dans les buissons(ils sont marrons, les jeunes merles) et ne faisant pas gaffe au chat du voisin.
    On est habitué à retrouver nos plates-bandes sens dessus dessous . On leur pardonne et même on vient de toucher une subvention de la ville pour installer mini-mare et abreuvoir à oiseau.

  5. BKL

    hihi je vois que je ne suis pas seul a avoir des problèmes avec les merles =)

  6. Plantine

    Le tout étant de savoir si le bilan final est positif !
    Les merles, des jardiniers pas très soigneux il est vrai et ça doit t’énerver sérieusement, mais d’un autre côté, si le traitement insecticide bio et l’aération du terreau, ont été faits correctement, c’est toujours ça de gagné pour toi.
    Il faut pas que tu nettoies le balcon, sinon ils ne verront plus qu’ils sont déjà passés …
    Ça me rappelle les pigeons, ça. 🙂

  7. Sylvaine

    Ca, c’est la spécialité des merles ! Je me souviens d’un tas de feuilles mortes que nous avions stocké à gauche d’une allée en automne et qui s’est retrouvé à droite au printemps, les merles ayant balancé les feuilles tout l’hiver de l’autre côté de l’allée !!! lol
    T’inquiète pas pour la saleté de ton balcon, la pluie arrive et va tout nettoyer .
    Bon lundi 🙂

  8. fraZck

    Dans mon jardin aussi les merles s’en donnent à coeur joie ! Des vrais laboureurs 😉 Mais c’est un plaisir de les voir « trotter » autour de la maison 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez