Les lilas des Indes font leur show à la Défense (92)

Plantine avait laissé un message sur mon blog annonçant la floraison des lilas des Indes (Lagerstroemia indica) sur l’esplanade de la Défense (Hauts-de-Seine). J’y ai fait un saut hier après-midi. Je confirme, ce sont bien des lilas des Indes, superbes au demeurant. Preuves en photos (j’ai fait chauffé l’apn) !

Arbres à fleurs en ville

Lilas des Indes (Lagerstroemia indica) en pleine floraison sur l'esplanade de la Défense, Paris La Défense (92), août 2010, photo Alain Delavie

Arbres à fleurs en ville

Lilas des Indes (Lagerstroemia indica) en pleine floraison sur l'esplanade de la Défense, Paris La Défense (92), août 2010, photo Alain Delavie

Quelques touches de rose dans tout cet univers de pierre, de verre et de métal, c’est très bien !

Arbres à fleurs en ville

Lilas des Indes (Lagerstroemia indica) en pleine floraison sur l'esplanade de la Défense, Paris La Défense (92), août 2010, photo Alain Delavie

Arbres à fleurs en ville

Lilas des Indes (Lagerstroemia indica) en pleine floraison sur l'esplanade de la Défense, Paris La Défense (92), août 2010, photo Alain Delavie

Arbres à fleurs en ville

Lilas des Indes (Lagerstroemia indica) en pleine floraison sur l'esplanade de la Défense, Paris La Défense (92), août 2010, photo Alain Delavie

Arbres à fleurs en ville

Lilas des Indes (Lagerstroemia indica) en pleine floraison sur l'esplanade de la Défense, Paris La Défense (92), août 2010, photo Alain Delavie

Arbres à fleurs en ville

Lilas des Indes (Lagerstroemia indica) en pleine floraison sur l'esplanade de la Défense, Paris La Défense (92), août 2010, photo Alain Delavie

Le vent souffle souvent sur ce large esplanade, balayé par les rafales. C’est pourquoi tous les lilas des Indes sont solidement arrimés et ce d’autant plus qu’ils n’ont pas beaucoup de terre à leur pied pour retenir leurs racines en cas de tempête.

Arbres à fleurs en ville

Lilas des Indes (Lagerstroemia indica) en pleine floraison sur l'esplanade de la Défense, Paris La Défense (92), août 2010, photo Alain Delavie

Toutes les plantations sous les lilas des Indes sont faites avec des bégonias semperflorens à fleurs blanches. De beaux tapis vert pâle et blanc, rehaussé d’un peu d’or avec les étamines des fleurs.

Sur l’immense esplanade qui part de l’Arche de la Défense et descend vers Neuilly et Paris en montrant au loin l’Arc de Triomphe et la Tour Eiffel, les lilas des Indes sont répartis à deux endroits : la place basse (photos précédentes) et l’Esplanade du Général de Gaulle (photos suivantes).

Arbres à fleurs en ville

Lilas des Indes (Lagerstroemia indica) en pleine floraison sur l'esplanade de la Défense, Paris La Défense (92), août 2010, photo Alain Delavie

Arbres à fleurs en ville

Lilas des Indes (Lagerstroemia indica) en pleine floraison sur l'esplanade de la Défense, Paris La Défense (92), août 2010, photo Alain Delavie

Arbres à fleurs en ville

Lilas des Indes (Lagerstroemia indica) en pleine floraison sur l'esplanade de la Défense, Paris La Défense (92), août 2010, photo Alain Delavie

Dommage, le temps était très menaçant. Avec davantage de ciel bleu et les reflets changeants dans les vitres des tours, cela aurait été encore plus exotique. Au premier rayon de soleil, courrez à la Défense voir ces arbres à floraison estivale en plein épanouissement.

Commentaires (6)

  1. Laurent

    Un vrai rêve, cette plante!

  2. alain of paris (Auteur de l'article)

    Mille mercis Plantine pour ces citations sympathiques !

  3. Plantine

    Voilà qui est fait ; encore mille merci Alain.

  4. BKL

    effectivement c’est vraiment très beau.
    tellement que ça ne dérange aucunement que le temps soit médiocre!

  5. Sylvaine

    Magnifiques arbres dont la floraison est magnifiée par le ciel gris 🙂
    Ils mettent de la couleur et de la gaieté dans ce monde de verre et de béton que je trouve affreux.

  6. Plantine

    Bravo Alain ! Quel splendide reportage ! je savais que tu rendrais ça de façon magistrale.
    Justement, le fait qu’il n’ait pas fait très beau, montre bien qu’ils égayent l’ensemble de façon extraordinaire.
    Je suis contente d’avoir su trouver qui ils étaient quand ils n’avaient pas encore de fleurs et ça m’a occupée un moment cette recherche !
    Je regrette qu’ils n’aient pas pensé/voulu faire les mêmes jardins du côté de l’Arche car à cet endroit presque désertique, le vent est à la fête et c’est mortel en hiver. En été, c’est le contraire, le soleil se réverbère sur les dalles très claires et on en prend plein les mirettes … mais pas dans le bon sens : lunettes de soleil obligatoires !
    Merci de t’être donné tout ce mal pour nous en parler dans ce reportage ; ça me fait un plaisir immense et j’aurais sûrement pas réussi à faire aussi beau.
    Bon dimanche Alain
    PS : je vais faire un petit article pour renvoyer sur ton reportage… trop contente moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez