Ammi visnaga : légèreté, charme, naturel…

/, fleur, plante annuelle/Ammi visnaga : légèreté, charme, naturel…

Ammi visnaga : légèreté, charme, naturel…

Les massifs de fleurs d’été du Jardin des Plantes de Paris sont superbes en ce moment. C’est le moment d’y faire un grand tour pour admirer les floraisons et les feuillages décoratifs estivaux à leur apogée. J’aime tout particulièrement les touffes opulentes d’ammi (Ammi visnaga) à la fois imposantes et légères, sophistiquées et naturelles.

Fleur annuelle

Ammi visnaga (Apiacées) au Jardin des Plantes, Paris 5e (75), août 2010, photo Alain Delavie

Cette fleur annuelle de la famille des Apiacées (ex Ombellifères) a un feuillage vert vif très fin qui forme un buisson diffus et vaporeux. Les innombrables petites fleurs sont regroupées en larges ombelles blanc pur puis devenant vert vif après fanaison.

Fleur annuelle

Ammi visnaga (Apiacées) au Jardin des Plantes, Paris 5e (75), août 2010, photo Alain Delavie

Fleur annuelle

Ammi visnaga (Apiacées) au Jardin des Plantes, Paris 5e (75), août 2010, photo Alain Delavie

Les ombelles sont très nombreuses, mais la plante n’est jamais lourde ou trop massive. Au contraire elle apporte une touche de naturel (la ressemblance est grande avec les fleurs de carottes sauvages ou de cigüe) tout en donnant du volume aux plates-bandes.

Fleur annuelle

Ammi visnaga (Apiacées) au Jardin des Plantes, Paris 5e (75), août 2010, photo Alain Delavie

Cette espèce apprécie un emplacement très ensoleillé, un sol léger et bien drainé, mais qui reste suffisamment frais pendant l’été. Sous le poids des lourdes ombelles, les tiges ont tendance à s’affaisser de part et d’autre de la touffe, s’écroulant parfois sur la pelouse ou les fleurs voisines. Pour éviter cela, il faut juste piquer quelques rames pas trop hautes après la plantation en avril ou mai. Ces tuteurs discrets sont ensevelis par la masse de feuillage et de fleurs tout en maintenant l’ensemble. Une grande fleur annuelle qui se marient idéalement avec des grands cosmos blancs, des gauras, des kochias, des cléomes et bien d’autres fleurs d’été. Elle permet aussi de boucher un trou dans un massif de plantes vivaces en attendant les plantations d’automne.

Fleur annuelle

Ammi visnaga (Apiacées) au Jardin des Plantes, Paris 5e (75), août 2010, photo Alain Delavie

Cette fleur d’été est très apprécié par les insectes pollinisateurs qui se pressent nombreux sur les larges ombelles. Une plante belle et utile à la fois, pour le plaisir du jardinier et la protection de la biodiversité !

Fleur annuelle favorisant la biodiversité

Syrphe sur Ammi visnaga (Apiacées) au Jardin des Plantes, Paris 5e (75), août 2010, photo Alain Delavie

Mouches, syrphes, punaises et bien d’autres espèces viennent festoyer sur les innombrables petites fleurs mellifères. Avis aux photographes, c’est un excellent poste d’observateur ! Les inflorescences sont aussi très photogéniques, dès leur formation jusqu’au moment où les graines se forment. Grand spectacle !

Fleur annuelle

Ammi visnaga (Apiacées) au Jardin des Plantes, Paris 5e (75), août 2010, photo Alain Delavie

Fleur annuelle

Ammi visnaga (Apiacées) au Jardin des Plantes, Paris 5e (75), août 2010, photo Alain Delavie

Je n’ai jamais trouvé de jeunes plants dans les jardineries. Mais les semences sont maintenant disponibles dans le commerce, notamment chez certains semenciers vendant par correspondance. Quand vous ferez vos commandes pour le printemps prochain, pensez y !

Fleur annuelle

Ammi visnaga (Apiacées) au Jardin des Plantes, Paris 5e (75), août 2010, photo Alain Delavie

Jolie non, cette ombelle de graines vert brillant sur lesquelles se promène une petite coccinelle…

By |2010-08-17T23:43:40+00:00août 17th, 2010|biodiversité, fleur, plante annuelle|7 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

7 Comments

  1. Viviane 13 février 2013 at 9 h 05 min

    Chez nous, dans la région de Sauternes, il pousse aussi bien dans la grave ( cailloux calcaires) que les terres acides à mi ombre ou argilo-calcaire en plein soleil avec une préférence pour ces dernières. Il se re-sème d’abondance et les semis de l’an dernier sont en train d’apparaître depuis fin janvier et rien ne leur fait peur, pas même un petit – 10 °

    belle plante à associer aux rosiers, echinacées, delphinium, nepetas. Une vraie merveille sans cesse ondulant sous la brise!

  2. Laurent 18 août 2010 at 17 h 57 min

    Ravissante, je ne connaissais pas du tout! Bizarre qu’elle ne soit pas vendue.

  3. Plantine 17 août 2010 at 18 h 33 min

    Ces inflorescences en fractales sont magnifiques à tous les stades et toujours différentes… surprenant. Si en plus elles attirent les insectes, et ne nous empoisonnent pas comme la ciguë, c’est merveilleux. On peut dire que c’est l’Ammi du jardinier, non ?

  4. Sylvaine 17 août 2010 at 13 h 40 min

    Elle est vraiment belle 🙂
    J’en ai semé l’an dernier mais, soit les graines ont été mangées par les oiseaux, soit la terre très alcaline de mon jardin ne leur plaisait pas, le semis n’a rien donné.
    Dans le jardin, j’ai une plante qui lui ressemble un peu, en petit, c’est la petite Ciguë, toute fine et toute jolie mais redoutable empoisonneuse !

  5. anne 17 août 2010 at 12 h 04 min

    pour en savoir plus : http://www.avogel.ch/fr/encyclopaedie-plantes/ammi_visnaga.php
    heureusement que vos belles photos complètent les explications

  6. anne 17 août 2010 at 11 h 58 min

    ah bon, je les vus il y a 3jours , je croyais que c’était des carottes sauvages !

  7. noemie 17 août 2010 at 9 h 36 min

    J’adore, mais ça ne marche pas chez moi, où le sol est trop drainé, trop sec. Je n’essaie même plus!

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui