L’impatiens bleue s’est ressemée malgré l’hiver

Un peu partout dans mes jardinières apparaissent des semis spontanés de l’impatiens bleue (Impatiens namchawarbensis), une belle exotique annuelle qui se ressème abondamment chaque année partout où le sol est à nu.

Semis spontané d'impatiens bleue

Semis spontanés d'Impatiens namchawarbensis dans une de mes jardinières, avril 2010, photo Alain Delavie

Les trois vagues de froid sévère n’ont pas perturbé les graines, insensibles aux gelées apparemment, vu le nombre de jeunes plants que je découvre au fil des jours. Les semis spontanés sont apparus plus tardivement, certainement du fait de la longueur et de la rigueur de l’hiver 2009-2010. Mais si tout continue à bien pousser, je devrais avoir quelques plants pour le Troc Vert de Montreuil-sous-Bois en mai prochain. Ils seront petits car il reste un mois et demie, cela ne leur laisse plus beaucoup de temps pour se développer.

Pas besoin de racheter un nouveau plant d’impatiens bleue. Cette année, les semis sont apparus un peu partout sur le balcon, j’en ai assez pour moi pour fleurir le balcon l’été prochain.

Commentaires (8)

  1. jpp

    Laurent,
    Beaucoup de jardiniers me mettent en garde contre les semis spontanés d’impatiens,mais dans notre jardin, elles doivent déjà surmonter la sécheresse et puis les plantules se désherbent très facilement (à la différence de la renouée). Donc à la Gilles clément, on la laisse faire…jusqu’à un certain point…
    Dans la nature,c’est effectivement autre chose…

  2. alain of paris (Auteur de l'article)

    Merci pour l’info Jpp, j’avais prévu une annonce demain pour cet évènement que j’avais repéré, mais deux valent mieux qu’une et on ne sait jamais, je peux en oublier, il y a tellement de manifestations en ce moment…

  3. alain of paris (Auteur de l'article)

    Je te garde un bébé Noémie, le temps de le rempoter et qu’il grandisse un peu et il sera à toi ! Bises.

  4. laurent

    jpp, attention avec l’impatience de l’himalaya, c’est une belle envahisseuse. Toi qui parlais des cours d’eau envahi par la renouée, ici en Belgique, l’Ourthe et la Vesdre sont quasi totalement colonisées tantôt de l’une (la renouée au soleil, et un peu moins dans l’eau – elle aime aussi les bords de route), tantôt de l’autre (la balsamine les pieds dans l’eau, plutôt à l’ombre). En culminant toutes deux à deux mètres, on ne voit plus la rivière, et d’autres jolies plantes, autrefois communes, sont presqu’absentes. ;-(

  5. Kristin

    c’est bon à savoir…

  6. jpp

    Je sens que je vais faire un tour au troc de Montreuil que j’ai filmé l’an denier.
    Au jardin Saint-Serge, l’impatiens balflourii se ressème également spontanément et passe l’été bien que le terrain soit très sec, ce qui fait une floraison continue de Juin à Septembre. Nous avons semé cette année des impatiens de l’Himalaya . L’impatiens des fleuristes se maintient également et j’en prépare quelques plans au chaud. On pourrait faire un jardin d’impatiens !
    L’autre plante dont utilisons complètement les semis naturels est totalement spontanée:c’est la chélidoine. Elle s’apprête à nous faire une floraison, en attendant es roses…

    A propos de troc :
    « Jardinons dans le 20ème » – Troc de plantes…

    Rendez-vous Samedi 10 avril de 10h à 13h30

    – accueil à partir de 10h

    – troc et échange jusqu’à 12h

    – discussion et présentation de projets par les associations jusqu’à 13h30.

    Cette matinée sera aussi l’occasion de déguster du miel local !

    Au jardin sur le toit

    91, rue des Haies – 75020 Paris – Métro Maraîcher

  7. noemie

    J’veux un bébé!

  8. Vérone

    C’est génial dit donc !
    Elles se resèment bien en bonne exposition!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez