Archives de mots clés: ville de Paris

Vente de plantes de la Pépinière Municipale au parc Monceau (Paris 8e)

Vente de plantes de la Pépinière Municipale, Parc Monceau, Paris 8e (75), 25 novembre 2017

Le samedi 25 novembre 2017, profitez de la vente de plantes de la Pépinière Municipale qui se déroulera dans le parc Monceau (Paris 8e). La vente sera composée de surplus de plantes bisannuelles et vivaces en godet.

Ces plantes sont issues du surplus de production horticole de la Ville de Paris. Elles proviennent du centre de production horticole de la Mairie de Paris et représentent environ 2% de la production annuelle. Cultivées pour faire face aux imprévus, elles étaient auparavant le plus souvent perdues ou déposées au compost. Ces végétaux sont désormais mis en vente à prix modique pour que chacun puisse végétaliser Paris.

Informations pratiques
Parc Monceau, 35, boulevard de Courcelles, 75008 Paris.
De 10h à 15h (interruption de la file à 14h15).
Prix des plantes : 1 € pièce. Achat limité à 10 plantes par foyer dans la limite du stock disponible (environ 16 700 végétaux). Prévoir un sac pour vos achats.

Art floral : couronnes de dahlias

Couronne de dahlias mélangés avec d'autres fleurs coupées, art floral, Parc Floral, Paris 12e (75)
À l’occasion du 29ème Concours International du Dahlia vendredi dernier, les fleuristes de la Ville de Paris ont réalisé la décoration florale avec des dahlias disposés en couronne. En voici quelques unes.

Couronne de dahlias mélangés avec d'autres fleurs coupées, art floral, Parc Floral, Paris 12e (75)
Dahlia pompon ou décoratif, roses, rouges, pourpres, mauves, jaunes, orange…

Couronne de dahlias mélangés avec d'autres fleurs coupées, art floral, Parc Floral, Paris 12e (75) (suite…)

Les Parisiens invités à participer à des vendanges

Vigne, raisins, photo Fotolia / milamonO
Du 12 au 25 septembre 2017, les Parisiens sont invités à une activité originale et conviviale : vendanger, aux côtés de professionnels, trois des vignobles entretenus par la Ville de Paris. Le prélude à la troisième édition de la Fête de la vigne et du raisin, qui se tiendra le samedi 7 octobre à Paris et pour la première fois, dans des communes franciliennes proches de Paris.

Logo de la Mairie de Paris
La Ville de Paris entretient plusieurs vignobles sur son territoire. Cinq d’entre eux sont vendangés chaque année et produisent du vin. Un œnologue est mandaté pour conseiller les agents municipaux dans la culture de ces vignes et suit attentivement toutes les étapes menant à la vinification.

Ces espaces originaux de culture en ville ont un rôle patrimonial et une vertu pédagogique. Dans cet esprit, la Ville de Paris organise trois vendanges participatives, ouvertes à tous :

Deux sessions sont organisées le matin, à 9h et 10h (à l’exception du parc de Bercy où une seule session à 9h sera organisée). Inscriptions par mail à l’adresse fetedesvendangesparis@gmail.com, dans la limite des places disponibles.

Participer aux Trophées de l’Agriculture Urbaine

Pénélope Komitès, Adjointe à la Maire de Paris, lance la 1ère édition des Trophées de l’Agriculture Urbaine qui valorisera et récompensera des initiatives parisiennes existantes en agriculture urbaine. Six projets réalisés à Paris seront primés et mis en lumière afin d’encourager la dynamique agricole parisienne.

Logo Mairie de Paris
L’agriculture urbaine est au cœur de la construction de la  ville durable et résiliente. Végétaliser et cultiver la ville, c’est à la fois lutter pour le développement de la biodiversité et contre le dérèglement climatique en rapprochant le lieu de production de l’assiette. C’est aussi construire une ville plus solidaire en créant des lieux de rencontre et de renforcement du lien social.

La Ville de Paris porte ainsi l’objectif de dédier 33 hectares à l’agriculture urbaine dans la capitale d’ici 2020. C’est le sens des appels à projets Parisculteurs, l’appel à projets Permaculture à la ferme de Paris ou encore celui qui sera dédié à la création de houblonnières sur des murs parisiens.

Dans cette dynamique, Pénélope Komitès, Adjointe à la Maire de Paris en charge des espaces verts, de la nature, de la biodiversité et des affaires funéraires, lance les Trophées de l’Agriculture urbaine. Ils visent à promouvoir des porteurs de projets d’agriculture urbaine dans la capitale. Ces Trophées sont ouverts à tous les acteurs du monde associatif, entrepreneurial, agricole, aux jardins partagés, start-up, conseils de quartiers ou collectifs développant une activité d’agriculture urbaine à Paris. Les intéressés sont invités à déposer leurs candidatures jusqu’au 29 septembre 2017 à 16h.

L’annonce des lauréats des Trophées de l’Agriculture Urbaine 2017 aura lieu début novembre. Ce sera l’occasion pour les gagnants de présenter leurs projets au public, leur offrant ainsi une visibilité qui pourra également susciter de nouveaux partenariats parmi les acteurs de l’agriculture urbaine sur le territoire parisien et périurbain. Les six lauréats bénéficieront également d’une mise en avant de leur activité notamment sur les plateformes Végétalisons Paris, Parisculteurs et sur Paris.fr.

Exposition « Made In Paris » jusqu’au 22 octobre 2016

Made in Paris, Christine Taconnet, Éditions Le Chêne
La Ville de Paris et les Éditions du Chêne invitent à (re)découvrir la richesse du « Made in Paris ». Pour la première fois, un guide dévoile la diversité de la fabrication locale, du luxe au produit grand public. À l’occasion de la sortie de cet ouvrage, l’Hôtel de Ville accueille une exposition gratuite à l’espace Paris Rendez-vous.

Jusqu’au 22 octobre 2016, l’espace Paris Rendez-vous – le concept-store de l’Hôtel de Ville – accueille une exposition gratuite consacrée au « Made in Paris ». Elle s’appuiera sur une sélection de produits donnant à voir le foisonnement du « Made in Paris ». Grâce à une mise en scène originale, organisée par arrondissement, elle donnera à voir les nombreux ateliers présents dans les quartiers et valorisera leurs savoir-faire spécifiques.

Au fil de plusieurs mois d’enquête, Christine Taconnet, auteure du guide « Made in Paris » (Éditions du Chêne) a repéré des jeunes marques, retrouvé des manufactures centenaires, déniché des artisans de référence et des créateurs en plein envol qui révèlent la diversité insoupçonnée de la fabrication locale. Elle livre aujourd’hui plus de 200 adresses – historiques, haut de gamme, pointues, engagées… – qui n’avaient jusqu’à présent jamais été rassemblées.

Cette exposition, et le guide « Made in Paris », donnent ainsi aux Parisiens, Franciliens et touristes toutes les clés pour partir à la recherche de créations authentiques dans les rues de la capitale, du luxe au produit grand public. Pour mêler savoir-faire et plaisirs, ils proposent également des pistes aux gourmands : restaurants qui prônent le terroir local, maraîchers de proximité, gâteaux du répertoire parisien ou bonne bière du cru.

Des animations gratuites seront proposées aux visiteurs de l’exposition, telles que des dégustations de chocolats, de thés et de cafés « Ville de Paris ». Ces produits, sous licence commercialisée par la Ville de Paris, sont réalisés par les Comptoirs Richard, dont l’emblématique Brûlerie des Gobelins torréfie du café en grains depuis près de 60 ans.

Informations pratiques
Exposition « Made In Paris » du 7 septembre au 22 octobre 2016
Espace Paris Rendez-vous, 29 rue de Rivoli, 75004 Paris.
Entrée gratuite, du lundi au samedi, de 10h à 19h.

« Made in Paris, le guide qui prouve que l’on fabrique encore à Paris », Éditions du Chêne
De Christine Taconnet, préface de Yannick Alléno.
Format : 162 x 225 mm. Broché, 144 pages, 19,90 euros.

Homologation du vinaigre blanc pour désinfecter les outils de taille des végétaux

Bouteille de vinaigre blancParis et l’Institut technique de l’agriculture biologique (ITAB) ont demandé en novembre dernier à la Commission européenne d’homologuer le vinaigre blanc pour des usages phytopharmaceutiques. Ce dossier a été approuvé en mai dernier et son règlement européen d’exécution 2015/1108 a été publié dernièrement, permettant cet usage du vinaigre blanc à partir du 29 juillet 2015.

Depuis le milieu des années 1990, Paris mène une politique de réduction de l’utilisation des pesticides. Afin d’approfondir cet engagement, Pénélope Komitès et Bernard Jomier, adjoints à la Maire, ont demandé en novembre à la Commission européenne d’autoriser l’usage du vinaigre blanc (aussi dénommé vinaigre d’alcool ou vinaigre cristal) pour désinfecter les outils horticoles. Il constitue une alternative écologique à des produits plus toxiques pour l’environnement et pour la santé des professionnels. Cette méthode a été testée avec succès en 2013 par les services de la Ville.

Son règlement européen d’exécution 2015/1108 a été publié le 8 juillet dernier, permettant cet usage du vinaigre blanc, à partir du 29 juillet 2015. Paris se réjouit aujourd’hui de l’approbation de l’homologation du vinaigre blanc pour désinfecter les outils de taille des végétaux qui va permettre d’en généraliser l’usage à l’ensemble des outils des jardiniers et bûcherons professionnels de Paris.

Bouteille de vinaigre blanc« Nous lançons en 2015 la concertation pour un nouveau plan Biodiversité qui confirmera l’engagement de la ville sur le chemin du « zéro phyto ». Nos services doivent donc continuer à innover avec un produit aussi commun et naturel que le vinaigre », souligne Pénélope Komitès, adjointe à la Maire de Paris en charge des espaces verts, de la nature et de la biodiversité.

« La Ville est soucieuse de réduire l’exposition des Parisiennes et des Parisiens aux produits toxiques. Cela répond à un engagement résolument volontariste en matière de santé environnementale, qui se traduira notamment par le Plan parisien de santé environnementale, que je présenterai en novembre prochain », note également Bernard Jomier, adjoint à la Maire en charge de la santé.