Archives de mots clés: Versailles

Esprit Jardin à Versailles les 5 et 6 mai 2018

Affiche Esprit Jardin, Versailles (78), mai 2018La ville de Versailles accueille une nouvelle fois le rendez-vous des amateurs et professionnels du jardin et du paysage, avec un programme très riche pour ce week-end des 5 et 6 mai 2018 : Potager du roi et parc Balbi en entrée libre, visites guidées, création d’un jardin éphémère de 300 m2, conférences, ferme pédagogique aux carrés Saint-Louis, spectacles, ateliers…

Plus de 25 000 visiteurs et plus de 80 exposants sont attendus les samedi 5 et dimanche 6 mai 2018 au cœur du quartier Saint-Louis pour la 10e édition de la manifestation Esprit Jardin qui aura pour thématique l’art au jardin.

Shopping horticole, créations végétales, stands conseils, ateliers ludiques et artistiques pour enfants et adultes, spectacles… Esprit Jardin place chaque année l’art du jardin à la portée de tous tout en valorisant le patrimoine végétal et architectural de la cité royale. Esprit Jardin s’étend un peu plus chaque année en créant un parcours piétonnier entre le quartier Saint-Louis, le Potager du roi et la Pièce d’eau des Suisses. Pépiniéristes, fleuristes, paysagistes et décorateurs se retrouvent autour d’un jardin éphémère de 300 m2 réalisé par les jardiniers de la Ville de Versailles. (suite…)

Ouverture des 200 hectares de l’Arboretum de Versailles-Chèvreloup

Arboretum de Versailles-Chèvreloup, photo MNHN Snezana Gerbault
Depuis 1979, ce sont 17 000 visiteurs annuels qui parcourent les 50 ha de plantations spectaculaires de l’Arboretum de Chèvreloup, nouvellement renommé Arboretum de Versailles-Chèvreloup. 39 ans après son inauguration, une ouverture sur 130 ha supplémentaires vient d’être actée par le Muséum national d’Histoire naturelle. Ce sont désormais 200 ha d’espace naturel paysagé que les visiteurs peuvent découvrir.

Site géré par le Muséum national d’Histoire naturelle, l’Arboretum de Versailles-Chèvreloup, est un lieu exceptionnel de plus de 2 500 espèces et variétés d’arbres qui abrite une des plus riches collections d’arbres en Europe. Mitoyen du Parc de Versailles, il offre au public un excellent support de sensibilisation à la nature.

Les visiteurs pourront se familiariser en visite libre à trois secteurs supplémentaires : les zones biogéographiques d’Asie et d’Amérique, ainsi que, autour d’un étang de 1,5 ha, la zone horticole (27 ha) présentant près de 500 variétés d’arbres sélectionnées par l’homme. Cette diversité géologique et morphologique anime l’arboretum d’ambiances bucoliques fortement appréciées par tous les amateurs de botanique.

Parmi les lieux emblématiques, les visiteurs pourront flâner dans la prairie des cerisiers japonais, admirer la plantation de conifères nains, ou encore se perdre dans le dédale des Lawsons (déambulation parmi des conifères aux feuillages colorés). Ils auront également l’occasion de se promener autour des vestiges du système hydraulique qui alimentait les fontaines de Versailles, comme le Réservoir de Chèvreloup, et suivre les 900 mètres du nouveau parcours des arbres d’Ile-de-France présentant les essences de cette région.

Quelques nouveautés champêtres s’offrent au public en 2018 : un troupeau de moutons vient de rejoindre l’arboretum pour assurer l’entretien écologique des prairies au printemps et en automne, deux lundis par mois, les visiteurs pourront découvrir les serres lors de visites guidées thématiques (à 13 h, voir programmation détaillée sur le site internet du Muséum national d’Histoire naturelle).

Informations pratiques
Ouvert tous les jours (sauf le mardi 1er mai) de 10h à 18h, fermeture des caisses à 17h.
Tarifs : 7 € (tarif réduit 5 €). Billet tribu : 20 € (2 adultes et deux jeunes entre 3 et 25 ans). Carte d’abonnement : 15 € (tarif réduit 10 €)

30, route de Versailles, 78150 Rocquencourt.
Tél. : 01 39 55 53 80.
chevreloup.mnhn.fr

Le Potager du Roi listé parmi les sites du patrimoine culturel menacés dans le monde

Les arbres fruitiers du Potager du Roi en automne, Versailles (78)Le World Monuments Fund (WMF) a annoncé aujourd’hui la liste du programme World Monuments Watch 2018 qui met en avant un ensemble varié de sites du patrimoine culturel confrontés à de grandes menaces, comme des conflits, des catastrophes naturelles, le changement climatique ou l’urbanisation, ou offrant des possibilités uniques de préservation. Cette liste comprend 25 sites répartis sur plus de 30 pays et territoires, dont l’origine remonte de la préhistoire au vingtième siècle, avec notamment Le Potager du Roi en France.

World Monuments Fund (WMF)Parmi ces sites, le Watch 2018 intègre notamment des régions qui ont été frappées par la récente série d’ouragans et de tremblements de terre et qui vont avoir besoin en urgence d’un plan d’évaluation et de préservation de leur patrimoine culturel endommagé (sites sinistrés aux Caraïbes, dans le golfe du Mexique et au Mexique), un ensemble de maisons, d’églises et de centres communautaires méconnus en Alabama où se sont déroulés des événements décisifs du mouvement pour les droits civiques (sites des droits civiques en Alabama, États-Unis), un marché autrefois très animé qui a été réduit en cendres lors d’affrontements entre le gouvernement syrien et les adversaires du régime (souk d’Alep, Syrie), trois jetées historiques menacées par les effets du changement climatique (jetées de Blackpool, Angleterre), l’une des deux synagogues restantes d’une communauté juive jadis florissante (synagogue Eliyahu Hanavi, Alexandrie, Égypte), un groupe de bâtiments vulnérables à l’architecture moderne symbolisant l’espoir d’une nation fraîchement indépendante (architecture post-indépendance de Delhi, Inde), ainsi que la ligne ferroviaire rurale pour passagers au Chili (Ramal Talca-Constitución, Chili).

La liste biennale du World Monuments Watch a pour ambition de protéger le patrimoine historique, de préserver la mémoire collective et de renforcer les liens sociaux en faisant connaître ces sites et leurs enjeux à l’échelle internationale, mais également en identifiant des possibilités qui permettent aux communautés locales de collaborer avec des organismes de conservation, des agences gouvernementales et des mécènes d’entreprise.

« En mettant en place une coalition internationale, le World Monuments Watch protège à la fois les sites et le patrimoine historique commun qu’ils incarnent », explique le Président-directeur général du WMF, Joshua David. « Nous sommes peut-être davantage réputés pour l’excellence de nos pratiques de conservation, mais ce sont les conséquences humaines de notre travail qui nous tiennent le plus à cœur. Des sites comme les 25 figurant au Watch 2018 sont des lieux où nous nous rassemblons en tant que citoyens du monde et dans lesquels nous renouvelons notre engagement envers la justice, la culture, la paix et la compréhension. »

Arbre fruitier palissé, Potager du Roi en automne, Versailles (78)Sites Watch 2018

  • Sites sinistrés aux Caraïbes, dans le golfe du Mexique et au Mexique
  • Government House, St. John’s, Antigua-et-Barbuda
  • Sirius Building, Millers Point, Sydney, Australie
  • Ramal Talca-Constitución, province de Talca, Chili
  • Grand théâtre, Palais du Prince Gong, Pékin, Chine
  • Synagogue Hanavi Eliyahu, Alexandrie, Égypte
  • Takiyyat d’al-Gulshani, Le Caire, Égypte
  • Potager du Roi, Versailles, France
  • Architecture post-indépendance de Delhi, Inde
  • Minaret Al-Hadba, Mossoul, Irak
  • Lifta, Jérusalem, Israël
  • Amatrice, Italie
  • Gymnase de la préfecture de Kagawa, Takamatsu, préfecture de Kagawa, Japon
  • Quartier juif d’Essaouira, Maroc
  • Paysage culturel de Sukur, zone de gouvernement local de Madagali, Nigeria
  • Quartier historique de Karachi, Pakistan
  • Cerro de Oro, vallée de Cañete, Pérou
  • Tebaida Leonesa, El Bierzo, León, Espagne
  • Souk d’Alep, Alep, Syrie
  • Fleuve Chao Phraya, Bangkok, Thaïlande
  • Jetées de Blackpool, Blackpool, Royaume-Uni
  • Buffalo Central Terminal, Buffalo, New York, États-Unis
  • Sites des droits civiques d’Alabama, Alabama, États-Unis
  • Vieille ville de Ta’izz, Ta’izz, Yémen
  • Paysage culturel des monts Matobo, Matoto, Matabeleland méridional, Zimbabwe

Les arbres fruitiers du Potager du Roi en automne, Versailles (78) (suite…)

Biodiversité : Versailles reçoit le prix régional Île-de-France 2017

Logo de la Ville de Versailles (Yvelines)Pour la deuxième année consécutive, la Ville de Versailles est distinguée par le Prix régional Île-de-France 2017 décerné par l’agence régionale pour la Nature et la biodiversité en Île-de-France (Natureparif), pour son travail pionnier de transformation paysagère de ses cimetières afin d’éviter l’usage de désherbants toxiques pour l’homme et la nature.

Logo NatureparifUn travail qui a inspiré de nombreuses autres collectivités et qui va beaucoup plus loin que l’obligation désormais réglementaire pour les acteurs publics de ne plus utiliser de pesticides chimiques sur certains de leurs espaces ouverts au public.

« Les produits phytosanitaires, que la ville de Versailles n’utilise plus depuis 10 ans sur ses espaces verts et voirie, avaient un impact néfaste sur la santé et l’environnement car ils agissaient sur les organismes vivants et réduisaient ainsi la biodiversité. Dans notre ville, ces produits s’écoulaient dans la nappe phréatique à raison de 130 000 litres par an. L’alternative est le désherbage manuel, mécanique et thermique qui est employé sur tout l’espace communal. » François de Mazières, maire (DVD) de Versailles.

La cérémonie de remise des trophées aux lauréats se tiendra le 17 octobre prochain à 17h dans les locaux conjoints des Ministères en charge du Logement et de l’Environnement à la Défense, en présence de Madame Brune Poirson, secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, en clôture d’une journée de valorisation, d’échanges et de débat co-organisée avec le Club EcoQuartier et le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREMA). (suite…)

Lauréats du prix Versailles « Lire au Jardin » 2017

Logo du Château de VersaillesPour la sixième année consécutive, à l’occasion des Rendez-vous aux Jardins, le château de Versailles a décerné le prix Versailles « Lire au Jardin » qui récompense et soutient le dynamisme de la production éditoriale dans le domaine de l’art des jardins.

Les ouvrages récompensés en 2017 sont :
Catégorie « Grand Prix du livre Versailles Lire au Jardin »
Jardins d’hiver. Une saison réinventée de Cédric Pollet, Éditions Ulmer.
224 pages, 32,7 x 25,5 cm, 39,90 €
Certains jardins, trop rares, sont conçus pour être beaux et colorés en plein cœur de l’hiver. Là, l’utilisation judicieuse des arbres aux écorces remarquables, des arbustes aux tiges colorées, des plantes aux feuillages persistants et de celles qui fleurissent au cœur de la saison froide, transforme un jardin en une féerie de couleurs et de fragrances. L’auteur nous fait découvrir une vingtaine de ces jardins d’exception.

Jardins d'hiver. Une saison réinventée. Cédric Pollet, Éditions Ulmer
Catégorie « Prix du livre Versailles jeunesse »

Le Potager d’Alena de Sophie Vissière, Éditions Hélium.
56 pages, 25,5 x 21 cm, 13,90 €. À partir de 5 ans.
« Ce matin, comme tous les matins, pour aller à l’école, je passe avec maman devant un champ en friche… » Quelle n’est pas la surprise de la petite narratrice lorsqu’elle retrouve, quelques jours plus tard, ce même champ labouré ! Au fur et à mesure de l’année, on découvre alternativement l’évolution du champ et les gestes d’Alena, l’agricultrice. Cet album sensibilise les plus jeunes au travail de la terre.

Le potager dAlena, Sophie Vissière, éditions Hélium (suite…)

Paroles de Jardiniers les 3 et 4 juin 2017

Affiche des Paroles de Jardiniers, Versailles (Yvelines), juin 2017L’événement Paroles de Jardiniers revient cette année sous un nouveau format ! Les samedi 3 et dimanche 4 juin 2017, le Domaine de Madame ÉlisabethVersailles accueille les mains vertes pour un week-end placé sous le signe de la nature et du partage.

Plusieurs animations familiales seront au programme : cours de cuisine, troc aux plantes, ateliers autour des fleurs, des plantes gustatives, de l’apiculture ou des animaux de la ferme, et, bien sûr, visites guidées du parc et de son potager ! Cultivez aussi votre curiosité en visitant le jardin d’intérieur du futur abrité dans l’Orangerie dès le 3 juin, fruit du travail innovant de startups françaises.

Cette nouvelle édition de Paroles de Jardiniers permettra aussi de belles rencontres entre amateurs et professionnels, exposants et visiteurs…
Rendez-vous dans le cadre champêtre et bucolique du Domaine de Madame Élisabeth qui ne manquera pas de vous enchanter !

(suite…)