Archives de mots clés: Verbena bonariensis

Verveine de Buenos-Aires ‘Lollipop’

Fleurs de mon pied de Verbena bonariensis 'Lollipop' sur mon balcon parisien en été, Paris 19e (75)
J’aime beaucoup la verveine de Buenos-Aires (Verbena bonariensis), mais ses dimensions importantes ne sont guère adaptées à la culture sur un balcon, aussi grand soit-il. Heureusement, cette plante vivace a une variété naine, ‘Lollipop’, que j’ai le plaisir de voir fleurir en ce moment sur mon balcon parisien.

Verbena bonariensis ‘Lollipop’ ressemble en tous points à l’espèce type, mais elle ne dépasse pas 60 cm de hauteur. Très florifère, elle fleurit dès le mois de juin et pendant tout l’été, et même bien au-delà quand l’arrière saison est douce.

Dans un substrat bien drainé, cette verveine est relativement rustique. Mais il est quand même préférable de la protéger quand les fortes gelées menacent.

Un massif bleu tout l’été

Massif de verveines de Buenos-Aires et pérovskias, Prés du Goualoup, Domaine de Chaumont-sur-Loire (41)

Le Domaine de Chaumont-sur-Loire (41) s’est agrandi avec un nouveau parc, les Prés du Goualoup. Sur dix hectares dessinés par le paysagiste Louis Benech de nombreuses œuvres d’art contemporain et des jardins ont été installés. Quand vous y accédez en venant du Festival des Jardins, vous passez dans un jardin bleu composé notamment de verveines de Buenos-Aires, de pérovskias et de blé d’azur.

Massif de verveines de Buenos-Aires et pérovskias, Prés du Goualoup, Domaine de Chaumont-sur-Loire (41)

Un bel ensemble où dominent les verveines de Buenos-Aires (Verbena bonariensis) et les pérovskias (Perovskia atriplicifolia). Un mélange de bleu et de violet qui donne de loin une impression de vague bleue aux teintes très douces.

(suite…)

Verveine, cléome et gros minet, un trio estival gagnant !

Massif de verveine de Buenos-Aeres (Verbena bonariensis), de cléome et de gros minets (Pennisetum villosum), parc de Bagatelle en été

Des grands cléomes blancs et rose pourpre, des herbes aux écouvillons ou gros minets (Pennisetum villosum) et des verveines de Buenos-Aeres (Verbena bonariensis), le tout dans un joyeux fouillis savamment agencé pour le bonheur des abeilles, des papillons et des jardiniers. Tout l’été !

Une composition à installer en plein soleil à partir du mois d’avril ou mai.

Trio pour un été très fleuri et sans soucis

Association fleurie estivale de cosmos, de verveine de Buenos Aeres et d'ammi, photo Alain Delavie

Des grands cosmos à fleurs simples (les plus florifères et résistants), des verveines de Buenos Aeres (Verbena bonariensis) et des ammis (Ammi visnaga). Floraison assurée tout au long des mois d’été avec un minimum d’entretien.

Un trio réservé aux massifs et plates-bandes très ensoleillés, avec un sol bien drainé mais qui reste suffisamment frais au cours de l’été.
C’est un peu tard maintenant pour le semer car l’été maussade ne garantira pas les floraisons d’arrière-saison, mais si vous trouvez des plants (ce qui est encore possible), pas d’hésitation, succès garanti !

Une idée de composition prise il y a déjà pas mal d’années dans les très beaux Jardins Fruitiers de Laquenexy en Moselle, à visiter tout l’été.

Rencontre avec une belle rose trémière

En sortant d’un déjeuner de presse, je suis passé près du Petit Palais dans le 8ème arrondissement de Paris pour retrouver une station de métro. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir un joli petit massif en jaune pâle et violet, tout simplement charmant. Un coin champêtre en pleine ville…
Quelques pieds de verveine de Buenos-Aeres (Verbena bonariense) et des roses trémières à fleurs jaune primevère, un mariage réussi d’une grande beauté, à admirer le long de l’avenue W. Churchill.Paris est décidément un grand jardin, avec plein de petits coins à découvrir et en ce moment, de belles roses trémières à admirer…