Archives de mots clés: tilleul

Un arbre à votre nom dans le jardin du château de Vaux-le-Vicomte

Tilleul en pleine floraison
L’alignement d’arbres qui longeait le Grand canal et sur le parterre appelé « Quinconce » va être replanté avec plus de 200 tilleuls et leurs charmilles. Pour financer cette opération, Vaux le Vicomte fait un appel aux dons.

Ancré dans la terre, s’élevant vers le ciel, promis à une longévité qui surpasse de loin celle des hommes, l’arbre est admiré et suggère de multiples dialogues avec celui qui le contemple. passeur de temps, lien entre les générations, journal intime, véritable repère, l’arbre inspire depuis l’antiquité les plus grands peintres, auteurs, poètes, chanteurs-compositeurs, conteurs.

Château et jardins de Vaux le Vicomte
Dès 1653, lors du chantier de réalisation d’une œuvre fondamentale de l’architecture et du paysagisme à Vaux le Vicomte, André le Nôtre entreprend un projet colossal : la canalisation de la rivière Anqueuil. Celle-ci marque l’axe transversal est-ouest majeur à partir duquel sera mis en scène l’ensemble paysager du futur domaine. Afin de le souligner, deux allées rectilignes longent le canal qui s’étend sur près d’un kilomètre. Le Nôtre souhaite appuyer la ligne de perspective ainsi créée grâce à la plantation d’un alignement d’arbres devant une palissade de charmilles.

Broderies et jardins de Vaux le Vicomte
Plus de 3 siècles et demi plus tard, l’alignement replanté par Alfred Sommier en 1890 au Grand canal et sur le parterre, appelé « Quinconce », a dû disparaître : une étude phytosanitaire a prouvé le danger de ces arbres envahis par la mineuse du marronnier.

Depuis 2013, grâce au soutien de donateurs, il est envisagé de pouvoir planter plus de 200 tilleuls et leurs charmilles. Ainsi, seront restitués l’élégance et le décor végétal de cette perspective, exposée aux yeux des 300 000 visiteurs annuels. Le tilleul (Tilia cordata) a été choisi pour sa robustesse, sa rusticité, son port altier.

Pourquoi vous ?
En parrainant la plantation d’un arbre à Vaux le Vicomte,

  • Vous enracinez un arbre à votre nom pour les 150 prochaines années, occasion de célébrer un évènement particulier : anniversaire, mariage, souvenir…
  • Vous redonnez vie à un alignement végétal majeur du jardin à la française.
  • Vous transmettez au jardin de Vaux le Vicomte un arbre, jeune témoin des générations présentes et futures.
  • Vous inspirez d’autres mécènes dont le geste est indispensable à la préservation d’un tel lieu.

Votre don

  • 1 tilleul : montant du don 500 €  (170 €*, coût réel du don)
  • 2 tilleuls : montant du don 1000 € (340 €*, coût réel du don)
  • 3 tilleuls : montant du don 1500 € (510 €*, coût réel du don)

Votre don permettra la plantation et l’entretien pendant un an d’un (ou plusieurs) tilleuls.
(* votre don ouvre droit pour les personnes assujetties à l’impôt en France, à une réduction de l’impôt sur le revenu de 66% de son montant, dans la limite de 20% du revenu imposable, selon la loi du 1er août 2003. Un reçu fiscal vous sera envoyé dans un délai de 4 semaines à reception de votre chèque.)

Vos avantages

  • 1 plaque de reconnaissance mentionnant votre nom au pied de l’arbre planté (1 plaque par donateur)
  • 1 certificat de parrainage nominatif signé par Alexandre de Vogüé, président de l’association des amis de Vaux le Vicomte
  • 1 visite de l’alignement retrouvé, en compagnie d’un paysagiste, passionné d’histoire(s) (si vous êtes déjà ami de Vaux le Vicomte)
  • 1 carte d’adhérent simple à l’association des amis de Vaux le Vicomte à votre nom (si vous n’êtes pas encore ami de Vaux le Vicomte)

Soutenir Vaux le Vicomte et faire un don pour un ou plusieurs arbres

Votez et faites voter pour l’arbre que vous aimez

Platane d'Orient (Platanus orientalis) planté par Buffon en 1785, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)

Initiée en 2011 par Terre Sauvage et l’Office national des forêts (ONF), la deuxième édition de l’opération « ÉLISEZ l’arbre de l’année » lancée en mars dernier se poursuit… Depuis le 1er novembre 2012, jusqu’au 1er juin 2013, c’est le temps du vote en ligne, par le public, parmi 23 lauréats régionaux. L’arbre qui recueillera le plus de suffrages sera désigné « Arbre de l’année 2013 du public ».

Alertez et mobilisez votre carnet d’adresses, vos réseaux, vos amis, les amis de vos amis autour de l’arbre que vous aimez et rendez-vous sur le site www.arbredelannee.com.

Entre mars et octobre 2012, tout groupe (famille, classe, école, commune, entreprise, association…), dans toutes les régions de France, a pu proposer un arbre candidat à l’élection de l’arbre de l’année. 70 candidatures ont été recueillies. 23 lauréats représentant 23 régions françaises ont été sélectionnés par un premier jury composé de représentants de Terre Sauvage, de l’ONF et de la Ligue pour la Protection des Oiseaux. C’est maintenant au tour du public de manifester son choix.

Les critères qui ont été retenus : au-delà des caractéristiques naturalistes et esthétiques, l’histoire spécifique de l’arbre ainsi que son importance – culturelle, affective, sociale, symbolique, historique – pour le groupe qui le présente, reste le critère déterminant.

Une production photographique de chacune des communautés et de son arbre sera réalisée très prochainement par un photographe de Terre Sauvage. Elle donnera lieu à une exposition et une publication dans le magazine Terre Sauvage en 2013.

Enfin, après le Prix du Public viendra le Prix du Jury en juin 2013 et la révélation des deux « Arbre de l’année 2013 », celui du public et celui du jury, au cours d’une cérémonie qui se tiendra à l’UNESCO à Paris.

Ils soutiennent l’opération depuis le début : La Fondation Yves Rocher, les Scouts et Guides de France, la Ligue pour la Protection des Oiseaux ainsi que les publications Wapiti, Notre Temps et Milan Nature et Territoires.

Pour voter ou faire voter… rendez-vous sur www.arbredelannee.com

(suite…)

Tilleul d’Amérique en habit doré

Tilleul d'Amérique (Tilia americana) avec son feuillage automnal doré sur l'Ile aux Cygnes, Paris 15e (75)

Arbre en colonne large aux feuilles ovales à arrondies, le tilleul d’Amérique (Tilia americana) prend une belle coloration jaune d’or en automne, mise en lumière par les rayons rasants du soleil. Les sujets plantés le long de l’Allée des Cygnes (Paris 15e) ont revêtu leur habit doré particulièrement éclatant.

Tilleul d'Amérique (Tilia americana) avec son feuillage automnal doré sur l'Ile aux Cygnes, Paris 15e (75)

Les feuilles de cette espèce de tilleul contiennent un pourcentage élevé de calcium et de magnésium. En tombant, elles contribuent de façon importante à l’enrichissement du sol quand elles ne sont pas ratissées et enlevées.

Rideau d’arbres dorés

Rideau de tilleuls au feuillage doré, Versailles, Yvelines

Au fil des jours, les couleurs de l’automne s’affirment et gagnent de plus en plus la végétation des jardins et des rues. Le moment où tous les feuillages sont bien colorés est assez court, les feuilles tombant vite après avoir revêtu leurs plus belles teintes. Je suis passé juste quand il fallait dans Versailles (Yvelines) pour admirer ce superbe rideau de tilleuls dorés du haut jusqu’en bas.

Rideau de tilleuls au feuillage doré, Versailles, Yvelines

Royal !

Sous les tilleuls

Avec beaucoup d’avance par rapport aux autres années, les tilleuls de la capitale se sont mis à fleurir plus ou moins précocement selon les espèces ou variétés. La floraison abondante s’accompagne d’un parfum que j’adore et que j’ai plaisir à humer en passant sous les frondaisons de ces grands arbres.

Floraison d'un tilleul dans Paris, mai 2011, photo Alain Delavie

Floraison d'un tilleul dans Paris, mai 2011, photo Alain Delavie

Floraison d'un tilleul dans Paris, mai 2011, photo Alain Delavie

Floraison d'un tilleul dans Paris, mai 2011, photo Alain Delavie

Floraison d'un tilleul dans Paris, mai 2011, photo Alain Delavie

Floraison d'un tilleul dans Paris, mai 2011, photo Alain Delavie

Un des petits plaisirs du moment…