Archives de mots clés: Taxus

Les ifs du Domaine national de Saint-Germain-en-Laye contre le cancer

Château, Domaine national de Saint-Germain-en-Laye, Yvelines
Chaque année, le Domaine national de Saint-Germain-en-Laye fait don à la société SNPM de ses pousses d’if.

L’if est un conifère ornemental utilisé dans la lutte contre le cancer. Commercialisé sous le nom de Taxotère, c’est aujourd’hui l’un des médicaments anti-cancéreux les plus utilisés et la première source de revenus de brevets au CNRS. Il sert contre le cancer du sein, du poumon, de la prostate, le cancer gastrique et des voies aérodigestives supérieures.

Avec plus de 20 ans d’expérience, la SNPM est aujourd’hui le leader européen dans la collecte et le séchage de l’if avec plus de 2000 tonnes de matière récoltées par an.

Entre mai et octobre 2014, la taille des ifs du domaine a permis la donation de 4 m3 pour la fabrication de ces médicaments. Une politique écologique et responsable qui permet d’utiliser les déchets à bon escient.

Le Domaine national de Saint-Germain-en-Laye
Situé à 20 min de Paris, il offre 70 hectares d’espace préservé imaginé en partie par Le Nôtre. Situé autour du château, il offre une perspective remarquable sur toute l’Île de France.

Perspective sur l'Île-de-France depuis le Domaine national de Saint-Germain-en-Laye, YvelinesInformations au téléphone : 01 39 10 13 00.
Château, Place Charles de Gaulle, 78 100 Saint-Germain-en-Laye.
Accès :
RER ligne A, station Saint-Germain-en-Laye.
Autobus RATP ligne 258.
Autoroute de l’Ouest A 13, RN 190, RN 13, N 186.
Pour connaître la programmation des activités de l’établissement, connectez-vous sur : www.musee-archeologienationale.fr

Jeunes pousses d’if en vert tendre majeur

Jeunes pousses d'if au printemps, Paris 16e (75)

Le printemps humide a au moins l’avantage de favoriser la pousse des plantes pas trop frileuses. Les haies poussent à vue d’oeil comme cette belle haie d’ifs parisienne qui offre un joli contraste entre ses nouvelles pousses vert tendre et son feuillage plus ancien d’un vert très foncé et brillant.

Jeunes pousses d'if au printemps, Paris 16e (75)

(suite…)

Galerie de topiaires dans les jardins du château de Versailles (Yvelines)

Topiaire d'if dans les jardins du Domaine de Versailles (Yvelines) en automne

L’art topiaire consiste à tailler les arbres et les arbustes d’ornement dans un but décoratif pour former des haies, des massifs ou des sujets de formes très variées qui peuvent être géométriques ou qui représentent des personnages, des animaux, des monuments, etc. Les jardins du château de Versailles en présentent une belle collection avec les formes les plus diverses qui montrent la maîtrise des jardiniers du lieu dans cet art difficile de la taille.

Topiaire d'if dans les jardins du Domaine de Versailles (Yvelines) en automne

Sujet à trois boules superposées, de tailles différentes…

Topiaire d'if dans les jardins du Domaine de Versailles (Yvelines) en automne
Boules, cloche et dôme pour cet if à quatre étages superposés.

(suite…)

Quand l’if joue au sapin de Noël…

Fruits rouge d'if (Taxus baccata), Arboretum de Chèvreloup (MNHN) à Rocquencourt (Yvelines)

Les pieds d’ifs (Taxus baccata) chargés de fruits rouge vif perdent leur aspect austère parfois vraiment sinistre. J’ai croisé quelques sujets particulièrement colorés dans l’Arboretum de Chèvreloup (Rocquencourt, 78), qui donnent une autre vision de ces conifères qui méritent une plus large place dans nos jardins.

Fruits rouge d'if (Taxus baccata), Arboretum de Chèvreloup (MNHN) à Rocquencourt (Yvelines)Fruits rouge d'if (Taxus baccata), Arboretum de Chèvreloup (MNHN) à Rocquencourt (Yvelines) (suite…)

Écorce d’if

Écorce d'un if dans le square Louise Michel, Montmartre, Paris 18e (75)

Écorce d'un if dans le square Louise Michel, Montmartre, Paris 18e (75), 28 août 2011, photo Alain Delavie

Arrêt sur images d’une belle écorce d’if (Taxus baccata) dans le square Louise Michel qui s’étend au pied de la basilique du Sacré Coeur de Montmartre, Paris 18e (75).

L’écorce est peu épaisse et se détache par plaques fibreuses d’un joli brun-rouge. Superbe !

Une topiaire d’if en boule, c’est possible en pot !

Tout le monde connaît les boules de buis, très à la mode et de plus en plus répandues sur les balcons, les terrasses et dans les jardins. Mais les ifs utilisés en topiaires et surtout cultivés en pot sont moins fréquents. Quelques beaux sujets bien arrondis prospèrent dans le jardin du Musée de Cluny (Paris 5e).

Boule d'if (Taxus baccata) en pot dans Paris

Topiaire d'if en pot, Jardin du Musée de Cluny, Paris 5e (75), novembre 2010, photo Alain Delavie

Je savais que l’if supportait suffisamment bien les tailles répétées pour permettre sa culture en topiaire, avec un grand nombre de formes comme le cône, la spirale, le diamant ou la pyramide. Mais jusqu’ici je n’avais vu que des sujets en pleine terre, pas dans des gros pots au look design. Les exemplaires cultivés dans le jardin du Musée de Cluny encouragent à cultiver davantage cette espèce de conifère en pot.

Boule d'if en pot dans un jardin parisien

Topiaire d'if en pot, Jardin du Musée de Cluny, Paris 5e (75), novembre 2010, photo Alain Delavie

L’if peut être formé en boule simple ou avec plusieurs boules superposées. On peut même alterner des formes en plateaux et des sphères. La conduite en arbre à nuages est aussi possible.

Triple boule d'if en pot dans Paris

Topiaire d'if en pot, Jardin du Musée de Cluny, Paris 5e (75), novembre 2010, photo Alain Delavie

Il faut dans tous les cas un pot assez profond aux dimensions respectables et bien proportionnées avec celle de la boule d’if.
L’if (Taxus baccata) est une essence d’ombre à feuillage persistant, appréciant une atmosphère humide. Il pousse à l’état sauvage en forêt, mais il est tout indiqué pour les balcons, les terrasses, les cours et les jardins ombragés, ce qui est souvent le cas en ville.

Topiaire d'if en automne dans Paris

Feuilles mortes sur une topiaire d'if, Jardin du Musée de Cluny, Paris 5e (75), novembre 2010, photo Alain Delavie

Il faut l’arroser régulièrement pour maintenir le substrat toujours frais, mais jamais détrempé. L’arrosage se fait toute l’année, tant qu’il ne gèle pas bien sûr.
La taille s’effectue pendant les mois en A, avril et août.
En automne, il faut penser à enlever les feuilles mortes qui s’agglutinent sur les boules ou les plateaux.
L’if est parfaitement rustique, il ne craint pas les fortes gelées. Les protections hivernales ne sont donc pas utiles.