Encore beaucoup de feuilles sur le saule fin janvier

Le mois de janvier s'achève, mais certains arbres parisiens pourtant caducs ont encore conservé une bonne partie de leur feuillage. Les quelques jours de gelées n'ont pas réussi à faire tomber les dernières feuilles toujours accrochées aux arbres. Ce petit saule tortueux est un bon exemple de cette végétation perturbée.

Attaque impressionnante d’hyponomeutes sur les saules du parc de Bercy (Paris 12e)

Si vous allez vous balader dans le parc de Bercy, vous rencontrerez quelques arbres, des saules uniquement, pratiquement sans feuille et couverts d'immenses toiles blanchâtres. Et si vous vous approchez davantage, vous repérerez vite les milliers de chenilles qui vivent sous ces tentures protectrices. Des chenilles de l'hyponomeute, un petit papillon nocturne.