Archives de mots clés: rue d’Aubervilliers

Rencontre avec une chenille bien curieuse

Chenille, insecte, papillon, rue d'Aubervilliers, Paris 18e (75)
En allant déjeuner hier midi, j’ai croisé cette chenille égarée sur le bitume d’un trottoir de la rue d’Aubervilliers (Paris 18e) près du boulevard Ney. Une chenille assez grosse, avec plein de poils et des couleurs plutôt vives.

Elle ressemble beaucoup à une chenille de pudibonde. Mais je ne suis pas du tout spécialiste des papillons et encore moins de leurs chenilles.

Les couleurs d’automne s’installent dans Paris

Arbre avec de vives couleurs d'automne, rue d'Aubervilliers, Paris 18e (75)Le festival des belles couleurs d’automne est parti dans la capitale où les feuillages se parent de plus en plus d’or, d’orange et de rouge. Un spectacle que j’apprécie toujours autant même si cela annonce des jours plus gris et froids.

Arbre avec de vives couleurs d'automne, rue d'Aubervilliers, Paris 18e (75) (suite…)

Graminées en nocturne

Graminées (Miscanthus) dans la nuit en hiver, rue d'Aubervilliers, Paris 18e (75)
Les graminées installées dans les parterres de la rue d’Aubervilliers non loin du boulevard Macdonald (Paris 18e) dressent leurs panaches argentés jour comme nuit. Le paysage nocturne est plutôt sympathique.

Graminées (Miscanthus) dans la nuit en hiver, rue d'Aubervilliers, Paris 18e (75)
Un petit côté « Mon truc en plumes »…

Graminées (Miscanthus) dans la nuit en hiver, rue d'Aubervilliers, Paris 18e (75)
Graminées magnifiques même en hiver, surtout pendant la mauvaise saison ! La moindre touche de givre ou de glace les métamorphose, les rayons du soleil leur donnent une brillance exceptionnelle, la pluie et la rosée les font scintiller. Et le vent les chahute avec beaucoup de grâce.

Soleil et stipe cheveux d’ange

Soleil et vent dans une touffe de Stipa tenuifolia, rue d'Aubervilliers, Paris 18e (75)
Les grands parterres installés l’année dernière le long de la rue d’Aubervilliers (Paris 18e) près des bureaux de ma rédaction ont été plantés avec un assortiment très varié d’arbustes, de plantes vivaces et de fleurs annuelles. L’ensemble a un aspect plutôt naturel, avec la part belle laissée aux graminées, notamment à des stipes cheveux d’ange qui ont pris une belle ampleur et laissent ondoyer leurs fins épis blonds au gré des coups de vent.

Soleil et vent dans une touffe de Stipa tenuifolia, rue d'Aubervilliers, Paris 18e (75) (suite…)

Floraisons champêtres dans la rue d’Aubervilliers (Paris 18e)

Floraisons printanières dans la rue d'Aubervilliers, Paris 18e (75)
Semés l’année dernière et n’ayant pas souffert du froid hivernal, les petits coins de prairie fleurie installés sur les grands trottoirs de la fin de la rue d’Aubervilliers se remettent à fleurir de plus belle, avec un mélange de soucis, lins rouges, pavots de Californie, coréopsis et lavatères annuels.

Lin rouge dans la rue d'Aubervilliers, Paris 18e (75) (suite…)