Archives de mots clés: rue Albert Watel

Le label « Jardin remarquable » attribué à la Roseraie du Val-de-Marne

Le label « Jardin remarquable » a été créé par le Ministre de la Culture et de la Communication en date du 17 février 2004. Il est délivré aux jardins de France les plus remarquables ouverts au public, publics ou privés, présentant un intérêt culturel, esthétique, historique ou botanique, et dont le but n’est pas essentiellement commercial.

C’est un jury, mandaté par la DRAC, et piloté par la Conservation Régionale des Monuments Historiques d’Ile-de-France, qui s’est réuni pour décerner ce label. Suite à la fourniture d’un dossier technique préalable, une visite de site avec les divers membres, spécialistes d’horizons variés, a eu lieu le 19 mai 2011. En septembre 2011, le Préfet de Région a entériné et signé les décisions de label.

Roseraie du Val-de-Marne, photo Conseil Général du Val-de-Marne
La Roseraie a été considérée comme une étape marquante de l’histoire de l’art des jardins. Dans la liste des éléments remarquables du jardin figure la statuaire, mais surtout sa richesse botanique en tant que conservatoire du genre Rosa. Les éléments d’information relatifs au mode de gestion du jardin (moyens humains, organisation, prise en compte de la qualité environnementale) ont été analysés. La liste de la documentation mise à la disposition du public, les actions et supports pédagogiques, les efforts portés sur l’accessibilité ainsi que les initiatives publiques ont attiré l’attention du jury. Lors des débats sur l’attribution du label jardin remarquable le jury a néanmoins a observé que la part qui revient à Edouard André dans la conception de cette roseraie est peu mise en valeur et qu’il est bien dommage que le lieu d’exposition ait été supprimé au profit d’un lieu de restauration. Lors des débats sur l’été supprimés au profit d’un lieu de restauration… Par ailleurs, tous les membres du groupe de travail ont souligné la beauté de la Roseraie du Val-de-Marne et son parfait état d’entretien.

Ce label, qui vient s’ajouter à l’inscription du jardin à l’inventaire des monuments historiques, permettra au département de pouvoir mettre en lumière la Roseraie parmi les jardins remarquables de France, mais aussi de défendre au mieux ses intérêts patrimoniaux jusqu’au niveau international.

Roseraie du Val-de-Marne
Rue Albert Watel, 94240 L’Haÿ-Les-Roses.
Renseignements au tél. : 01 43 99 82 80.

À la Roseraie du Val-de-Marne, nourrissez tous vos sens

Cette année, la Roseraie du Val-de-Marne nous propose de réfléchir sur le jardin qui nourrit le corps et l’esprit. Pour que le jardin nous nourrisse, c’est à nous de le nourrir afin qu’il nous donne le meilleur de lui-même.

Roseraie du Val-de-Marne, photo Cg94-C Potez-Delpuech

Roseraie du Val-de-Marne, photo Cg94-C Potez-Delpuech

Avec le retour des roses, laissez vous enivrer par cet espace envoûtant qu’est la Roseraie du Val-de-Marne… Goût, odorat, toucher, vos sens seront comblés en ce lieu idyllique, loin de l’agitation de la ville :

  • Ouverture du 6 mai au 18 septembre 2011,
  • « Rendez-vous aux jardins » pour nourrir vos sens les 4 et 5 juin 2011 de 10 h à 19 h,
  • Parcours musical avec les gammes annuelles des 6 concerts « Parfums de Musiques », 6 concerts sur les deux premiers week-ends de juin.

(suite…)

Le dôme de la Roseraie du Val-de-Marne : un symbole menace

Très dégradé, le dôme de la célèbre roseraie du Val-de-Marne est menacé. Afin de lancer une souscription publique, Le Conseil général du Val-de-Marne signera une convention avec la Fondation du Patrimoine à la Roseraie, le samedi 20 septembre à 14h30.Créée en 1894, par un collectionneur passionné, la Roseraie du Val-de-Marne fut le tout premier jardin consacré exclusivement à la reine des fleurs. Géré par le Conseil général du Val-de-Marne depuis 1967, ce site d’exception est un conservatoire de roses anciennes unique au monde : près de 3200 variétés content l’histoire, le parcours géographique et l’évolution de la rose.
Inscrite à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, la Roseraie est structurée autour d’un axe de symétrie allant du Pavillon normand au dôme. Cette partie centrale, appelée la « Roseraie décorative à la française », constitue un exercice de style de réinterprétation de l’art des jardins à l’aide exclusive des rosiers : des rosiers tige remplacent les classiques orangers, les pylônes de rosier ‘Mistress F. W. Flight’ forment des cônes semblables aux ifs. Enfin, comme un rideau de scène, un grand motif de treillage et un dôme abritant une reproduction de La Baigneuse de Falconet, enserrent la Roseraie, le dôme se reflétant dans le miroir d’eau.
Créé en 1910, ce dôme est recouvert du rosier ‘Alexandre Girault’ :
il constitue un symbole fort de la Roseraie du Val-de-Marne. Son image est véhiculée à travers le monde. Sa structure est aujourd’hui particulièrement dégradée et nécessite une restauration qui restituera l’harmonie d’ensemble de cette partie de la Roseraie.
Le Conseil général du Val-de-Marne a décidé de se tourner vers la recherche de partenariats public-privé afin de concrétiser certains projets de développement de la Roseraie du Val-de-Marne. En s’associant avec la Fondation du Patrimoine, il offre la possibilité aux visiteurs, aux habitants, aux commerces, associations et entreprises locales, de s’associer à la préservation de la biodiversité et à la conservation du patrimoine, tout en bénéficiant d’une économie d’impôt.

Infos pratiques :
Roseraie du Val-de-Marne, rue Albert Watel, 94240 L’Haÿ-Les-Roses.
Renseignements au tél. : 01 43 99 82 80.