Archives de mots clés: roses anciennes

À la Roseraie du Val-de-Marne, nourrissez tous vos sens

Cette année, la Roseraie du Val-de-Marne nous propose de réfléchir sur le jardin qui nourrit le corps et l’esprit. Pour que le jardin nous nourrisse, c’est à nous de le nourrir afin qu’il nous donne le meilleur de lui-même.

Roseraie du Val-de-Marne, photo Cg94-C Potez-Delpuech

Roseraie du Val-de-Marne, photo Cg94-C Potez-Delpuech

Avec le retour des roses, laissez vous enivrer par cet espace envoûtant qu’est la Roseraie du Val-de-Marne… Goût, odorat, toucher, vos sens seront comblés en ce lieu idyllique, loin de l’agitation de la ville :

  • Ouverture du 6 mai au 18 septembre 2011,
  • « Rendez-vous aux jardins » pour nourrir vos sens les 4 et 5 juin 2011 de 10 h à 19 h,
  • Parcours musical avec les gammes annuelles des 6 concerts « Parfums de Musiques », 6 concerts sur les deux premiers week-ends de juin.

(suite…)

Renouveau du site Internet de la Roseraie du Val-de-Marne

En mars 2011, le site Internet de la Roseraie du Val-de-Marne fait peau neuve ! Il change de tenue, le 21 mars, pour fêter l’arrivée du printemps.

La fréquentation du site Internet de la Roseraie, mis en ligne au mois d’août 2006, a connu une évolution constante : le nombre de visiteurs a évolué de 33 158 en 2007 à 70 229 en 2010, soit 47% d’augmentation.  Afin d’améliorer l’ergonomie du site et de simplifier l’accès à l’information pour tous les publics, le design du site et l’organisation des contenus ont été ajustés.

Pour le grand public ou les touristes du monde entier :
– Les informations pratiques sont désormais accessibles dès la page d’accueil : sous cette rubrique, les internautes peuvent savoir comment venir, quel est le tarif d’entrée ou bien la période idéale pour la visite.
– Une plus grande place est attribuée aux vues du jardin sur cette page d’accueil. L’image de fond sera donc actualisée en fonction des saisons ou des événements de la Roseraie.
– La rubrique « Agenda » est remplacée par « Actualités » qui couvre plus largement les initiatives sur le jardin et les évènements dans le monde de la rose. Un système de pagination permet ainsi de répertorier jusqu’à 9 événements !
– Les nouveaux fonds d’écran seront désormais disponibles en plusieurs résolutions afin de s’adapter à l’évolution actuelle des formats d’écrans.

Parmi les nouveautés proposées aux amateurs-avertis ou aux « rosomanes » confirmés :
– L’association des Amis de la Roseraie du Val-de-Marne partagera ses informations au travers d’une rubrique dédiée : vous y trouverez tous les renseignements pour adhérer ou s’abonner au bulletin, les actualités de l’association ainsi que les sommaires des derniers bulletins publiés.
– Un tout nouveau forum a été créé, dynamisé par un procédé de modération a posteriori. Les « rosonautes » pourront s’inscrire, créer leur profil pour échanger, discuter… et créer une véritable communauté.
– Le glossaire a été retravaillé afin de proposer une définition à chacun des mots quel que soit l’endroit où l’on se trouve dans le site.
– Et pour accompagner ce renouveau, la lettre de la Roseraie a également changé de parure. Un design agréable, inspiré de celui du site, associé à de nouveaux contenus forme cette nouvelle lettre d’information, désormais diffusée le premier mercredi de chaque mois.

Autant de nouveautés qui viennent s’ajouter au module d’envoi de e-cartes postales, à la rubrique « la Rose du mois », à la possibilité de réservation en ligne pour les groupes, à la visite virtuelle qui marquèrent les évolutions régulières du site.

La Roseraie du Val-de-Marne est un jardin vivant qui rayonne. Son site Internet en témoigne.

Avec l’arrivée du printemps, il est une porte d’entrée avant de venir déguster la floraison des roses anciennes sur place…

Les 4 saisons d’un jardin collection de roses anciennes

À l’initiative de l’association Vivaces & cie, Odile Masquelier fera une conférence sur son jardin et sa collection de roses anciennes le lundi 1er décembre 2008 à 17 h à la Maison Nicolas Barré, au 83 rue de Sèvres dans le 6ème arrondissement de Paris.

Odile Masquelier vous fera découvrir « Les quatre saisons de la Bonne maison » : l’évolution, au fil des mois du jardin de près d’un hectare qui abrite sa collection de roses anciennes, comment elle choisit les plantes qui les accompagnent et ses recettes pour les cultiver et les soigner en respectant l’environnement.
Le jardin de La Bonne Maison est situé sur une colline au sud de Lyon (69). Dans ce lieu prospèrent une des plus importantes collections privées de roses anciennes (plus de 800 variétés), et au gré des saisons, des collections de bulbes, d’arbustes et de vivaces. Ouvert au public depuis 1987, le jardin a obtenu en 2006 deux étoiles pour sa collection de roses dans le Guide Vert Michelin Lyon-Drôme-Ardèche. Il est cité dans le livre Visions of Roses de Peter Beales et Secret gardens of France de Mirabel Osler.
En 1994, la ville de Lyon a demandé à cette jardinière d’exception de planter un jardin de roses anciennes surplombant le vieux Lyon. Elle a fondé en 1995 l’Association Roses Anciennes en France. Odile Masquelier donne des conférences dans le monde entier. Au Japon, un espace du jardin « The city of Sakura rose garden » ouvert en 2006, est dénommé « La bonne maison garden ». Elle a écrit « La Bonne Maison, un jardin de roses anciennes » (Ed. Flammarion – La Maison Rustique – 2001).Infos pratiques :
Lundi 1er décembre 2008 à 17 h.
Maison Nicolas Barré, 83 rue de Sèvres, 75006 Paris.
Entrée 5 euros (adhérents de l’association Vivaces & cie), 7 euros (non adhérents).
Renseignements au tél. : 01 44 93 96 65.

La Roseraie du Val de Marne ouvre ses portes

La célèbre Roseraie du Val de Marne, conservatoire de roses anciennes exceptionnel, ouvre aujourd’hui ses portes pour une nouvelle saison fleurie et parfumée.
Le temps des roses commence, recommence, encore timidement puisqu’il faut atteindre la fin mai et le mois de juin pour que ces arbustes préférés des français donnent le plus beau d’eux-mêmes.
La roseraie du Val de Marne, c’est :
3177 espèces et variétés de rosiers dont 182 espèces botaniques,
85 % de roses créées avant 1950,
13100 pieds de rosiers.

L’Île-de-France a la chance d’avoir des roseraies exceptionnelles. Bien sûr celle de l’Haÿ-les-Roses (94), celle du parc de Bagatelle (75), mais aussi celle de l’École du Breuil près du parc floral de Vincennes (75), sans oublier les parcs et jardins publics ou privés plantés de nombreux rosiers. De belles promenades en perspective !