Archives de mots clés: Rochefort

Bégonia ‘Dark Mambo’

Begonia 'Dark Manbo', Bégoniacées, Conservatoire du bégonia, Rochefort (17)
Le noir velouté du feuillage de ce bégonia rhizomateux est spectaculaire. Tout comme l’était la potée que j’ai photographiée dans le Conservatoire du Bégonia de Rochefort lors de ma visite début octobre.

Begonia 'Dark Manbo', Bégoniacées, Conservatoire du bégonia, Rochefort (17)
Pourpre noir aussi au revers des feuilles dont on distingue les poils fins situées sur le bord des limbes foliaires.

Begonia 'Dark Manbo', Bégoniacées, Conservatoire du bégonia, Rochefort (17)Les feuilles sont spiralées au coeur. Et cet aspect satiné sur toute leur surface. Magnifique variété !

Begonia rex, l’espèce à l’origine de tous les hybrides

Begonia rex, Bégoniacées, Conservatoire du bégonia, Rochefort (17)
On trouve de nombreux bégonias Rex dans le commerce, aux feuillages plus colorés les uns que les autres. Mais ce sont tous des hybrides, lointains descendants de l’espèce Begonia rex, aujourd’hui cultivée et préservée par le Conservatoire du Bégonia de Rochefort (Charente-Maritime). J’ai pu l’admirer et la photographier le week-end dernier lors d’une visite en compagnie de nombreux adhérents de l’Association Française des Amateurs de Bégonias.

Begonia rex, Bégoniacées, Conservatoire du bégonia, Rochefort (17)
Ce bégonia asiatique de type rhizomateux provient des contreforts tempérés de l’Himalaya, plus exactement de la province de l’Assam. Il a été introduit en 1856 par J. Simon chez Linden (Belgique) et décrit en 1857 dans l’ouvrage « la Flore des Serres » de Putzeys. Il appartient à l’histoire du genre bégonia même s’il est devenu très rare en culture.

Begonia rex, Bégoniacées, Conservatoire du bégonia, Rochefort (17)
Les feuilles sont grandes, jusqu’à 30 cm de longueur, avec une forme ovale pointue à cordiforme. Le feuillage gaufré est d’un vert très sombre velouté avec parfois des reflets bleu métallique. Il présente au milieu une bande irrégulière blanc argenté brillant.

Superbe bégonia, pas vraiment facile à cultiver surtout dans un appartement. Cette espèce est sensible à l’oïdium et craint tout excès d’arrosage. Comme de nombreux autres bégonias…

Trio de coléus, bégonia et impatiens en potée XXL

Potée de coléus 'Henna', bégonia et impatience de Nouvelle-Guinée, Rochefort (17)
Lors de mon séjour à Rochefort (Charente-Maritime) le week-end dernier, j’ai photographié cette énorme potée de coléus, bégonia, impatience de Nouvelle-Guinée et de patate douce d’ornement aux couleurs très automnales.

Potée de coléus 'Henna', bégonia et impatience de Nouvelle-Guinée, Rochefort (17) (suite…)