Archives de mots clés: Rendez-vous aux jardins 2018

Bilan de la 16e édition des Rendez-vous aux jardins 2018

Affiche des Rendez-vous aux Jardins 2018, création Chevalvert
Pour la première fois depuis leur création, plus de 2 500 parcs et jardins dans 16 pays européens ont ouvert leurs portes tout au long de ce premier week-end de juin pour la manifestation des Rendez-vous aux jardins, et ont pu accueillir 2 millions de visiteurs en Allemagne, Belgique, Croatie, Espagne, Estonie, France, Hongrie, Irlande, Italie, Lituanie, Monaco, Pays-Bas, Pologne, Slovaquie, Slovénie et en Suisse.

En France, ce sont plus de 1,8 million de visiteurs qui ont choisi de découvrir 2 200 parcs et jardins, privés ou publics, dont environ 1 000 ouverts au public pour la première fois ou à titre exceptionnel.

Parmi les 3 500 animations proposées : démonstrations de savoir-faire, visites guidées, conférences ou encore ateliers ont été organisés sous la conduite de guides amateurs ou professionnels. Qu’ils soient paysagistes, jardiniers, parfois jardiniers d’art ou propriétaires, ces formateurs d’un jour ont pu communiquer avec enthousiasme leurs savoirs et savoir-faire, la mémoire des gestes, les méthodes de préservation de ces lieux fragiles.

Exemples de fréquentation en Île-de-France
Jardins du Docteur Gachet d’Auvers-sur-Oise, Auvers-sur-Oise, Val-d’Oise : 500 visiteurs
La Prairie du Canal, Bobigny, Seine-Saint-Denis : 150 visiteurs
Domaine national de Champs-sur-Marne, Champs-sur-Marne, Seine-et-Marne : 1 600 visiteurs
Parc du Château de Courances, Courances, Essonne : 1 500 visiteurs
Potager du Château de La Roche-Guyon, La Roche-Guyon, Val-d’Oise : 500 visiteurs
Jardin du côté des roches brunes, Montreuil, Seine-Saint-Denis : 500 visiteurs
Jardin de l’Hôtel de Matignon, Paris : 6 100 visiteurs
Jardin des Tuileries, Entrée Lemonnier, Paris : 1 500 visiteurs
Musée national Eugène-Delacroix, Paris : 800 visiteurs
Archives nationales, Paris : 4 800 visiteurs
Parc de la Villette, Paris : 10 000 visiteurs
Jardin des toits rouges / Circuit de jardins, Pontoise, Val-d’Oise : 750 visiteurs
Arboretum de Chèvreloup, Rocquencourt, Yvelines : 2 100 visiteurs
Le Potager du Roi, Versailles, Yvelines : 300 visiteurs

16e édition des Rendez-vous aux jardins les 1er, 2 et 3 juin 2018

Affiche des Rendez-vous aux Jardins 2018, création ChevalvertLe premier week-end de juin, le ministère de la Culture invite le public à découvrir ou à redécouvrir les parcs et les jardins, publics ou privés, à explorer les merveilles botaniques qui s’y déploient et à profiter des nombreuses animations qui y sont proposées. Pour cette 16e édition, la manifestation « Rendez-vous aux jardins » se placera sous le thème de « L’Europe des jardins ».

Cet événement s’inscrit dans le cadre de l’Année européenne du patrimoine culturel proposée par le Conseil de l’Europe et l’union européenne. De très nombreuses animations seront proposées à tous les publics, néophytes ou initiés ; certaines seront mises en place dès le vendredi pour les scolaires (journée qui leur est traditionnellement réservée). Tout au long du week-end, dans toute la France métropolitaine et les territoires d’Outre-Mer, visites guidées, conférences, rencontres avec les propriétaires, démonstrations, concerts, spectacles, expositions, ouvertures nocturnes et bien d’autres réjouissances permettront d’appréhender ou de (re)découvrir, des savoir-faire exceptionnels.

Cette année, l’Europe est plus que jamais au cœur des préoccupations, l’échange et la transmission de savoirs à travers les frontières seront les maîtres-mots de cette seizième édition. Des jardins frontaliers et transfrontaliers ouvriront exceptionnellement et pour la première fois, des pays européens tels que l’Allemagne, la Hongrie, la Slovaquie, la Croatie, l’Estonie, l’Irlande, la Lituanie, les Pays-Bas, la Pologne, la Slovénie, la Belgique (Wallonie), l’Italie, Monaco et la Suisse organiseront concomitamment leurs « Rendez-vous aux jardins ».

Rendez-vous aux jardins en Île-de-France
Plus de 250 lieux seront ouverts au public dans toute l’Île-de-France mettant ainsi en lumière toute la diversité des parcs et jardins de la région, certains ouvrant exceptionnellement aux visiteurs à cette occasion.

Vous pourrez découvrir quatre jardins franciliens qui viennent de se voir attribuer le label « Jardin remarquable » : le parc floral et le parc de Bagatelle à Paris, le musée-jardin Bourdelle en Seine-et-Marne et l’Arboretum de Versailles-Chèvreloup dans les Yvelines. Le nombre des jardins franciliens participants aux « Rendez-vous aux jardins » augmente cette année de presque 10%.

Retrouvez le programme complet sur www.culture.gouv.fr/regions/drac-ile-de-france

Un week-end spécial jardins en Essonne

Logo Essonne Le Département

Dans le cadre du week-end européen spécial « Rendez-vous aux jardins », le Département de l’Essonne propose aux Essonniens et Franciliens deux temps forts culturels le samedi 2 juin avec l’inauguration du Jeu de l’Oie, une fabrique du XVIIIe siècle au Domaine départemental de Chamarande et le vernissage de l’exposition « La vie actuelle des ruines », au Domaine départemental de Méréville, dont le parc fut dessiné par l’architecte François-Joseph Bélanger et sublimé par le peintre Hubert Robert.

Classé au titre des Monuments Historiques et labellisé Jardin remarquable en 2005, le Domaine départemental de Chamarande offre des ambiances paysagères très variées. Patrimoine d’exception, le Jeu de l’oie du Domaine de Chamarande compte parmi les trois jeux de l’oie monumentaux créés en France à l’époque de Louis XV. Aujourd’hui restauré, ce joyau de l’art des jardins offre une nouvelle séquence de découverte du parc et s’inscrit dans un vaste projet de valorisation du Domaine.

Parc remarquable et emblématique des jardins anglo-chinois de la fin du XVIIIe siècle, l’aménagement du Domaine de Méréville fut conçu par François-Joseph Bélanger puis Hubert Robert pour le compte du Marquis de Laborde, grand amateur de jardins. Composé comme un tableau, articulé autour de scènes que l’on découvre au fil de promenades, il est un hommage à une nature idéalisée et magnifiée, et à la vie d’un homme au destin hors du commun. À travers une série de photographies, l’artiste Catherine Pachowski propose de découvrir les paysages semés de ruines et de structures pittoresques issus de l’imagination d’Hubert Robert.

L’inauguration aura lieu le samedi 2 juin 2018, à 16h30 au Domaine départemental de Chamarande, 38 rue du Commandant Arnoux, 91730 Chamarande.
Le vernissage de l’exposition aura lieu le samedi 2 juin 2018, à 18h30 au Domaine départemental de Méréville rue Voltaire, à Méréville.

La RATP vous donne rendez-vous au jardin métropolitain éphémère de Miromesnil

Affiche des Rendez-vous aux Jardins 2018, création ChevalvertÀ l’occasion de l’événement Rendez-vous aux jardins, organisé par le Ministère de la Culture, la RATP installe un jardin éphémère dans Paris à la station Miromesnil les jeudi 31 mai et vendredi 1er juin 2018. Au programme : ateliers aromatiques et de semis proposés aux voyageurs pour une pause champêtre entre deux trajets.

Pendant ces deux jours, un jardin souterrain va pousser au milieu de la station Miromesnil. Cet écrin de verdure de 140 m2 invite les voyageurs à déambuler au rythme de la nature, au milieu de trois arbres à la stature imposante, d’une multitude de plantes en pots, d’un petit bois de bouleaux, de différentes textures de gazon et de zones potagères. Tout cela pour donner une diversité de volumes, de couleurs, de matières et de fragrances qui offriront au voyageur une parenthèse bucolique, apaisante et pédagogique. Le voyageur pourra ainsi se promener dans le jardin ou s’allonger sur un transat dans les herbes hautes au milieu des fleurs.

D’autres activités s’offrent aux curieux et aux passionnés :

  • des ateliers pour redécouvrir par le toucher ou l’odorat des plantes aromatiques : un jardinier invite les participants à découvrir, à l’aveugle, les variétés d’aromatiques proposées par le toucher ou l’odorat. Les participants rempotent eux-mêmes la plante aromatique qu’ils auront correctement identifiée et repartent avec.
  • des ateliers de semis pour apprendre à semer des graines de fleurs : un jardinier détaille les variétés de fleurs utilisées pour les prairies fleuries et leur utilité dans les écosystèmes. Les participants remplissent un petit pot biodégradable de terreau, sèment des graines et repartent avec le pot dans lequel les graines donneront de belles fleurs les semaines suivantes.

Avec ce jardin métropolitain éphémère, la RATP réaffirme sa volonté d’offrir aux voyageurs des coins de verdure en plein cœur du réseau de métro. Les arbres et arbustes de cette composition éphémère sont spécialement cultivés pour être exposés lors de ce type d’animation végétale et pour des ateliers pédagogiques. Ils sont réutilisés et entretenus dans des serres à moins de 20 km de Paris. Une fois fanées, les fleurs et les plantes seront transformées en compost dans une logique de recyclage.

Cette opération s’ancre en effet dans la démarche de végétalisation de plusieurs stations de métro, plébiscitée par les voyageurs notamment lors de l’appel à idée lancé par la RATP en 2016. Ainsi les murs de la station Bel-Air (ligne 6) sont déjà ornés de fresques végétales longues de 40 mètres ; l’entrée de la station Jaurès (lignes 2, 5 et 6) est coiffée d’un couvre-chef végétal orné de plantes indigènes rares, et la salle d’échange héberge des éléments sculpturaux végétalisés ; et le parvis de la gare de Denfert-Rochereau (lignes 4, 6 et RER B) abritera prochainement des pins sylvestres et un potager urbain.

Informations pratiques
Le jardin éphémère sera ouvert les jeudi 31 mai et vendredi 1er juin 2018, station Miromesnil (métro lignes 9 et 13), Paris 8e (75).
Les ateliers se dérouleront de 12h30 à 14h et de 17h30 à 19h. Durée de chaque atelier : 15 min.
Participation libre, sans inscription.

Exposition « L’Europe des Herbiers, un patrimoine en partage » jusqu’au 15 juin 2018

Affiche des Rendez-vous aux Jardins 2018, création Chevalvert
La manifestation nationale Rendez-vous aux jardins prend pour sa 16e édition une nouvelle dimension. Elle s’inscrit dans le cadre de l’Année européenne du patrimoine culturel et associe pour la première fois 16 pays en Europe qui célèbreront les jardins aux mêmes dates. Pour illustrer ce caractère exceptionnel, le ministère de la Culture présente une exposition réalisée en partenariat avec le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) : L’Europe des Herbiers, un patrimoine en partage, qui présentera des planches rares avec notamment des spécimens provenant de jardins botaniques européens.

Logo Muséum National d'Histoire NaturelleÀ l’occasion des « Rendez-vous aux jardins » qui célèbrent cette année l’Europe des jardins, le Muséum national d’Histoire naturelle donne à voir exceptionnellement quelques-uns des 8 millions de spécimens conservés à l’Herbier national.

Jusqu’au 15 juin, l’exposition inédite L’Europe des herbiers, un patrimoine en partage sera présentée dans le hall du site des Bons-enfants du ministère de la Culture, placée sous le commissariat de Marc Jeanson, botaniste et responsable de l’Herbier national. Cette sélection illustre l’importance des jardins botaniques, dans la description et la connaissance de la biodiversité végétale. Associée à ces herbiers, une sélection d’objets issus de la collection de fruits et de graines est également présentée. C’est en Europe et notamment en Italie, au début du XVIe siècle, que naquit la technique de mise en herbier des plantes. Une histoire débutée il y a près de 400 ans et qui se poursuit aujourd’hui.

Un diaporama présentera également un très bel herbier haut en couleur, celui de Léon Mercurin (1898-1994), amateur de botanique. Seul, entre 1925 et 1988, il accumule 2000 planches de plantes ; récoltées notamment dans le Var. Sur le plan artistique et didactique, les spécialistes considèrent qu’il a réalisé l’un des plus beaux herbiers du XXe siècle.

Cette exposition est complétée par des ateliers (6-10 ans) et des visites du jardin du ministère réalisé par le paysagiste Michel Desvigne, et du jardin du Palais Royal.

Informations pratiques
Ministère de la Culture, 182, rue Saint-Honoré, 75001 Paris (site des Bons-enfants).
L’exposition est ouverte du lundi au vendredi de 10h à 18h. Entrée libre et gratuite. Exceptionnellement, l’exposition et les ateliers pour les enfants (sans réservation) sont accessibles durant tout le week-end des Rendez-vous aux jardins, les 2 et 3 juin de 10h30 à 17h.

Journée d’étude et de formation dans le cadre de Rendez-vous aux jardins 2018 L’Europe des jardins

Page d'accueil du site internet Rendez-vous aux jardins 2018La seizième édition de Rendez-vous aux jardins aura lieu les vendredi 1er, samedi 2 et dimanche 3 juin 2018 sur le thème l’Europe des jardins. Premier temps fort de cette belle fête des jardins, la journée d’étude et de formation organisée par le ministère de la Culture le 24 janvier 2018 à Paris.

Programme de la journée

  • 8h45 Accueil des participants.
  • 9h Ouverture de la journée d’étude par Philippe Barbat, directeur de l’Institut national du patrimoine et Emmanuel Étienne, sous-directeur des monuments historiques et des espaces protégés, direction générale des patrimoines, ministère de la Culture.
  • 9h10 Introduction à la journée d’étude par Geoffroy de Longuemar, président de l’association des parcs et jardins de Bretagne, président de la journée d’étude.
  • 9h30 Un moment de renouveau de l’Europe des jardins : 1948 et la création de l’IFLA (International Federation of Landscape Architects). Stéphanie de Courtois, historienne des jardins, enseignante au master « jardins historiques, patrimoine et paysage », école nationale supérieure d’architecture de Versailles.
  • 9h50 De quelques souvenirs du Grand Tour dans des jardins d’Europe. Monique Mosser, historienne de l’art des jardins, chercheur (h) au CNRS, Centre André Chastel.
  • 10h30 Questions.
  • 10h45 Pause.
  • 11h15 Les pépinières Baumann à Bollwiller : au cœur de l’Europe horticole. Cécile Modanese, historienne, animatrice de l’architecture et du patrimoine, CCRG – Pays d’art et d’histoire de la région de Guebwiller et doctorante au CRESAT, Université de Haute Alsace.
  • 11h45 Poésie et jardinomanie : la diffusion européenne du traité de Jacques Delille. Monique Mosser.
  • 12h Lecture d’extraits du poème de Jacques Delille « Les jardins ou l’Art d’embellir les paysages », poème en quatre chants publié en 1782 et traduit en anglais, allemand, néerlandais, italien, espagnol, portugais, polonais et russe.
  • 12h15 Questions.
  • 12h30 Déjeuner libre.
  • 14h Pour une Europe des jardins : le réseau HEREIN. Marie-Hélène Bénetière, chargée de mission pour les parcs et jardins à la sous- direction des monuments historiques et des espaces protégés et Orane Proisy, responsable du pôle réseaux et musées au département des affaires européennes et internationales, direction générale des patrimoines.
  • 14h30 Région Centre-Val de Loire / Saxe-Anhalt : une décennie de collaboration. Guillaume Henrion, président de l’association des parcs et jardins Centre-Val de Loire.
  • 15h Questions.
  • 15h30 Pause.
  • 16h Les jardins de la Paix. Gilbert Fillinger, directeur du festival des Hortillonages et opérateur du projet « Jardins de la Paix ».
  • 16h30 Herbiers et collections botaniques en Europe : un réseau vivant. Marc Jeanson, botaniste, responsable de l’herbier du muséum national d’histoire naturelle.
  • 17h Questions.
  • 17h30 Fin de la journée d’étude.

Informations pratiques
Journée d’étude et de formation dans le cadre de Rendez-vous aux jardins 2018 L’Europe des jardins, 24 janvier 2018
Auditorium Colbert, Institut national du patrimoine, 2, rue Vivienne, 75002 Paris.
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Les actes de la journée d’étude sur le thème « L’Europe des jardins », organisée par le ministère de la Culture, seront mis en ligne, sur le site internet Rendez-vous aux jardins, en mars 2018.

(suite…)