Archives de mots clés: punaise

Rassemblement de gendarmes dans le parc des Buttes-Chaumont (Paris 19e)

Pyrrhocore, Pyrrhocoris apterus, gendarmes rassemblés sur un poteau dans le parc des Buttes-Chaumont, Paris 19e (75)
Loin de moi l’envie d’évoquer les nombreuses manifestations et incidents qui se déroulent dans la capitale ni les déploiements des forces de l’ordre qui en résultent. Les gendarmes dont je veux parler, on les appelle aussi les suisses, les soldats, les cherche-midi… Ce sont en fait ces punaises (Pyrrhocoris apterus) facilement reconnaissables à leur coloris rouge vif et noir.

Pyrrhocore, Pyrrhocoris apterus, gendarmes rassemblés sur un poteau dans le parc des Buttes-Chaumont, Paris 19e (75)
En me baladant dans le parc des Buttes-Chaumont (Paris 19e) entre deux averses pour y faire des photos, j’ai découvert plusieurs colonies agglomérées à la base de poteaux. Séance de bain de soleil pour se réchauffer après un épisode de pluie ?

Les gendarmes ne sont pas des insectes nuisibles dans un jardin. Au contraire, ils peuvent consommer d’autres insectes plus néfastes aux cultures. Ne vous étonnez pas d’en voir beaucoup sur le tronc d’un tilleul ou à proximité. Les fruits de cet arbre sont leur alimentation préférée. Ainsi que les graines des mauves.

Les gendarmes (Pyrrhocoris apterus) veillent…

Gendarmes sur poteau, (Pyrrhocoris apterus), parc des Buttes-Chaumont, Paris 19e (75)

Ces insectes très communs dans les parcs et les jardins sont aussi appelés « suisse », « cordonnier », « soldat », « masque-nègres » ou encore « diable cherche-midi » en raison de leur attirance pour le soleil au zénith. Pour une fois, j’en ai surpris deux immobiles sur un poteau, certainement en mal de soleil disparu ce jour là.

C’est la punaise la plus fréquente en Europe. Même si les colonies parfois importantes inquiètent tous ceux qui n’apprécient pas les insectes et surtout les punaises, ces animaux sont totalement inoffensifs et non nuisibles. Ils ne s’attaquent pas aux plantes du jardin. Bien au contraire, ils contribuent à l’équilibre biologique du jardin. Inutile de les exterminer.