Archives de mots clés: prunes

2015, un très bon cru pour les prunes

Prunes 'Reine-Claude', photo cynoclub / FotoliaSelon Joël BOYER, Président de l’AOPn Prune, cette année 2015 devrait donner une qualité exceptionnelle aux prunes et un rendement optimal des vergers grâce à un climat équilibré et plutôt chaud.

Le très bon ensoleillement de ces dernières semaines et même les fortes chaleurs de début juillet promettent une récolte très qualitative donnant des prunes à teneur idéale en sucres.

Le saviez-vous ?

  • 62000 tonnes de prunes sont produites en moyenne chaque année en France.
  • 38,2% des ménages ont acheté des prunes en 2014. Un nombre en hausse par rapport à la moyenne des cinq dernières années.
  • 75% des Français se laissent séduire par les prunes lorsqu’ils les voient alors qu’ils n’avaient pas prévu d’en acheter.
  • 81,9 %, c’est la proportion d’eau contenu par une prune.
  • Les premières récoltes de prunes se font en juillet avec les ‘Reine-Claude’, les ‘Golden Japan’ (prunes jaunes) et les ‘Obilnaya’ (prunes rouges).

2014, une année à prunes

Quetsches, prunes bleues, © Barbara Pheby / Fotolia.comSelon l’Association d’Organisations de Producteurs nationale (AOPn) Prune, 2014 est une bonne année pour la production des prunes françaises. Quantité et qualité sont au rendez-vous !

Créée en janvier 2009, l’AOPn Prune regroupe des producteurs et des expéditeurs au sein d’une même structure dont l’objectif est de défendre et promouvoir la production de prunes et de dynamiser leur consommation. L’AOPn Prune regroupe plus de 700 producteurs. Leurs récoltes représentent 25 000 tonnes de prunes.

La production de prunes en France
Les pruniers ont besoin de soleil mais n’aiment pas les vents forts. En revanche, ils ne craignent pas le froid (jusqu’à -17°C) et peuvent être cultivés en altitude, jusqu’à 1 000 mètres. C’est pourquoi, on en trouve beaucoup en région Midi-Pyrénées. Selon le degré de précocité des variétés, la récolte peut s’étendre de début juillet à fin septembre. La saison de la prune est relativement courte, il faut vite en profiter.

La France produit environ 65 000 tonnes de prunes par an, avec trois grands bassins de production :

  • Le Sud-Ouest : 50 % de la production, avec une gamme variétale très large où la reine-claude occupe une place de choix.
  • L’Est : 20 % de la production avec essentiellement la mirabelle de Lorraine et la quetsche.
  • Le Sud-Est : environ 15 % de prunes de différentes variétés.

Les 15 % restants représentent les prunes issues des jardins familiaux. Il s’agit du deuxième fruit le plus cultivé en superficie en France.

Le saviez-vous ?

  • 71% des ménages français consomment en premier des mirabelles, puis des reines-claudes, suivies par les quetsches et les prunes américano-japonaises.
  • 2,4 kg de prunes ont été achetés en moyenne par foyer en 2013.
  • 92% des Français estiment que le critère de choix le plus important pour la prune est sa couleur.
  • Les prunes se récoltent à maturité, car une fois cueillies, elles ne mûrissent plus.
  • Peu calorique (52 kcal/100g), très riche en fibres et pleine de vitamines, la prune est par excellence le fruit à croquer pour être au top cet été ! Constituée à 80 % d’eau, elle vous apporte quantité de minéraux et oligo-éléments. C’est le petit fruit idéal pour se désaltérer.
  • Il existe plus de 400 variétés de prunes. Les variétés les plus populaires sur nos marchés sont au nombre de 12, avec 4 couleurs différentes.

J’avoue avoir un faible pour la Mirabelle de Lorraine, la Reine-Claude et la quetsche. Jaune, verte et bleue ! Et vous ?

United Buddy Bears : l’ourson de la Serbie

United Buddy Bears : l'ourson de la Serbie, Champ de Mars, Paris 7e (75)

Je poursuis ma présentation d’ourson des « United Buddy Bears » (Oursons Unis) qui sont alignés sur le Champ de Mars jusqu’au 18 novembre 2012. 140 statues aux décors les plus divers. L’ourson de la Serbie évoque un paysage campagnard et montagnard de ce pays avec la présence forte d’un arbre fruitier, un prunier chargé de belles prunes.

United Buddy Bears : l'ourson de la Serbie, Champ de Mars, Paris 7e (75)

Jusqu’au XXIe siècle, la Serbie a été mondialement reconnue pour sa production et ses exportations de prunes séchées. Par la production de prunes, la Serbie est le deuxième pays en Europe et le quatrième dans le monde. La production annuelle de prunes en Serbie fait un peu plus de six cents mille tonnes dont les deux tiers sont utilisées pour la production de la célèbre eau-de-vie de prune. Pendant des siècles la prune a été une espèce fruitière traditionnelle en Serbie et même encore aujourd’hui elle est cultivée sur cent cinquante mille hectares.

La saison des pruniers myrobolans

Le long de la Francilienne et dans certaines haies vives un peu partout en France (notamment en Bretagne), les pruniers myrobolans (Prunus cerasifera) arrivent à maturité en ce moment.

D’un pied à l’autre, les fruits peuvent être jaune d’or (ce qui est le cas le long de la Francilienne), roses, rouges ou violet foncé presque noir à maturité. Saveur exquise, chair juteuse et sucrée, ces petites prunes sauvages bien charnues ne dépassent 2 à 3 cm de longueur. Elles sont vraiment délicieuses quand elles sont cueillies bien mûres, un peu comme des mirabelles. En fait, j’aime les deux !