Archives de mots clés: projets

Appel à projets d’agriculture urbaine international pour Chapelle International à Paris

Le toit de l’hôtel logistique de Chapelle International a été conçu pour accueillir un projet d’agriculture urbaine. C’est dans ce cadre, qu’un appel à projets international est lancé pour l’installation et l’exploitation d’un projet d’agriculture urbaine sur une superficie de 7 061 m².

Logo de la Mairie de Paris
L’agriculture urbaine est au cœur de la construction de la  ville durable et résiliente. Végétaliser et cultiver la ville, c’est à la fois lutter pour le développement de la biodiversité et contre le dérèglement climatique en rapprochant le lieu de production de l’assiette. C’est aussi construire une ville plus solidaire en créant des lieux de rencontre et de renforcement du lien social. La Ville de Paris porte ainsi l’objectif de dédier 33 hectares à l’agriculture urbaine dans la capitale d’ici 2020. C’est dans ce cadre que la Ville de Paris lance un nouvel appel à projets international pour l’installation et l’exploitation d’un projet d’agriculture urbaine, dans le quartier de la Porte de la Chapelle, dans le 18e arrondissement, sur le toit de l’hôtel logistique de Chapelle International.

Premier bâtiment du nouveau quartier de Chapelle International, l’opération portée par Sogaris développe près de 45 000 m2 autour d’une programmation mixte associant bureaux, équipements sportifs et logistique urbaine. Le bâtiment accueillera notamment le terminus d’un train de marchandises nouvelle génération destinée à la distribution urbaine dans Paris. Sogaris a développé cette opération innovante avec le soutien financier de Haropa Port de Paris ainsi que de la Caisse des Dépôts et Consignations, et la Ville de Paris s’est rendue propriétaire de plusieurs volumes du bâtiment pour y installer, en toiture, un projet d’agriculture urbaine d’une superficie de plus de 7000 m2.

Le périmètre du projet  d’agriculture urbaine inclura des locaux en sous-sol et plusieurs surfaces en terrasses aboutissant à un total de 7 061 m² et 3 volumes bâtis (1 réserve, 1 local pour jardiniers, 1 volume locaux sociaux), les terrasses pouvant accueillir, le cas échéant, des serres. Chaque candidat proposera lui-même la durée envisagée de la future convention, qui pourra s’étendre de 3 ans à 20 ans. Lors de la mise à disposition du site, un accès à l’eau, l’électricité et à un réseau de chaleur sera disponible.

Cinq zones de culture sont prévues en toiture :

  • Zone de 1 171 m² sur la limite Sud de la toiture haute de la Ville, permettant d’installer des serres si le porteur de projet le souhaite ;
  • Zone centrale libre sur une surface de 2 845 m² en toiture haute ;
  • Zone de 1 200 m² de terre rapportée sur une épaisseur de 35 cm en toiture haute ;
  • Zone de 589 m² de jardinières des terrains de sport en toitures haute et basse.
  • Zone de 1 256 m² dite « Allée des jardins »  en toiture basse ;

Agriculteurs, entrepreneurs, startuppers, acteurs de l’économie sociale et solidaire, concepteurs, architectes du monde entier sont invités à soumettre leurs projets d’ici le 16 octobre 2017 à 16h.Les candidats qui désireront visiter le site devront s’inscrire sur le site Parisculteurs et se rendre sur place en présence d’un représentant de la Ville de Paris. Le lauréat sera désigné en février 2018.

30 projets innovants pour végétaliser la Ville

La Ville de Paris, en association avec le Paris Région Lab se félicite de la richesse des candidatures ayant répondu à l’appel à projets « végétalisations innovantes » lancé le 29 mars et annonce la sélection de 30 projets parmi les 40 reçus.

Les entreprises et associations sélectionnées vont être mises en relation avec des territoires d’accueil (espaces publics, quartiers politique de la ville, bailleurs de la ville, musées, ancienne usine de production d’eau potable, immeubles privés, etc.) pour expérimenter en grandeur nature leurs approches expérimentales innovantes dans les domaines de la biodiversité, de l’agriculture urbaine et de l’adaptation de la ville au changement climatique.

Le comité de sélection constitué d’une dizaine de conseillers de Paris a retenu des solutions particulièrement variées et inédites : production de fraises sur les murs parisiens pour les restaurants, pose de décoration murale en mousse pour récupérer les eaux de pluie, création de poulaillers participatifs, potagers bio urbains sur les toits ou encore écosystèmes verticaux durable. Toutes ces initiatives participent à la transition écologique de Paris.

En soutenant et accompagnant ces porteurs de projets innovants, la Ville de Paris poursuit son action dans le cadre du Plan Biodiversité, le Plan Climat Energie et le Livre Bleu.

L’appel à projets est disponible en ligne : www.paris.fr/rubrique « professionnels »

Paris, terrain d’expérimentation pour la végétalisation innovante

La Ville de Paris s’associe au Paris Région Lab pour lancer un appel à projets dédié à la végétalisation innovante.

Elle invite les entreprises et associations à venir expérimenter en grandeur nature leurs solutions expérimentales dans les domaines de la biodiversité, de l’agriculture urbaine et de l’adaptation de la ville au changement climatique. En leur proposant de tester leurs prototypes dans l’espace public et sur les bâtiments, pendant une durée pouvant atteindre 3 ans, Paris entend devenir un laboratoire à ciel ouvert pour imaginer, tester et développer les innovations qui transformeront la ville.

Suivant les objectifs du Plan Biodiversité, du Plan Climat Énergie et du Livre Bleu de la Ville de Paris, cet appel à projets a pour but d’encourager et d’accompagner des expérimentations qui permettront aux espèces animales et végétales de s’établir de manière durable, qui participeront à lutter contre les îlots de chaleur et contribueront au rafraîchissement de la ville et au rapprochement entre producteurs et consommateurs.

Pour cet appel à projets la Ville de Paris a défini des règles très larges dans une démarche d’innovation ouverte afin de laisser une place à des propositions inattendues. L’expérimentation représente une opportunité pour les porteurs de projet de tester leurs produits ou solutions in situ ainsi que leurs modèles économiques.
Les projets pourront être collaboratifs et prendre en considération toutes les dimensions de la solution proposée (technologie, service, valorisation…) et les effets de chaînes (production, conditionnement, distribution et recyclage). Une grande diversité de territoires d’expérimentation sera proposée : toits, terrasses, espaces délaissés, murs, talus, voirie ou mobilier urbain, autorisant des réponses dans de nombreux domaines tels que les substrats, les contenants, les gammes végétales, l’instrumentation de mesure, la maîtrise des flux et des ruissellements d’eaux pluviales ou encore la production agricole.

Les lauréats seront sélectionnés par un comité constitué d’élus, d’experts et des partenaires de l’appel. Les PME innovantes pourront éventuellement être financées par le Fonds Paris Innovation Amorçage, créé par la Ville de Paris et Oseo.

L’appel à projets est disponible en ligne sur le site www.paris.fr / rubrique « professionnels ».