Archives de mots clés: potée fleurie

Chrysanthème ‘Goshoma Haru’ toutes plumes au vent

Chrysanthemum 'Goshoma Haru' en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Les fleurs de mon chrysanthème ‘Goshoma Haru’ se sont complètement épanouies, prenant un aspect encore plus ébouriffé et plumeux. Même si je ne raffole pas du rose, je trouve ce chrysanthème vraiment très original et je ne me lasse pas de contempler les toupets qui frémissent au moindre souffle de vent.

Chrysanthemum 'Goshoma Haru' en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75) (suite…)

Le charme rétro des chrysanthèmes à grosses fleurs

Chrysanthème à grosse fleur le jour de la Toussaint dans le cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)
Passés de mode et largement remplacés par les variétés à petites fleurs aussi bien dans les cimetières que dans les jardins, les chrysanthèmes à grosses fleurs ou uniflores sont de moins en moins proposés au moment de la Toussaint. Et le choix des variétés et des coloris se réduit de plus en plus. J’ai pu en photographier quelques uns en me baladant dans le cimetière du Père Lachaise.

Chrysanthème à grosse fleur le jour de la Toussaint dans le cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)
Des grosses fleurs certes, mais très peu nombreuses et fragiles, une floraison plus courte que celle des variétés multiflores de ce fait, un port de plante très rigide… Ces chrysanthèmes n’ont pas les canons des fleurs des jardins d’aujourd’hui, mais je les aime quand même, pour la fleur en elle-même, très graphique et photogéniques.

Chrysanthème à grosse fleur le jour de la Toussaint dans le cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75) (suite…)

Trio de coléus, bégonia et impatiens en potée XXL

Potée de coléus 'Henna', bégonia et impatience de Nouvelle-Guinée, Rochefort (17)
Lors de mon séjour à Rochefort (Charente-Maritime) le week-end dernier, j’ai photographié cette énorme potée de coléus, bégonia, impatience de Nouvelle-Guinée et de patate douce d’ornement aux couleurs très automnales.

Potée de coléus 'Henna', bégonia et impatience de Nouvelle-Guinée, Rochefort (17) (suite…)

La fraîcheur bleuit mon petit calament

Calamintha nepeta ssp. nepeta en début d'automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
La chute importante des températures qui a accompagné l’arrivée de l’automne a fait fortement bleuir les fleurettes de mes petits calaments (Calamintha nepeta ssp. nepeta).

Calamintha nepeta ssp. nepeta en début d'automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
La potée est toute aussi ravissante et je trouve changement de teinte plutôt agréable. C’est un très beau bleu, plutôt doux.

Calamintha nepeta ssp. nepeta en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Pendant tout l’été, les fleurs n’étaient pas d’un blanc pur, mais un bleu très très pâle qui blanchissait encore sous le soleil estival.

Nuage de fleurs du Calamintha nepeta ssp. nepeta en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Une plante très robuste et rustique, mais météo sensible, ou plutôt thermosensible !

Les alcathéas ont eux aussi subi des modifications de coloris, mais moins accentués. Du rose s’est invité dans le café au lait de ‘Parkallee’ et ‘Parkfrienden’ est devenu plus rose intense. L’automne commence à marquer le balcon, les floraisons se sont ralenties pour certaines plantes, les feuillages commencent à jaunir et sécher pour d’autres… Je vais pouvoir bientôt installer mes dernières acquisitions.

Fin d’été très fleurie pour ma potée de Seemania ‘Evita’

Seemania nematanthodes 'Evita', Gesnériacées, en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)La floraison s’est faite désirée, mais désormais, elle se renouvelle sans cesse et désormais ma potée de Seemania nematanthodes ‘Evita’ est couverte de belles petites clochettes d’un superbe rouge intense qui tranchent avec le feuillage vert bien fourni.

La fraicheur nocturne plus affirmée ne semble pas gêner cette plante exotique cousine du saintpaulia et du gloxinia qui profite des belles journées ensoleillées de cette fin d’été très agréable.

La rentrée fleurie du Thunbergia ‘Tangerine’

Thunbergia alata ' Tangerine' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Depuis que je suis rentré de vacances et que j’ai repris mes arrosages réguliers et copieux, mon pied de Suzanne aux yeux noirs (Thunbergia alata ‘Tangerine’) s’est remis avec pousser avec force et vigueur et très vite une profusion de fleurs bicolores est apparue tout au long des longues tiges feuillées qui forment maintenant un bel écran vert à une des extrémités de mon balcon parisien.

Thunbergia alata ' Tangerine' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Les fleurs étoilées se parent d’un bel orange cuivré plus ou moins foncé selon le stade d’épanouissement de chaque fleur et cerclé d’un jaune lumineux. Superbe !

Et ce n’est pas fini…