Archives de mots clés: potager

Nouveaux semis dans mon potager d’intérieur Lilo

Potager d'intérieur Lilo, Paris 19e (75)
J’ai lancé des nouvelles cultures dans mon potager d’intérieur Lilo en semant cette fois-ci un légume, une fleur et une plante aromatique : poivron miniature, pourpier à grandes fleurs et basilic ‘Grand Vert’. Après quelques semaines à peine, les semis dont déjà bien poussés et en pleine forme.

J’ai semé les poivrons miniatures et le pourpier à grandes fleurs avant le basilic à grandes feuilles car ce dernier germe beaucoup plus rapidement et pousse aussi très vite. C’est le pourpier qui se montre le plus lent à pousser, mais les jeunes plantules sont belles.

Mes semis démarrés fin 2017 et début 2018, à l’intérieur et sous éclairage artificiel, se portent bien, les plantes poussent à vue d’oeil. Rendez-vous dans quelques mois pour les premières fleurs de pourpier et de poivron. À suivre.

Bientôt une nouvelle récolte de basilic avec mon mini potager Lilo

Estragon du Mexique, basilic pourpre, basilic Thaï, plante aromatique, potager d'intérieur Lilo, hydroponie, Paris 19e (75) Mes pieds de basilics pourpre et Thaï poussent à vue d’oeil dans leur mini potager Lilo. Chaque semaine, je peux faire une cueillette de feuilles ô combien parfumées. Cette fois-ci je vais me régaler avec le basilic à grandes feuilles pourpres.

La vitesse de croissance est impressionnante, surtout avec les basilics qui grandissent de jour en jour. Si cela continue ainsi, je vais avoir du basilic frais et très parfumé pendant tout l’hiver.

Ouverture de la boutique Prêt à Pousser dans Paris

Prêt à Pousser, Paris 17e (75)Pour vous permettre de vous procurer les produits de Prêt à Pousser directement à la source, l’équipe a transformé une partie de ses bureaux en boutique !

Pleurotes, kit à champignons, Prêt à Pousser, Paris 17e (75)
Retrouvez Lilo, le mini potager d’intérieur, les capsules de graines et les kits à champignons chez Prêt à Pousser au 60, rue Boursault, 75017 Paris (métro ligne 2, station Rome). (suite…)

Mes petites cultures de plantes aromatiques en intérieur

Basilics et estragon du Mexique, plante aromatique, potager d'intérieur Lilo, Prêt à Pousser, hydroponie, Paris 19e (75)Mon petit jardin d’aromatiques en intérieur pousse à vue d’oeil. Le basilic Thaï et le basilic pourpre ont la croissance la plus rapide et vigoureuse, ce qui permet des cueillettes fréquentes. L’estragon du Mexique est plus lent.

Basilics et estragon du Mexique, plante aromatique, potager d'intérieur Lilo, Prêt à Pousser, hydroponie, Paris 19e (75)Le suivi des cultures avec ce mini potager d’intérieur Lilo est vraiment facile et sans problème. Régulièrement je remets de l’eau dans les réservoirs, et c’est à peu près tout ce qu’il y a à faire, hormis des cueillettes régulières pour maintenir les plantes bien ramifiées, sans qu’elles débordent sur leurs voisines.

Basilics et estragon du Mexique, plante aromatique, potager d'intérieur Lilo, Prêt à Pousser, hydroponie, Paris 19e (75)L’éclairage est piloté par l’application que j’ai téléchargée sur mon iPhone. L’allumage et l’extinction des lampes leds se fait de façon automatique.

Et c’est bien agréable d’avoir du basilic tout frais et parfumé alors qu’il fait un froid de canard dehors et qu’il est même tombé de la neige sur Paris.

Mon mini potager d’intérieur Lilo

Basilic Thaï, basilic pourpre, estragon, culture en hydroponie, plantes aromatiques dans le potager Lilo, Prêt à Pousser, Paris 19e (75)
Je suis allé à une soirée presse chez Prêt à Pousser, start up parisienne qui propose des kits à champignons (dont je vous ai déjà parlé) et un mini potager d’intérieur baptisé Lilo. Et j’ai rapporté chez moi un exemplaire de ce mini jardin d’intérieur garni d’aromates.

Pour ce premier test, j’ai eu trois plantes aromatiques déjà germées : un estragon du Mexique, un basilic pourpre et un basilic Thaï. En moins d’une semaine, elles ont déjà bien poussé, c’est vraiment bluffant. À priori, ce ne sont pas des plantes d’intérieur, mais avec l’éclairage leds à basse consommation très performant (réglé en position « lumière d’été »), la végétation de l’estragon et des basilics est optimale.

Ce mini potager design se compose d’un support en bois sur lequel on installe trois contenants en matière plastique rempli d’eau avec un flotteur dans chacun où il faut insérer la capsule de graines de légumes, fleurs ou plantes aromatiques. Un sachet de nutriments est ajouté dans le bac à réserve d’eau. Au-dessus des trois plantes, un luminaire à leds puissants en forme de réglette permet d’installer ses cultures potagères n’importe où dans l’appartement ou la maison. Pas besoin d’avoir une grande baie vitrée baignée de soleil.

L’ensemble est réglé directement à partir de mon smartphone grâce à l’application MyLilo que j’ai téléchargée gratuitement. Après avoir indiqué les plantes que je cultive, mon Lilo s’allume tous les jours à 7h et s’éteint à 22h30 automatiquement. Et des notifications m’avertissent pour vérifier que les capsules avec le substrat sont bien humides, qu’il est nécessaire de renouveler les sachets d’engrais, que l’heure de la récolte a sonné… L’entretien de ce mini potager d’intérieur est facile et rapide.

J’ai déjà cueilli quelques feuilles du basilic Thaï et déjà de nouvelles repoussent. La croissance est vraiment rapide, on voit pousser les plantes à vue d’oeil. Quant au parfum, il est au rendez-vous ! Même avec une culture en intérieur, sans substrat et sans soleil, la plante aromatique est vraiment bien parfumée.

Essayez, c’est l’adopter ! Dans quelques semaines, je commanderai des graines de poivron nain, de pourpier et de basilic vert à grandes feuilles qui sont proposées dans la gamme des semences et que j’ai pu découvrir lors de la soirée. Je suis aussi très attiré par le petit physalis qui donne une profusion de petites baies de la taille d’une belle groseille avec un goût bien meilleur que ce je pensais. Encore de belles expériences en perspective.

1ère édition des Jardins ouverts les 30 septembre et 1er octobre 2017

 Jardins ouverts en Île de France, 30 septembre et 1er octobre 2017, affiche ©DuofluoLe week-end prochain, tous les Franciliens seront invités dans les potagers à l’occasion d’une nouvelle manifestation portée par la Région Île-de-France, « Jardins ouverts« .

Au total 117 jardins seront ouverts et proposeront en leur sein une programmation culturelle en lien avec le potager, touchant à de nombreuses disciplines (musique, théâtre, littérature, cinéma, gastronomie, histoire de l’art, écologie…) et imaginée pour satisfaire aux goûts de tous les visiteurs quels que soient leur âge ou leur préférence artistique. Du Potager du Roi à Versailles (Yvelines) au jardin potager du domaine de la Grange-la-Prévôté à Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne), du jardin partagé au jardin ouvrier en passant par le jardin pédagogique ou le jardin sur les toits, toutes les cultures pousseront donc au jardin, les 30 septembre et 1er octobre 2017.

Retrouvez tout le programme sur : iledefrance.fr/jardinsouverts


Le patrimoine naturel francilien en quelques chiffres

Malgré l’image très urbaine de l’Île-de-France, 78,8 % de la superficie totale de la Région est occupée par des espaces naturels agricoles et forestiers. Elle compte 569 000 hectares de terres cultivées soit près de 48% de sa surface. Environ 5 000 exploitations sont réparties sur le sol francilien tandis que le secteur agricole représente 12 000 emplois et 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires.
Outre les terres agricoles, de nombreuses zones naturelles protégées maillent le territoire francilien, à commencer par les parcs naturels régionaux. Ils sont au nombre de quatre à l’heure actuelle : la Haute Vallée de Chevreuse (château de la Madeleine, Bullion…), le Gâtinais français (Fontainebleau, Barbizon, Étampes…), l’Oise-Pays de France (forêt de Chantilly, abbaye de Royaumont…) et le Vexin français (Auvers-sur-Oise, La Roche-Guyon, Château de Villarceaux…).
L’Île-de-France abrite également 35 sites Natura 2000, label dont la vocation est de veiller au maintien de la biodiversité. Figurent entre autres dans cette liste la forêt de Rambouillet, les boucles de la Marne, le massif de Fontainebleau et la haute vallée de l’Essonne. Enfin, la Région compte une dizaine de réserves naturelles comme le marais de Stors dans le Val-d’Oise, les îles de Chelles en Seine-et-Marne et le bassin de la Bièvre, à cheval entre les Hauts-de-Seine et l’Essonne.