Archives de mots clés: pluie

Vider l’excès d’eau dans les soucoupes et cache-pot sur balcon et terrasse

Cache-pot rempli d'eau après un orage au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Après les averses diluviennes qui ont détrempé la capitale, un tour des potées exposées dehors aux intempéries s’impose pour vider l’eau en excès dans les soucoupes et les cache-pots.

Mon balcon est en principe assez protégé des pluies car son exposition au nord-est et l’avancée du toit qui le surplombe font que l’eau qui tombe ne vient pas le mouiller complètement. Mais les orages successifs depuis quelque temps ont exceptionnellement douché toute la façade de mon appartement et de mon immeuble. Ça a été le grand lessivage !

Et les cache-pots et soucoupes de mes potées et jardinières se sont remplis d’eau. Au point de déborder pour certains. Les plantes étant en pleine végétation et certaines ayant des dimensions assez conséquentes, l’eau a été bu le plus souvent entre deux orages. Mais certaines potées ont eu besoin de mon intervention car c’était la piscine ! Et pour mes cactées et plantes grasses, j’ai carrément enlevé les soucoupes ou les cache-pots pour permettre au substrat de s’assécher très vite entre deux averses.

Perles d’eau après la pluie sur le feuillage de mes sceaux de Salomon

Gouttes d'eau de pluie sur le feuillage de mes sceaux de Salomon (Polygonatum) au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Le beau soleil et la chaleur de ces derniers jours ont laissé la place aux nuages, à la pluie et à davantage de fraîcheur. Dès les premières gouttes d’eau tombées, une agréable odeur de terre mouillée s’est dégagée dans les rues parisiennes, l’averse chassant la poussière. Et de jolies gouttes d’eau se sont formées sur les feuilles de mes sceaux de Salomon.

Gouttes d'eau de pluie sur le feuillage de mes sceaux de Salomon (Polygonatum) au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75) (suite…)

Deux arcs-en-ciel dans le ciel du nord-est parisien

Arcs-en-ciel au-dessus du nord-est parisien, Paris 19e (75)
Le temps très variable de cette journée avec de grosses averses et de belles éclaircies a permis un phénomène météorologique toujours spectaculaire : l’apparition de deux arcs-en-ciel dans le ciel parisien. Installé dans les nouveaux bureaux de ma rédaction dotés de larges baies vitrées et d’une terrasse, j’ai pu les contempler et prendre quelques photos.

Arcs-en-ciel au-dessus du nord-est parisien, Paris 19e (75)
Avez-vous remarqué que les couleurs de ces deux arcs-en-ciel sont inversées ? Le bleu est à l’intérieur et le rouge à l’extérieur pour l’arc le plus intensément coloré. Celui qui se distingue mais paraît plus atténué à le rouge à l’intérieur et le bleu vers l’extérieur de l’arc.

Des orages et un record absolu de pluie pour Paris

Grande flaque d'eau après les orages, tilleuls, Parc de la Villette, Paris 19e (75)
Douchés, rincés, trempés, lessivés les parisiens ! En quelques heures à peine hier au soir dimanche, des trombes d’eau se sont déversées sur la capitale provoquant des inondations dans de nombreux endroits. Et ce lundi matin, les vannes étaient toujours ouvertes avec encore de l’orage.

Grande flaque d'eau après les orages, tilleuls, Parc de la Villette, Paris 19e (75)

Le sol a eu du mal à absorber de telles quantités d’eau tombées en un court laps de temps. Comme le montrent ces photos prises ce lundi matin dans le parc de la Villette.

Le vent soufflant dans la bonne direction, mon balcon parisien a été épargné en grande partie par le déluge. Pas de dégâts ni de raz de marée heureusement. Juste un bon lavage des plantes près de la rambarde et surtout le retour de températures plus fraîches.

Dimanche 9 juillet, à la station météorologique de Paris-Montsouris, il est tombé 49,2 mm de pluie en une heure (entre 21 heures et 22 heures). Cette valeur constitue le record absolu tous mois confondus du cumul horaire à Paris qui remontait au 2 juillet 1995 avec 47,4 mm.

Depuis ce dimanche 9 juillet après-midi, les cumuls atteints ce lundi 10 juillet 2017 à 8 heures représentent parfois l’équivalent d’un mois de juillet de pluie entre le Centre-Ouest et le Bassin parisien, comme à Paris où la normale en juillet est de 62 mm et où il a été relevé 68 millimètres. (Source : Météo France)

Enregistrer

Gouttes de pluie et reflets sur l’eau

Gouttes de pluie et reflets sur l'eau à la suraface d'un bassin, Domaine de Chaumont-sur-Loire
Vendredi et samedi arrosés avec un temps redevenu beaucoup plus frais, ce que j’apprécie après tant de chaleur. Surpris par une bonne averse hier, je me suis amusé à photographier les gouttes de pluie et les reflets sur la surface d’un bassin dans la cour de la ferme du Domaine de Chaumont-sur-Loire (41).

Gouttes de pluie et reflets sur l'eau à la suraface d'un bassin, Domaine de Chaumont-sur-Loire (suite…)