Archives de mots clés: plantes grasses

Coeur d’artichauts

Ce billet ne s’adresse ni aux gourmets friands de coeurs d’artichauts fondants, ni aux amoureux transis délaissés par un(e) partenaire volage. Non, je veux parler d’une petite potée sans entretien, achetée il y a quelques jours dans la jardinerie Truffaut d’Ivry-sur-Seine (94). Un petit coeur planté de joubarbes.

Jardinière de plantes succulentes sans entretien

Petite potée en forme de coeur, plantée de trois espèces de joubarbes, jardinerie Truffaut, octobre 2010, photo Alain Delavie

Trois espèces de joubarbes (Sempervivum), aussi dénommées « artichauts ». Sempervivum, nom latin qui veut dire « toujours vivant ». Tout un programme !


Les sempervivum – Jardineries Truffaut TV
envoyé par TruffautFR. – Regardez plus de vidéo vie pratique.

Ces petites plantes succulentes sont parfaitement rustiques et d’une robustesse à toute épreuve. Enfin presque, car elles détestent seulement l’humidité stagnante qui les fait pourrir et dépérir. Et il faut les installer en plein soleil sinon elle s’étiolent et perdent leurs beaux coloris. Mais ce sont leurs seules exigences, elles ne craignent pas un oubli d’arrosage ou d’engrais. Elles peuvent se contenter des eaux de pluie.

Bref, ce petit coeur de joubarbes, c’est déco, c’est pas chiant, c’est facile, c’est pas encombrant. Beaucoup de qualités !

D’autres idées de jardins miniatures de joubarbes.

Conférence sur les cactées et plantes succulentes à la SNHF

La Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF) propose une série de conférences sur les cactées et les plantes succulentes d’Amérique du Sud et d’Afrique du Sud.
La première conférence est prévue pour le mardi 9 septembre, avec pour thème « Le Rio Maranon (Pérou), d’El Chagual à Rentama ». Elle sera donnée par Philippe Corman.
Le Rio Maranon est un des bras-mères du célèbre fleuve Amazone. Traversant le nord du Pérou du sud au nord, il parcourt une partie de territoire caractérisée par une très faible pluviométrie qui en fait une région d’élection des plantes succulentes. Mais celle-ci est très difficile d’accès, elle n’est vraiment connue qu’au niveau des ponts qui traverse le Rio Maranon comme à El Chagual. La conférence vous fera visiter en photos les environs de ces ponts, mais également les montagnes alentour pour apprécier la variété des climats et des plantes succulentes liées aux différents milieux naturels rencontrés, au premier rang desquelles figurent les cactus et les pépéromias.
Infos pratiques :
SNHF,
84 rue de Grenelle,
75007 Paris.
Horaires : à partir de 19 h 30 (attention, les portes sont fermées à 20 h).
Tarif : 5 euros pour les non adhérents.