Archives de mots clés: plante exotique

L’or du Begonia grandis pourpre PB 03-719

Feuille dorée du Begonia grandis pourpre PB 03-719 en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Il y a quelques jours je vous montrais les belles couleurs d’automne de ma potée de Begonia grandis pourpre PB 03-719 sur mon balcon parisien, mais depuis le jaune des feuilles s’est intensifié pour prendre une superbe teinte dorée qui contraste avec le rouge pourpre du revers.

Les petites bulbilles fixées sur les tiges grossissent et sont de plus en plus visibles. Pour le moment, elles sont encore bien agrippées. La météo douce et pas trop ventée ne déshabille pas la potée trop vite, je peux profiter pleinement des beaux coloris de l’arrière-saison. Tant mieux !

Jeunes pousses de calanthe en attente du printemps

Potée de calanthe avec des nouvelles pousses en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)En un été, mon pied de calanthe, une orchidée rustique, a doublé le nombre de ses pousses. Des nouvelles très vigoureuses sont sorties de terre à la périphérie du feuillage sans pour autant s’épanouir davantage.

Heureusement que j’ai rempoté mon orchidée après sa floraison car le pot d’origine n’aurait jamais pu permettre à ces nouvelles pousses de pousser de cette façon. Elles sont déjà bien développées, mais attendent-elles l’arrivée du printemps pour poursuivre leur croissance ? Fleuriront-elles ? Si l’hiver ne les malmène pas, la potée devrait prendre beaucoup d’ampleur au retour des beaux jours. Je suis très impatient de voir ça !

2e exposition internationale d’orchidées au Parc Floral de Paris du 16 au 18 novembre 2018

Affiche, 500 nuances d'orchidées, les plus belles espèces à floraison automnale, exposition-vente, du 16 au 18 novembre 2018 au Parc floral de Paris

Du 16 au 18 novembre 2018, l’association Orchidée 75 et la section orchidées de la Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF) organisent la deuxième exposition d’orchidées dans le cadre exceptionnel du Parc Floral de Paris.

Pendant 3 jours, les pavillons 18 et 21 du Parc Floral de Paris accueilleront les amateurs et passionnés de ce monde captivant. Ils pourront y découvrir les plus belles espèces à floraison automnale, mais également d’autres genres aux floraisons tout aussi spectaculaires, tant par la couleur que par la structure des fleurs. Producteurs et collectionneurs proposeront un aperçu de cette prodigieuse diversité, et pas seulement le genre Phalaenopsis disponible chez de nombreux vendeurs de plantes fleuries. Ils conseilleront les visiteurs dans leurs choix, parmi un grand nombre d’espèces, faciles à vivre, et même en intérieur.

Admirer la collection exceptionnelle du Jardin du Luxembourg (Serres du Sénat)

La collection d’orchidées du jardin du Luxembourg date de 1859, quand le Sénat accueille les plantes des serres de la Faculté de Médecine. Le chef jardinier Jean-Baptiste Lhomme en perfectionne la culture. Parmi les premières orchidées exotiques cultivées figuraient entre autre Cymbidium ensifolium, Cymbidium aloifolium, Epidendrum ciliare ou Anacheilium cochleatum que les visiteurs pourront admirer lors de l’exposition. Lors de cette exposition automnale, il sera possible d’admirer des centenaires comme Paphiopedilum Dauthieri ou Paphiopedilum Mabel Sanders. La collection ne se limite pas aux Paphiopedilum, et d’autres centenaires devraient être en fleur comme le très beau Cattleya Portia. (suite…)

Les belles couleurs d’automne du Begonia grandis pourpre PB 03-719

Begonia grandis (pourpre) PB 03-719 en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Petit à petit, le feuillage vert foncé et pourpre au revers du Begonia grandis PB 03-719 se teinte de bronze et de jaune orangé. Dès qu’un rayon de soleil traverse les feuilles, la couleur de la potée prend une belle intensité. Les derniers feux avant le repos hivernal.

Les transparences dues au soleil rasant donne des teintes éclatantes et chaudes. Ça c’est du feuillage d’automne !

Begonia grandis (pourpre) PB 03-719 en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Des bulbilles se sont formées à l’aisselle des feuilles sur les tiges. Je vais essayer d’en récupérer quand le feuillage tombera. Cette variété de Begonia grandis est vraiment très colorée et très intéressante pour un balcon ou jardin ombragé.

Batterie de mini serres de culture Eda

Mini serres rondes utilisées comme terrarium, plantes d'intérieur, Paris 19e (75)En février dernier, je vous parlais de ma découverte, des mini serres rondes en forme de cloche de la marque EDA. Depuis, j’y ai mis en culture différents bégonias et saintpaulias, toujours sous éclairage artificiel. Et cela donne d’excellents résultats.

Ce modèle de mini serre en plastique se révèle assez volumineux pour y cultiver des espèces ou variétés de plantes d’intérieur à croissance faible à modérée. La hauteur de la cloche permet aux plantes de bien se développer. J’ai tenté une culture en remplissant le bac du fond avec un substrat léger, mais l’humidité est trop stagnante pour les bégonias, aussi je suis revenu à une culture en pot qui permet de mieux contrôler l’humidité du substrat. Avec une rampe d’éclairage de 120 cm de longueur, je peux éclairer cinq cloches. Et je peux intervenir dans une cloche facilement si besoin est.

Tillandsia ionantha var. ionantha après un été en plein air

Tillandsia ionantha var. ionantha, Broméliacées, en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Après cinq mois de culture en plein air sur mon balcon parisien, ma touffe de Tillandsia ionantha var ionantha a bien poussé en formant de nouvelles rosettes de feuilles. Le temps devenant plus froid, je vais devoir lui trouver un emplacement plus protégé pour qu’elle passe l’hiver sans problème.

La croissance de cette espèce est assez lente. Les nouvelles rosettes ont bel aspect, mais elles n’ont pas encore les dimensions des deux rosettes les plus âgées. Pour un premier essai de culture en plein air, je suis satisfait. Je n’ai pas oublié d’arroser cette petite plante exotique et l’emplacement lui a convenu visiblement car le nombre des rosettes filles est important. J’ai utilisé un engrais foliaire pour orchidées tous les quinze jours, le résultat est plutôt probant.

Les températures baissant beaucoup, je vais devoir l’installer à l’intérieur. Il faut que je lui trouve une place près d’une fenêtre car cette espèce a besoin de beaucoup de lumière. Et il faut que je l’ai toujours à portée de vue pour pouvoir vaporiser son feuillage aussi souvent que nécessaire. À suivre !