Archives de mots clés: plante exotique

Bananier rouge d’Abyssinie : graphisme et exotisme

Bananier rouge d'Abyssinie, Ensete ventricosum 'Maurelii', Jardin d'acclimatation, Paris 16e (75)
Les plantes exotiques installées dans les massifs des parcs et jardins parisiens pour les décorations florales estivales ont maintenant une belle ampleur comme ce jeune plant de bananier rouge d’Abyssinie (Ensete ventricosum ‘Maurelii’) paré de ses plus belles couleurs.

Bananier rouge d'Abyssinie, Ensete ventricosum 'Maurelii', Jardin d'acclimatation, Paris 16e (75)
Le temps frais et humide de ces derniers jours va certainement le freiner dans son développement, mais l’été est loin d’être terminé (enfin souhaitons le !). Une autre feuille commence à se déplier, complètement rouge grenat pour devenir de plus en plus verte avec une large nervure principale et des ombres bordeaux.

Bananier rouge d'Abyssinie, Ensete ventricosum 'Maurelii', Jardin d'acclimatation, Paris 16e (75)
Une véritable oeuvre d’art !

Exacum ‘Kandy’, une violette de Perse XXXL

Exacum 'Kandy', plante exotique d'intérieur, Gentianacées, Paris 19e (75)Pour moi, la violette de Perse (Exacum affine) était une plante assez compacte avec des toutes petites fleurs bleues ou blanches. Je viens de découvrir la version géante, Exacum ‘Kandy’ en passant dans la jardinerie Hermès à Neuilly-sur-Seine (92).

Exacum 'Kandy', plante exotique d'intérieur, Gentianacées, Paris 19e (75)La fleur est vraiment très grosse, comme le montre la comparaison avec mon index. Presque deux phalanges de largeur, et je n’ai pas des petites mains !

(suite…)

Bouton floral d’Hibiscus HibisQs Longiflora

Bouton floral de l'Hibiscus HibisQs Longiflora, Malvacées, arbuste exotique, balcon, Paris 19e (75)
En faisant mon petit tour matinal sur mon balcon, je suis tombé en admiration devant les boutons floraux de mon pied d’Hibiscus HibisQs Longiflora, dont un commençait à s’épanouir. Joli graphisme !

Bouton floral de l'Hibiscus HibisQs Longiflora, Malvacées, arbuste exotique, balcon, Paris 19e (75)
L’imbrication des grands pétales est bien visible et ce bouton pas encore épanoui montre comment se déroule la fleur avant de s’ouvrir complètement.

Discrète mais adorable fleur de Tinantia

Tinantia pringlei, Commélinacées, fleur vivace exotique, balcon, Paris 19e (75)De retour de mon court séjour à Bruxelles où la météo a été particulièrement grise et humide, cela fait du bien de retrouver le soleil et de voir les floraisons toujours aussi nombreuses sur mon balcon parisien. Dans la matinée, j’ai pu photographier cette fleur de Tinantia pringlei, toute en délicatesse.

Une floraison qu’il faut admirer le matin, car très vite les fleurs fanent. Chaque jour, des nouvelles s’épanouissent et viennent remplacer celles qui ont trop vite disparu.

Mes cultures de saintpaulias

Saintpaulias, Gesnériacées, terrarium, Paris 19e (75)
En deux mois à peine, j’ai constitué une petite collection d’hybrides de saintpaulias, certains miniatures, d’autres à feuillage panaché mais tous avec des floraisons très originales. Pour l’instant les petits pieds que j’ai reçus par la poste suite à mes achats sur eBay poussent bien et il ne me reste plus qu’à attendre les premières fleurs.

Saintpaulias, Gesnériacées, terrarium, Paris 19e (75) (suite…)

Mon beau Begonia kingiana

Begonia kingiana (Bégoniacées) dans un terrarium, plante exotique d'intérieur, Paris 19e (75)
Avec ses tiges rouges et ses feuilles vert fluo marbrées de marron pourpre, ce petit bégonia originaire de Malaisie ne manque pas d’attraits. Je le cultive dans un terrarium sous éclairage artificiel car il a besoin d’une hygrométrie élevée, impossible à lui donner dans un appartement classique.

Le petit pied acheté a vite pris de l’ampleur et il fleurit sans cesse tout en donnant de nouvelles feuilles. Le terrarium semble bien lui convenir.

Begonia kingiana (Bégoniacées) dans un terrarium, plante exotique d'intérieur, Paris 19e (75)
Ce bégonia peut présenter différents patrons de feuillage. Certains pieds ont très peu de marques foncées. J’en ai eu qui avait un port aussi beaucoup plus compact avec une croissance très lente. En culture, il est beaucoup plus facile à garder que le Begonia pavonina aux reflets bleutés si spectaculaires ou le petit Begonia prismatocarpa aux fleurs jaune bouton d’or.