Archives de mots clés: plante bulbeuse

Quelques fleurs pour ce premier dimanche d’été…

Quelle belle journée et soirée nous avons eu hier ! Pour la Fête de la Musique, c’était réussi. De la chaleur (j’ai relevé 27,5 °C à l’ombre), pas de pluie, le soleil chaud a dopé les floraisons. Sur mon balcon, tout pousse très vite maintenant, les floraisons commencent à bien colorer l’espace.

Ce matin :
Impatiens namchawarbensis,
Begonia boliviensis,
Dicentra scandens,
Begonia Dragon Wing.
Je vous souhaite un excellent dimanche, profitez bien de ce premier dimanche de l’été, en savourant le temps agréable, le vent du Sud – Sud-Ouest qui réchauffe l’Île-de-France, avec des bouffées très chaudes par moment, mais aussi une lourdeur étouffante. Les nuages tournent, y’a de l’orage dans l’air !

Bégonias, belles-de-nuit, les floraisons approchent !

Malgré la météo très capricieuse et fraiche de ce printemps 2008, les plantes poussent sur mon balcon à vue d’oeil.
Les minimottes de Begonia Fragrance ‘Apple Blossom’ reçues de Jardin Express et plantées le 11 mai dernier ont plus que triplé et les premiers boutons floraux se sont formés. Impressionnant !
Le Begonia boliviensis continue à prendre de l’ampleur et s’est couvert de boutons qui commencent à se teinter.
Mes belles-de-nuit (Mirabilis longiflora) sont géantes cette année, les tiges mesurant un bon mètre déjà. Certainement un manque de soleil… Mais les premiers boutons se forment. Je dois dire que je suis impatient, car les grandes fleurs blanches embaument. Elles se ferment quand je pars travailler le matin pour s’ouvrir à mon retour le soir. Elles sont trop rares les fleurs pour jardiniers travailleurs !

Temps chaud et humide, ça pousse à toute vitesse !

De jour en jour, les plantes sur mon balcon semblent plus grandes et volumineuses. Le temps doux voir chaud assorti de bonnes ondées et d’arrosages suivis, réussit aux végétaux en pleine croissance qui ne peinent pas. En quelques semaines à peine, le balcon ne se ressemble plus.
Les jeunes semis spontanés de l’Impatiens namchawarbensis ont bien repris après leur transplantation. Ils commencent à se ramifier.Le Begonia boliviensis forme déjà une belle petite touffe avec de nombreuses tiges.Quant à l’épicactus (ou épiphyllum ou phyllocactus ou cactus orchidée), ses boutons floraux grossissent à vue d’oeil, ils ne devraient plus tarder à s’ouvrir.

Les Typhoniums sont ouverts et puent !

Et voilà, les deux boutons floraux de Typhonium venosum se sont ouverts ce week-end. Vite ouverts, très spectaculaires, puants à souhait, mais trop vite passés.
Deux photos :
– l’une prise ce dimanche matin sur mon balcon, mais assez difficilement car les plantes sont cachées par des coeurs-de-Marie envahissants. Et la fleur commence déjà à se faner (les prises de vues nocturnes, c’est pas mon truc).– la seconde prise il y a quelques années sur le balcon de mon appartement précédent. La spathe si curieuse apparaît dans toute sa splendeur avec une belle mouche à merde sur le spadice brun érigé.Vous échappe la senteur, repoussante sauf pour les grosses mouches. Mais je ne me lasse pas du côté spectaculaire et si insolite de cette floraison, trop courte à mon goût.

Une floraison exceptionnelle s’annonce : Typhonium venosum

Après ces journées chaudes, les plantes sur mon balcon ont poussé à vue d’oeil. Deux boutons floraux de Typhonium venosum, une Aracée étrange, sont maintenant bien sortis.
Encore quelques jours je pense et la curieuse inflorescence tachetée et poilue sera fièrement dressée dans la jardinière. Et ce sera 24 heures de puanteur !
Et oui, ces plantes sont pollinisées par les mouches. Elles dégagent une odeur pestilentielle pour les attirer, odeur qui ne dure pas heureusement pour moi et mes voisins (sacrée surprise quand ils vont ouvrir leur fenêtre). Un ami jardinier a un jour bien défini cet arôme terrible : « l’odeur d’une couche de bébé usagée, oubliée sur la plage arrière de la voiture en plein soleil ».
Quelle idée me direz-vous d’installer ces plantes démoniaques sur un balcon ? Et bien, la réponse je vous la montrerai dans quelques jours, quand les spathes seront bien ouvertes. À suivre…

Bouffée printanière à Chatenay-Malabry (92)

En passant à Chatenay-Malabry, ville fleurie où ont été plantés 4500 bulbes à floraison printanière, je n’ai pas résisté à cette belle potée printanière, fièrement plantée dans un rond-point.
Tout le printemps dans un pot !

Fritillaires couronnes impériales, pensées à grosses fleurs et tulipes pour un joli bouquet fleuri. Et un peu de ciel bleu en prime pour ce dimanche…