Archives de mots clés: plante annuelle

Trio de coléus, bégonia et impatiens en potée XXL

Potée de coléus 'Henna', bégonia et impatience de Nouvelle-Guinée, Rochefort (17)
Lors de mon séjour à Rochefort (Charente-Maritime) le week-end dernier, j’ai photographié cette énorme potée de coléus, bégonia, impatience de Nouvelle-Guinée et de patate douce d’ornement aux couleurs très automnales.

Potée de coléus 'Henna', bégonia et impatience de Nouvelle-Guinée, Rochefort (17) (suite…)

Semis spontané de Tagetes sur mon balcon parisien

Semis de Tagetes dans une potée de géranium zonale en fin d'été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Vous souvenez-vous de mon oeillet d’Inde (Tagetes) à petites fleurs et feuillage au puissant parfum d’agrumes ? Après avoir très vite poussé et beaucoup fleuri, il n’a pas supporté la succession des fortes chaleurs de cet été. Mais après avoir arraché le pied moribond, j’ai eu la surprise de voir apparaître des semis spontanés dans les potées et jardinières situées à proximité. Et les jeunes plants sont prêts à fleurir !

Semis de Tagetes dans une potée de géranium zonale en fin d'été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
J’aurai voulu le faire, cela n’aurait certainement pas réussi. Mais les graines de mon oeillet d’Inde libérées au cours de l’été se sont ressemées toutes seules et ont germé avec une facilité déconcertante pour donner des pieds vigoureux au joli feuillage de fougère, très découpé.

J’ai bien fait de ne pas jouer le jardinier maniaque qui nettoie tout ce qui n’est pas prévu et dépasse…

Quelques jolis mélanges de fleurs d’été

Anthemis et oeillets d'Inde en été dans le square Henri Collet, Paris 16e (75)
La fin de l’été permet d’apprécier les fleurs suffisamment résistantes et généreuses pour fleurir pendant toute la belle saison. Si certaines fleurs d’été montrent des signes de fatigue, d’autres sont toujours fidèles au rendez-vous et continuent inlassablement à assurer le décor. En voici une petite sélection pour un balcon ou un jardin ensoleillé.

Chrysanthèmes à carène et zinnias en été dans le square Henri Collet, Paris 16e (75)
Les oeillets d’Inde, les zinnias à petites fleurs, les chrysanthèmes à carène. Tous couverts de fleurs en permanence.

Rudbeckias et craspedias en été dans le square Henri Collet, Paris 16e (75)
Surprenant mariage et contraste entre des grands rudbeckias cuivrés et les pompons jaune d’or du Craspedia.

Bidens, zinnias, oeillets d'Inde, chrysanthèmes à carène et craspedias en été dans le square Henri Collet, Paris 16e (75)Autre mélange de zinnias, de bidens, d’oeillets d’Inde et de craspédias…

Faites un petit tour dans le square Henri Collet (Paris 16e) pour admirer ces mariages fleuris. Et d’autres encore !

Pelargonium ‘Tricolor’ gourmand en eau

Pelargonium 'Tricolor' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Cette variété au feuillage haut en couleurs s’est révélée exigeante en eau tout au long du printemps et de l’été. Au point d’être obligé de la rempoter au cours de l’été pour qu’elle puisse mieux pousser, sans craindre la moindre sécheresse.

Pelargonium 'Tricolor' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
J’ai acheté cette variété de géranium zonale en Belgique en mai dernier et au départ, je l’avais installée dans une potée avec un calibrachoa, un coléus et mon pied de Thunbergia ‘Tangerine’. Mais la Suzanne aux yeux noirs a vite poussé et s’est révélée particulièrement exigeante en eau, asséchant la terre du pot au moindre oubli d’arrosage (en l’occurence un apport d’eau quotidien). Ces à coups de sécheresse n’ont pas été du goût de mon beau géranium qui a perdu peu à peu ses feuilles, n’en gardant qu’aux extrémités des tiges. Courant juillet, j’ai décidé de le changer de pot pour lui éviter la rude concurrence pour l’eau imposée par le thunbergia devenu immense. Et bien m’en a pris, car le changement a plu au géranium qui a refait son feuillage et s’est très vite étoffé. Le tout avec des arrosages réguliers.

Pelargonium 'Tricolor' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Les feuilles sont magnifiques, arborant du vert, du crème, du pourpre et de rouge orangé. Et de nouveaux boutons floraux sont apparus, suivis par les fleurs. Le géranium zonale peut supporter une sécheresse relative en pot ou en jardinière, mais il n’est vraiment beau et florifère qu’avec des arrosages réguliers.

Des amarantes qui trompent énormément

Amaranthus 'Tête d'éléphant' en été dans l'École du Breuil, Paris 12e (75)
En fin d’été, les amarantes ‘Tête d’Élephant’ ont pris des proportions presque gigantesques et leurs gros épis veloutés pourpres se dressent comme autant de trompes dans les massifs de fleurs d’été. C’est plus spectaculaire et curieux que vraiment joli…

(suite…)