Archives de mots clés: Pierre Bonnaure

Visite du jardin du Musée Delacroix (Paris 6e)

Jardin du Musée Eugène Delacroix, rue de Furstemberg, Paris 6e (75)

J’ai profité du temps relativement clément pendant le week-end des Rendez-vous aux jardins pour aller découvrir le petit jardin du Musée Eugène Delacroix, situé en plein coeur de Paris dans le 6ème arrondissement. Un havre de tranquillité dans l’effervescence bouillonnante et bruyante du quartier de Saint-Germain et de la capitale.

Jardin du Musée Eugène Delacroix, rue de Furstemberg, Paris 6e (75)

Jardin du Musée Eugène Delacroix, rue de Furstemberg, Paris 6e (75)

(suite…)

Conférence sur la rénovation du jardin du musée Eugène-Delacroix

« La vue de mon petit jardin et l’aspect riant de mon atelier me causent toujours un sentiment de plaisir. » (E. Delacroix) Vous découvrirez le jardin secret d’Eugène Delacroix le lundi 18 mars 2013 à 12h30 dans l’auditorium du Louvre (Paris 1er).

Le jardin tel qu’il vient d’être réaménagé grâce au mécénat de la compagnie Kinoshita Ltd, se présente comme une réinterprétation libre, fondée sur les documents disponibles. Dessiné et mis en oeuvre par Pierre Bonnaure, chef jardinier des Tuileries, assisté de Sébastien Ciret, ce projet a bénéficié des conseils de Michel Goutal, architecte en chef des Monuments historiques responsable du domaine du Louvre, et de Frédéric Auclair, architecte des Bâtiments de France.

Outre la commande de végétaux identiques à ceux des factures ou identifiables sur les tableaux de l’artiste, le parti principal a été de respecter l’idée d’opposition entre des « massifs à fleurs » bordés de thym, au pied de l’atelier qui est désormais la seule zone ensoleillée, et le « bois » avec ses bordures de buis, que mentionne les archives. Le puits a été dégagé et l’architecture de la façade de l’atelier remise en valeur dans sa symétrie. De même, un soin particulier a été apporté à la vue sur le jardin depuis les fenêtres de l’atelier, afin qu’il garde un aspect verdoyant contrairement à l’étendue de graviers qui le rendait si triste l’hiver. Ainsi, le jardin secret de Delacroix, avec son abondance de végétaux variés et ses senteurs retrouvées, devrait reconquérir sa place essentielle dans le parcours de visite du musée, au-delà de l’appartement où vécut l’artiste et de son grand atelier : un lieu habité où le peintre put se ressourcer au contact des arbres et des fleurs qui l’inspirèrent plus que la tradition ne l’a dit, faute d’avoir conservé la mémoire de ce lieu intime.

Conférence par Dominique de Font-Réaulx, Musée Eugène Delacroix, Pierre Bonnaure et Sébastien Ciret, Musée du Louvre.
Auditorium du Louvre sous la pyramide.
Tarif : 6 euros, 5 euros (réduit), 4 ou 3 euros (solidarité et jeunes).
Réservations :

  • Par téléphone : Au 01 40 20 55 00, du lundi au vendredi (sauf le mardi), de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.
  • Sur place, à la caisse de l’auditorium, du lundi au samedi (sauf le mardi) de 9h à 17h30, jusqu’à 19h30 les mercredis et vendredis, et jusqu’au début des séances les soirs de programmation.

Informations au tél. : 01 40 20 55 55, de 9h à 19h du lundi au vendredi.

Et vous pouvez encore visiter l’exposition « Eugène Delacroix. Des fleurs en hiver Othoniel, Creten » jusqu’au 18 mars 2013 dans le Musée Eugène-Delacroix, 6, rue de Furstenberg, 75006 Paris.

Cours de l’École du Louvre : Jardins et nature à Paris aux temps des rois

André le Nôtre

En 2013, le plus célèbre jardinier français, André Le Nôtre, sera à l’honneur à l’occasion du quadricentenaire de sa naissance. Si son nom est associé plus volontiers à Louis XIV et à Versailles, Le Nôtre fut en fait un parisien qui fréquenta tout au long de sa vie le jardin des Tuileries, où son grand-père et son père avaient travaillé avant lui. Quelles étaient les caractéristiques des jardins parisiens sous l’Ancien Régime ? Ont-elles eu une influence sur la pratique de Le Nôtre et sur l’invention du jardin à la française ? Pourquoi, à partir des années 1760, s’éloigna-t- on de l’univers formel qu’il avait créé, au profit d’autres expériences ? Voici quelques questions auxquelles ce cycle de cours de l’École du Louvre tentera de répondre.

Plan du Louvre

Vendredi 16 novembre 2012
Les jardins parisiens sous l’Ancien Régime : enjeux et spécificités de la capitale.
Guillaume Fonkenell, conservateur du patrimoine, chargé de l’histoire du Louvre, département des sculptures, musée du Louvre.

Vendredi 23 novembre 2012
Jardins royaux du Moyen Age.
Élisabeth Antoine, conservatrice en chef du patrimoine, département des objets d’art, musée du Louvre. (suite…)