PHYTAIR

/Tag: PHYTAIR
14 09, 2011

L’ADEME considère que l’argument « plantes dépolluantes » n’est pas validé scientifiquement

By |2011-09-13T22:59:18+00:00septembre 14th, 2011|plante d'intérieur, potée ou jardinière, science|1 Comment

En laboratoire, en enceintes contrôlées, des plantes peuvent présenter une capacité à absorber certains polluants gazeux. Cette capacité peut être influencée par différents paramètres physiques et/ou biologiques. Dans les bâtiments, en conditions réelles d’exposition, l’efficacité d’épuration de l’air par les plantes seules est inférieure à l’effet du taux de renouvellement de l’air sur les concentrations de polluants. Autrement dit, l’aération et la ventilation restent bien plus efficaces que l’épuration par les plantes. Par conséquent, l’ADEME considère que l’argument «plantes dépolluantes » n’est pas validé scientifiquement au regard des niveaux de pollution généralement rencontrés dans les habitations et des nouvelles connaissances scientifiques dans le domaine.

This website uses cookies and third party services. Oui