Archives de mots clés: photographies

Exposition « Couleurs du Japon » du 8 octobre 2018 au 20 janvier 2019

Mont Fuji, Dressed-Up @ Hidenobu SuzukiLes Maisons du Voyage vous propose une exposition des photographies de l’artiste japonais Hidenobu Suzuki qui vous feront découvrir différents paysages du Japon avec des perspectives exceptionnelles. 

«Hair stylist» de métier, devenu photographe, Hidenobu Suzuki habite à Toyohashi. Spirituel dans l’âme, l’artiste propose un voyage au travers de ses superbes clichés qui montrent la beauté de l’archipel nippon en fonction des saisons. Si sa perspective de l’art est surprenante, c’est parce qu’il assimile sa photographie à celui de la peinture japonaise. Le résultat est prodigieux : il alimente ce concept, dépeint des paysages à coup de flash, et sublime les moindres recoins du Japon. Ses procédés artistiques donnent au paysage japonais une douceur brute, presque explosive. Par sa sobriété et l’explosion de couleurs, Hidenobu Suzuki nous immerge dans les beautés du pays du Soleil Levant.

Né en 1971 à Tokushima, Hidenobu a grandi à Hamamatsu, dans la préfecture de Shizuoka. Aujourd’hui, il réside à Toyohashi dans la préfecture d’Aichi qui est située dans l’ile de Honshû, la plus grande île du Japon. Depuis 1991, il travaille comme « Hair stylist » et dirige son salon Lietratte à Toyohashi. En 2013, il se lance dans la photographie numérique alors qu’il a étudié et pratiqué la peinture depuis son enfance. Dès lors, il n’a de cesse de mener de front ses deux activités pour lesquelles il éprouve une réelle passion et consacre tout son temps libre à parcourir le Japon à la recherche de perspectives exceptionnelles. Esthète et spirituel, son but est d’offrir des paysages de toute beauté qui apporte une grande émotion. Car pour lui dit-il, « la nature a depuis les temps les plus reculés, inspiré les émotions des artistes et poètes du Pays du Soleil Levant et la spiritualité ancestrale du Japon est née de la contemplation de ses paysages. J’espère que les rectangles de mes photographies sont des fenêtres qui s’ouvrent sur l’harmonie. »

Ses photographies sont présentées sur différents sites tels que celui du National Geographic et de Lens Culture, où il a acquis une certaine réputation. En 2013, deux de ses photos sont nominées au Olympus Fotopus Grand Prix, et il reçoit le Gold prize of the week. En 2016, il a été invité au salon de la Société Nationale des Beaux-Arts au Carrousel du Louvre où il a été récompensé par la Médaille d’or de la photographie, ce qui lui a apporté une reconnaissance dans le monde des beaux-arts. Pour cette première exposition personnelle, l’artiste présente une trentaine de ses photographies en grand format.

Informations pratiques

Exposition du 8 octobre 2018 au 20 janvier 2019.
Vernissage le 10 octobre 2018 à 19 heures.
Entrée libre du lundi au samedi de 10h à 19h.
Les Maisons du Voyage, 76, rue Bonaparte, 75006 Paris.
Tél. : 01 40 51 95 00.
www.maisonsduvoyage.com

Paysage Landscape, exposition photographique du 13 mai au 5 juin 2017

Thierry Cardot, exposition Paysage Landscape, Fabrique du 222, ParisCette exposition photographique nous propose de rencontrer le temps d’un instant, fugace ou non, un cheminement, un itinéraire que parcourt le paysagiste et photographe Thierry Cardot, bien au-delà de la simple expression du jardin : le paysage.

Le paysage
Lieu ou non lieu, parfois se déployant au regard (territoire), parfois à l’ouïe (soundscape) où encore à l’imaginaire (la rêverie), chaque être de tous les moments se porte au sein d’un paysage. Son imprégnation sensible qu’elle soit consciente où non, induit donc des pluralités de vies, de vécus, au sein de ce même espace.

Le regard
Outils perfectibles chaque jour : le regard ? Le paysagiste ? Le paysagiste se forge, au gré des rencontres, de la contemplation des natures (loci et autres topos), différentes images l’emmenant bien souvent au-delà de ses propres « paysages madeleines ».
Le paysagiste ne cesse de regarder. De regarder l’expression de nature, l’expression des hommes, l’expression des sensibles se mélangeant et formant un tout nommé paysage, et de les questionner.
Cet itinéraire involontaire qui se construit chaque jour, sorte de nourriture quotidienne, alimente l’expression du paysagiste tant dans une approche technique, culturale et botanique, qu’une démarche plus artistique. Cette recherche d’harmonie naturelle au travers du prisme de l’oeil oblige la découverte du beau et des dynamiques du vivant. Cette éducation, au fil du temps, incite de plus en plus à percevoir les riches détails qui nous entourent, qui composent cet ensemble nommé Paysage.

Le paysagiste
Qui est cet homme qui traverse les paysages, les regarde, les dessine, les fouille pour trouver une simple clef de création mais aussi de bien-être ?
Qui est ce « dit » paysagiste ? Et qui sont ces paysages qui le forment pour des essais d’expressions que seule la raison ramène au monde des hommes ?
Nature, ne l’as-tu pas sublimé, chapardé, pris aux autres pour te garantir un allié, cet homme sensible qui s’émeut face à tes multiples visages ? Ne l’as-tu pas sculpté par tes beautés ? Transfuge de deux mondes n’en formant qu’un seul.

Informations pratiques
Exposition photographique du 13 mai au 5 juin 2017
Vernissage le 16 mai à 18h30.
Fabrique du 222 – Couvent de l’Annonciation
222, rue du Faubourg Saint Honoré, 75008 Paris.

Exposition « Dans le sens du paysage » au musée d’Art et d’Histoire Louis-Senlecq

Olivier Verley. Dans le sens du paysage, musée d’Art et d’Histoire Louis-Senlecq, L'Isle-Adam (Val d'Oise)La première exposition de photographies de paysage organisée au musée d’Art et d’Histoire Louis-Senlecq est consacrée au travail d’Olivier Verley.

Le musée d’Art et d’Histoire Louis-Senlecq organise une exposition consacrée à la photographie de paysage du photographe auversois Olivier Verley. Le musée possède une importante collection de peintures des peintres de l’École des Bords de l’Oise, et la thématique du paysage fait partie intégrante de son projet scientifique et culturel. Sujet traité par le prisme de la peinture et de la gravure dans quelques-unes des expositions précédemment organisées (exposition consacrée à l’œuvre de Jean-Baptiste Sécheret, notamment), il n’a encore jamais été appréhendé en photographie.

Cette manifestation est l’occasion de s’intéresser de nouveau à ce médium – la dernière exposition de photographie organisée au musée date de 2008, elle était dédiée au travail du photographe d’origine allemande Andreas Mahl – et de mettre en avant, une fois de plus, le travail d’un artiste contemporain originaire du Val-d’Oise. Une sélection d’environ 80 photographies réalisées au gré des pérégrinations d’Olivier Verley dans le Parc naturel régional du Vexin, sur les bords de l’Oise, dans le Gers mais aussi dans le Parc naturel des Monts Sibyllins en Italie et dans la région de Castille en Espagne, sera exposée. Cette manifestation est réalisée en partenariat avec le Parc naturel régional du Vexin français. Dans ce cadre, la partie du parcours d’exposition consacrée au Vexin français (une trentaine de photographies) présentée au musée d’Art et d’Histoire Louis-Senlecq de L’Isle-Adam, sera exposée du 8 janvier au 4 mars 2018 au musée du Vexin français à Théméricourt. (suite…)

Exposition « BOTANIC » du photographe Benoît Fougeirol chez Deyrolle

Senecio jacobaea, photo Benoît Fougeirol
À l’occasion du Festival Photo Saint Germain, Deyrolle (Paris 7e) propose l’exposition « BOTANIC » du photographe Benoît Fougeirol du 4 au 20 novembre 2016.

BOTANIC a été réalisé sur un petit territoire au nord de Paris, surplombant l’aéroport du Bourget et l’autoroute A1. Des familles roumaines y avaient trouvé refuge avant d’en être expulsées. Au fil des saisons et de la reconquête par les plantes, ce terrain est apparu comme une surface sensible, témoin d’un lent processus d’effacement et de recouvrement des traces du drame. BOTANIC mêle la représentation topographique à celle d’un herbier – une collection de plantes de survie. Le conservatoire botanique national du bassin parisien a été associé au projet pour déterminer précisément chaque espèce de la flore photographiée.

C’est ce regard croisé entre rigueur scientifique et inspiration artistique que Deyrolle a souhaité mettre en valeur avec cette exposition. Nature, art, éducation…

(suite…)

Exposition « Jardins d’ailleurs » chez Jardins en Art

Galerie Jardins en Art, Paris 6e (75)Dans le cadre de l’événement annuel Art Saint-Germain-des-Prés, Jardins en Art, la première galerie parisienne dédiée à l’art et au jardin, présente, du 26 mai au 1er octobre 2016, « Jardins d’ailleurs » qui réunit un ensemble de sculptures en bronze de Marine de Soos en regard des photographies de Jean-Baptiste Leroux extraites de son nouveau livre Oasis (Imprimerie nationale éditions, Actes Sud).

La trentaine de sculptures de Marine de Soos évoquent le voyage et le dépaysement dans des jardins ou des paysages où la terre et l’eau sont en harmonie avec l’Homme. Ses bronzes, certains intimistes d’autres de plus grands formats pour l’extérieur, font écho à l’enfance de l’artiste passée sur le continent africain, dont on retrouve la quête et la force à travers son œuvre. D’une grande sensualité, elle représente un instantané d’émotion, de grâce, d’élévation et d’universalité.

Les oeuvres de Marine de Soos se découvrent dans un écrin photographique composé par Jean-Baptiste Leroux, le « photographe des jardins et du patrimoine ». Ses nouvelles photographies sont issues de son nouveau livre Oasis, accompagné d’un texte du grand poète libanais Salah Stétié (Imprimerie nationale éditions, Actes Sud). Sélectionnées sur plus de vingt ans de pérégrinations dans le Sahara, elles offrent un regard poétique et authentique de ces magnifiques oasis du Maroc et de la Tunisie.

Oasis, Entre sable et mythes, Salah STÉTIÉ, Jean-baptiste LEROUX Photographe, Rachid KORAÏCHI Postfacier, Actes Sud
L’exposition Jardins d’ailleurs invite à une promenade poétique sur l’autre rive de la Méditerranée, plus que jamais source d’inspiration et de paix, dans cette région tourmentée.
(suite…)

Exposition « Portraits de fruits » de Marc Trigalou

Exposition photographie "Portraits de fruits", Marc Trigalou, office de tourisme d'Aulnay-sous-Bois (93)
L’Office de Tourisme d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) accueille le photographe Marc Trigalou, président du Photo Image Club d’Aulnay (P.I.C.A.). L’occasion de découvrir en exclusivité sa série photographique « Portraits de fruits ».

Pour tordre le cou, non sans humour, à la mode du selfie, et face à la difficulté croissante de pratiquer la street-photographie en liberté, Marc Trigalou a choisi de rester chez lui pour mettre en scène une collection de fruits sur un coin de table, à la lumière tamisée d’une fenêtre. Les fruits nous sont si familiers que nous ne les regardons plus. Leur rondeur, leur couleur, leur texture disent pourtant quelque chose de nous. Loin d’être de simples natures mortes, ils sont ainsi devenus de véritables portraits.

Office de Tourisme
23, boulevard de Strasbourg, 93600 Aulnay sous Bois.
Tél. :01 48 68 29 11.
Site Internet : www.tourisme-aulnay.fr
Ouvert tous les jours.
Lundi : de 9h à 13h puis de 15h à 17h
Du mardi au vendredi : de 9h à 13h puis de 15h à 18h
Samedi : de 10h à 13h puis de 15h à 19h
Dimanche : de 10h à 13h