Abstraction, chimère ou simplement muse… Le jardin de Philippe Niez et Claude Pasquer

Le week-end dernier, la huitième édition du salon Jardins Jardin présentait une vingtaine de jardins éphémères dans le jardin des Tuileries. Je vous ai déjà montré un aperçu de ce que donnait à voir cette manifestation, mais aujourd'hui je reviens sur un de mes jardins préférés, baptisé : "Abstraction, chimère ou simplement muse..."

Par |2011-05-30T23:12:13+00:00mai 31st, 2011|parc ou jardin, Paris|1 Comment
Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok