Archives de mots clés: paysagiste

Paysage Landscape, exposition photographique du 13 mai au 5 juin 2017

Thierry Cardot, exposition Paysage Landscape, Fabrique du 222, ParisCette exposition photographique nous propose de rencontrer le temps d’un instant, fugace ou non, un cheminement, un itinéraire que parcourt le paysagiste et photographe Thierry Cardot, bien au-delà de la simple expression du jardin : le paysage.

Le paysage
Lieu ou non lieu, parfois se déployant au regard (territoire), parfois à l’ouïe (soundscape) où encore à l’imaginaire (la rêverie), chaque être de tous les moments se porte au sein d’un paysage. Son imprégnation sensible qu’elle soit consciente où non, induit donc des pluralités de vies, de vécus, au sein de ce même espace.

Le regard
Outils perfectibles chaque jour : le regard ? Le paysagiste ? Le paysagiste se forge, au gré des rencontres, de la contemplation des natures (loci et autres topos), différentes images l’emmenant bien souvent au-delà de ses propres « paysages madeleines ».
Le paysagiste ne cesse de regarder. De regarder l’expression de nature, l’expression des hommes, l’expression des sensibles se mélangeant et formant un tout nommé paysage, et de les questionner.
Cet itinéraire involontaire qui se construit chaque jour, sorte de nourriture quotidienne, alimente l’expression du paysagiste tant dans une approche technique, culturale et botanique, qu’une démarche plus artistique. Cette recherche d’harmonie naturelle au travers du prisme de l’oeil oblige la découverte du beau et des dynamiques du vivant. Cette éducation, au fil du temps, incite de plus en plus à percevoir les riches détails qui nous entourent, qui composent cet ensemble nommé Paysage.

Le paysagiste
Qui est cet homme qui traverse les paysages, les regarde, les dessine, les fouille pour trouver une simple clef de création mais aussi de bien-être ?
Qui est ce « dit » paysagiste ? Et qui sont ces paysages qui le forment pour des essais d’expressions que seule la raison ramène au monde des hommes ?
Nature, ne l’as-tu pas sublimé, chapardé, pris aux autres pour te garantir un allié, cet homme sensible qui s’émeut face à tes multiples visages ? Ne l’as-tu pas sculpté par tes beautés ? Transfuge de deux mondes n’en formant qu’un seul.

Informations pratiques
Exposition photographique du 13 mai au 5 juin 2017
Vernissage le 16 mai à 18h30.
Fabrique du 222 – Couvent de l’Annonciation
222, rue du Faubourg Saint Honoré, 75008 Paris.

26ème édition du Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire (41)

Affiche de la 26ème édition du Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher), avril à novembre 2017Du 20 avril au 5 novembre 2017, la nouvelle édition du Festival International des Jardins vous invite à découvrir le « Pouvoir des Fleurs » et leur place dans les jardins du 21ème siècle.

Éternelles autant qu’éphémères, délicates et puissantes à la fois, horticoles ou sauvages, les fleurs recèlent le pouvoir de fasciner, de charmer, de soigner, voire même de tuer. Comment les jardins du 21ème siècle considèrent-ils, valorisent-ils, utilisent-ils cet extraordinaire et inaltérable pouvoir des fleurs, cette incroyable puissance de la grâce ?

26ème édition du Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher), avril à novembre 2017Des scénographies radicalement nouvelles, contemporaines, originales, visant à surprendre, enchanter, faire rêver en associant et valorisant différemment les fleurs, c’est ce qui a été demandé aux concepteurs de l’édition 2017, qui doivent aussi proposer au public, en lien avec des pépinières d’excellence, des fleurs d’exception, rares et inattendues, par leurs formes, leurs couleurs, leurs parfums.

Puisant aux sources d’un imaginaire d’aujourd’hui, usant de toutes les possibilités techniques, l’édition 2017 mène le public de découvertes en inventions. De jardins en jardins, on rencontrera des fleurs jamais vues, assemblées de manière inattendue, jouant sur l’accumulation et les surprises de tous ordres. La fantaisie, la luxuriance, l’abondance, l’émerveillement sont au rendez-vous, au cœur de jardins audacieux, novateurs et oniriques.

Cliquer pour découvrir les jardins de la 26ème édition du Festival International des Jardins.

(suite…)

Appel à candidatures pour le projet « Jardins du monde en mouvement »

Cerisier à fleurs (Prunus) dans la Cité Universitaire, Paris 14e (75)La Cité internationale universitaire de Paris, avec le soutien de la Caisse des Dépôts, lance un concours ouvert aux architectes, urbanistes ou paysagistes, diplômés ou inscrits dans un établissement dispensant l’une de ces formations, ayant dix ans d’expérience maximum.

Les candidats sont invités à réaliser des créations éphémères dans les jardins de la Cité internationale. Une bourse d’un montant de 8 000€ sera attribuée à cinq projets sélectionnés. La date limite d’envoi du dossier de candidature est le 15 mars 2017 à minuit.

Imaginées sur le thème de la nature en ville impliquant les enjeux de développement durable, ces créations éphémères in situ devront respecter 3 conditions essentielles :

  • dialoguer avec les architectures de la Cité en s’intégrant harmonieusement dans les jardins;
  • proposer une identité forte en lien avec l’influence stylistique de la maison (Maisons du Japon, de l’Inde, etc.);
  • comporter au moins une dimension du développement durable : matériaux biosourcés, récupération des eaux pluviales, niches écologiques, partage des ressources, comportements écoresponsables, etc.

(suite…)

Conférence Jardins en Actes : Vers un paysage de sens

Galerie Jardins en Art, Paris 6e (75)La librairie-galerie Jardins en Art et les éditions Ulmer proposent une conférence exceptionnelle de Christophe Girot, directeur de la chaire du paysage de l’école polytechnique de Zurich, le jeudi 19 janvier 2017 à 19h précises. La conférence sera suivie d’une séance de signature de son livre Le cours du paysage (Ulmer).

Librairie-galerie Jardins en Art
19, rue Racine, 75006 Paris.
Tél. : + 33 (0)1 56 81 01 23.
Inscription conseillée : vernissage@jardinsenart.fr

(suite…)

Villa Le Nôtre, 1ère résidence internationale de jeunes talents du paysage

Brochure Villa Le Nôtre, ENSP paysage, VersaillesCrédit Agricole d’Ile-de-France Mécénat et la Fondation du Crédit Agricole – Pays de France soutiennent le projet Villa Le Nôtre de l’École Nationale Supérieure de Paysage (ENSP) de Versailles, qui permet à des jeunes talents de développer un projet lié au paysage en résidence sur le site historique du Potager du Roi.

« La vocation de l’École Nationale Supérieure de Paysage de Versailles est double : préserver le patrimoine historique constitué par le site du Potager du Roi sur lequel elle est installée, et transmettre les savoir-faire du paysage aux jeunes étudiants et chercheurs qu’elle accueille. En soutenant le développement de la Villa Le Nôtre – projet de résidences de jeunes paysagistes – nous agissons en pleine cohérence avec les deux missions de notre fonds de dotation : la préservation du patrimoine et le soutien aux jeunes talents » commentait François Imbault, Président du Crédit Agricole d’Ile-de-France et du fonds de dotation Crédit Agricole d’Ile-de-France Mécénat, à l’occasion de la signature de la convention de mécénat le jeudi 16 juin 2016 aux côtés de Vincent Piveteau, Directeur de l’ENSP Versailles.

La Villa Le Nôtre, une petite Villa Médicis pour les jeunes talents du paysage
La Villa Le Nôtre, installée sur le site historique du Potager du Roi, accueille en résidence des jeunes talents du paysage, qu’ils soient artistes, chercheurs ou paysagistes. Grâce au soutien apporté par Crédit Agricole d’Ile-de-France Mécénat et la Fondation du Crédit Agricole – Pays de France, l’ENSP Versailles attribuera des bourses à ces jeunes résidents pour leur permettre de mener à bien leurs projets. Ce soutien permettra également à l’ENSP Versailles de transformer son auditorium, dans le cadre de la rénovation de ses bâtiments historiques. Cet auditorium sera aménagé en un espace dédié à l’exposition et à la promotion des travaux réalisés par les étudiants de l’école et les résidents de la Villa Le Nôtre. Il permettra aux étudiants et aux chercheurs de disposer d’un cadre cohérent avec le niveau d’excellence et le rayonnement international de l’École. (suite…)

Naissance de la Maison du Paysage

Visuel de la Maison du Paysage, © Pierre Laniepce et V8 Designers
L’Unep – Les Entreprises du Paysage et QualiPaysage, s’installeront en janvier 2017 dans de nouveaux locaux : la Maison du Paysage. L’Union Nationale des Entreprises du Paysage et l’organisme de qualification ont en effet acquis le 22 juillet un ancien atelier mécanique réhabilité, 60 ter rue Haxo dans le XXe arrondissement de Paris.

Objectifs de ce déménagement : offrir à la filière du paysage un lieu clairement identifiable et à la hauteur de ses ambitions, favorisant le dialogue et l’innovation. La Maison du Paysage sera en effet ouverte à tous les acteurs institutionnels et associatifs du paysage.

Avec sa superficie de près de 740 m² sur deux niveaux, la Maison du Paysage sera dotée de grandes salles de réunion qui permettront de rassembler élus et adhérents de l’Unep et de Qualipaysage. Pour rapprocher les différents acteurs de la filière, des bureaux seront également mis à la disposition d’autres associations ou fédérations professionnelles du secteur du paysage.

« L’acquisition de ces locaux emblématiques conjointement avec QualiPaysage, dans un quartier en pleine mutation, est l’aboutissement d’un projet de long terme pour notre association professionnelle, explique Catherine Muller, Présidente de l’Unep – Les Entreprises du Paysage. Avec Marc Loiseleur, Président de QualiPaysage, nous souhaitions fédérer toute la filière paysage dans un lieu repère. Plusieurs de nos partenaires historiques sont motivés par ce projet qui leur offrira un lieu privilégié pour se réunir et construire ensemble l’avenir du paysage. La Maison du Paysage a vocation à faire vivre cette ambition. »

Les travaux ont démarré début août sous la direction de l’architecte Pierre Laniepce (qui avait déjà accompagné l’Unep dans la rénovation de ses bureaux de la rue Saint-Marc) et du cabinet V8 Deisgners qui ont imaginé un espace ouvert, modulable et convivial, pour s’adapter à tous les usages de cette Maison. Les équipes de l’Unep et de QualiPaysage devraient y emménager au plus tard en janvier 2017.