Archives de mots clés: Patrick Devedjian

Demande de classement du Musée et jardin départementaux Albert Kahn au titre des Monuments Historiques

À l’occasion de la rénovation du musée Albert-Kahn engagée par le Département, Patrick Devedjian, Député et Président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine, a demandé au Ministre de la Culture et de la Communication le classement du site au titre des Monuments Historiques afin de garantir la protection de ce patrimoine.

Plan du Musée et Jardin Albert-Kahn, Boulogne-Billancourt (92)Propriété du Département située à Boulogne-Billancourt, ce site de 4 hectares classé « musée de France »  rassemble des collections uniques au monde qui constituent un ensemble cohérent autour de l’œuvre du banquier humaniste. La demande de classement devrait être examinée dans le cadre de la Commission Supérieure des Monuments Historiques qui se réunit en juin prochain.

La rénovation du musée départemental Albert-Kahn
La construction / restructuration du musée Albert-Kahn, est l’un des projets phares de la Vallée de la culture des Hauts-de-Seine, impulsée par Patrick Devedjian, Député et Président du Conseil départemental. Ce projet a pour objectif de mieux valoriser les collections, en dotant le musée d’un parcours permanent dont il ne dispose pas aujourd’hui. Il permettra de mieux comprendre l’œuvre d’Albert Kahn dans ses multiples composantes, et d’en percevoir toute la cohérence. La surface d’exposition sera agrandie, et de nouveaux espaces de médiation et d’accueil des publics seront créés pour répondre à l’objectif de culture pour tous que s’est fixé le Département. Au-delà de la création d’un auditorium d’une centaine de places, un  restaurant et un salon de thé ouvriront leurs portes.
Le jardin existant sera quant à lui préservé dans son intégralité. Il sera d’autant plus protégé avec la création d’un parcours de visite permanent et la nouvelle programmation qui favoriseront une meilleure régulation des flux de visiteurs.
Un  nouveau bâtiment de 2300m² de surface utile verra ainsi le jour, et neuf autres bâtiments seront  rénovés. C’est le projet de l’architecte japonais Kengo Kuma qui a été sélectionné par un Jury de Concours en 2012. Les travaux de construction débuteront en 2015.

La rénovation du musée Albert-Kahn :

  • 4 600 m² de surface utile totale
  • Un nouveau bâtiment de 2 300 m² et 9 bâtiments à rénover
  • Préservation du jardin existant
  • Création d’un parcours de référence
  • Présentation renouvelée et modernisée des collections

Albert-Kahn, musée et jardin départementaux
Banquier philanthrope, Albert Kahn (1860-1940) a investi la majeure partie de sa fortune personnelle au service de la recherche de la paix et du dialogue entre les cultures à travers la mise en place de diverses fondations. De cet ensemble foisonnant restent les Archives de la Planète, fruit du travail d’une douzaine d’opérateurs envoyés sur le terrain entre 1909 et 1931, afin de saisir les différentes réalités culturelles par l’image en couleur et animée, et un jardin à scènes, synthèse poétique et vivante qui permet de sensibiliser le promeneur à la coexistence harmonieuse des diversités.
Le site reçoit aujourd’hui plus de 100 000 visiteurs par an.

Albert-Kahn, musée et jardin départementaux
10-14, rue du Port – 92100 Boulogne-Billancourt.
Tél. : 01 55 19 28 00
albert-kahn.hauts-de-seine.net

 

Inauguration du parc des Alisiers à Antony (92)

Mardi 24 juin 2014 à 18h30, Patrick Devedjian, Député et Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, et Jean-Yves Sénant, Maire d’Antony, inaugurent le parc des Alisiers à Antony.
Logo du Conseil général des Hauts-de-Seine
La Commune a aménagé ce parc paysagé de 3,6 hectares à proximité notamment d’un récent ensemble de 123 logements sociaux, financés à hauteur de 1 M€ par le Conseil général. Cet espace vert à forte qualité environnementale, apportera une amélioration de la qualité de vie des riverains avec une conception axée sur un jeu de relief contribuant à l’amélioration du traitement acoustique (jusqu’à 12 décibels en moins) effectué en partie par la rehausse des merlons existants (buttes de terre) et par la réalisation de murs antibruit en pierre de pouzzolane (roche naturelle de type volcanique présentant une bonne capacité d’absorption du bruit et des qualités de filtration de pollution de l’air) tout le long de l’A 86 sur 1 km. De la terre a été projetée sur le mur antibruit et des plantes fleuries vont peu à peu l’habiller.

La circulation dans le parc s’effectuera par deux cheminements : l’un réservé aux piétons du côté du quartier d’habitation, l’autre voie, plus distante des habitations pour limiter les nuisances pour les riverains, sera partagée par les cyclistes et les piétons du côté de l’A86. Ces chemins desserviront des aires de jeux pour enfants (2-6 ans et 6-12 ans), des toboggans, des appareils fitness, un mur d’escalade, un terrain de sport multisports (basket et foot).

Parc des Alisiers
26, rue des Crocheteurs, 92160 Antony.

Inauguration de la promenade des Quatre-Forêts à Garches, Vaucresson et Marnes-la-Coquette

Logo du Conseil général des Hauts-de-Seine

Le jeudi 3 octobre à 10h30, Patrick Devedjian, Député et Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, et Yves Révillon, Vice-Président du Conseil général en charge du Patrimoine non scolaire et des Promenades bleues et vertes, inaugurent la promenade des Quatre Forêts à Garches, Vaucresson et Marnes-la-Coquette.

La promenade des Quatre-Forêts s’étend sur 28 km de Châtenay-Malabry au sud à Rueil-Malmaison au nord-ouest. Cet itinéraire surprenant traverse de grands espaces forestiers, évite les villes au gré des ambiances boisées et des vallons.

Elle traverse le parc Henri-Sellier, les bois de la Garenne et de la Solitude au Plessis-Robinson, jouxte le jardin de l’Étang Colbert et reprend son tracé dans les parcs avec le parc de la Vallée-aux-Loups Chateaubriand à Châtenay-Malabry, puis emprunte la forêt de Meudon, arrive au parc de Saint-Cloud et arrive à la liaison verte de Marnes-la-Coquette, Vaucresson, Garches pour entrer dans la forêt de la Malmaison et rejoindre la Seine en passant par les Gallicourts et la plaine des Closeaux.

Sa valeur écologique et paysagère l’inscrit dans le Schéma départemental des espaces naturels sensibles. Son rôle de promenade départementale a été défini par le Schéma départemental des parcours buissonniers. Elle est balisée sur de nombreux kilomètres grâce à son inscription au plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée.

Lancement de l’année Le Nôtre au Domaine de Sceaux (Hauts-de-Seine)

Parc de Sceaux, Hauts-de-Seine

Patrick Devedjian, Député et Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, et Yves Révillon, Vice-président du Conseil général en charge du Patrimoine non scolaire et des Promenades bleues et vertes, ont lancé « L’Année Le Nôtre » au Domaine de Sceaux hier lundi 8 avril.
Au programme :
Visite du chantier de réintroduction des parterres de broderies et de gazon des jardins du Domaine de Sceaux, à l’origine conçus par André Le Nôtre.
Cette visite était commentée par Pierre-André Lablaude, architecte en chef des Monuments historiques et maître d’œuvre du projet.
Le Conseil général des Hauts-de-Seine s’est fixé pour objectif de valoriser l’histoire des lieux en soulignant cette perspective paysagère majeure et en jouant sur la hiérarchie des parterres, fidèle en cela aux jardins réguliers des XVIIe et XVIIIe siècles.
Vernissage de l’exposition en plein air « Le Nôtre à Sceaux »
Seize panneaux disséminés dans le parc présentent l’art d’André Le Nôtre au Domaine de Sceaux (l’eau, les jeux optiques, les perspectives…).
Présentation des animations au Parc de Sceaux
Le Conseil général rend hommage au plus célèbre des jardiniers à travers de nombreuses animations : conférences, spectacles musicaux, visites guidées, journées d’études destinées aux professionnels…
Le chantier de restauration des parterres de broderies et de gazon en quelques chiffres :
  • 4 hectares réaménagés
  • 8 mois de travaux
  • 250 nouveaux ifs de 1,50 m taillés en topiaire
  • 70 000 buis, soit 6 km de linéaire végétal
  • 9 600 m² d’engazonnement

Visite du chantier de restauration des parterres de broderies et de gazon du Domaine de Sceaux (92)

Photomontage du projet de réintroduction des parterres de broderie et de gazon de la Grande perspective ©Pierre-André Lablaude, architecte en chef des monuments historiques

Patrick Devedjian, Député et Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, et Yves Révillon, Vice-président du Conseil général en charge du Patrimoine non scolaire et de la Promenade bleue et des Promenades vertes, ont effectué une visite du chantier de réintroduction des parterres de broderies et de gazon du Domaine de Sceaux, à l’origine conçus par André Le Nôtre.

Cette visite était commentée par Pierre-André Lablaude, Architecte en chef des Monuments historiques et Maître d’œuvre du projet.
Le Conseil général des Hauts-de- Seine s’est fixé pour objectif de valoriser l’histoire des lieux en soulignant cette perspective paysagère majeure et en jouant sur la hiérarchie des parterres, fidèle en cela aux jardins réguliers des XVIIème et XVIIIème siècles.

En 2013, le Conseil général des Hauts-de-Seine célébrera le 400ème anniversaire de la naissance d’André Le Nôtre (1613-1700) avec la restauration des parterres de broderies et de gazon, des conférences, des visites guidées, des spectacles, des expositions.

Le chantier de restauration du parterre de borderies et de gazon en quelques chiffres:

  • 4 hectares réaménagés,
  • 8 mois de travaux,
  • 176 nouveaux ifs de 1,50 m taillés en topiaire,
  • 125 000 buis, soit 6 km de linéaire végétal,
  • 9 600 m2 d’engazonnement.

(suite…)

Extension et labellisation du parc des Chanteraines à Villeneuve-la-Garenne (92)

Parc des Chanteraines, photo CG 92 / Willy Labre

Mercredi 11 juillet 2012, Patrick Devedjian, député et président du Conseil général des Hauts-de-Seine et Yves Révillon, vice-président en charge du patrimoine non scolaire et promenades bleues et vertes ont présenté la labellisation écologique ÉCOCERT et l’extension du parc des Chanteraines.

Le Conseil général s’est engagé dans une démarche d’éco-certification pour 14 de ses parcs, dont le parc des Chanteraines. Ces parcs départementaux sont labellisés Eve® par le comité de labellisation « Espaces Verts Écologiques ». Cette labellisation récompense une démarche environnementale mise en place progressivement dans les parcs départementaux des Hauts-de- Seine depuis une dizaine d’années.

Cette gestion différenciée a été rigoureusement évaluée cette année par l’organisme international de contrôle et de certification ÉCOCERT.

Secteur La Garenne du parc des Chanteraines à Villeneuve-la-Garenne, photo CG92

Le Conseil général ouvre le secteur La Garenne du parc des Chanteraines à Villeneuve-la-Garenne. Situé à proximité des Hautes-Bornes, non loin de la ferme et du cirque, le secteur La Garenne occupe principalement le bassin sec de rétention du lotissement d’activités de Villeneuve-la-Garenne. D’une superficie de 2,4 hectares, cette extension équipée d’un ponton de bois et d’une passerelle est agrémentée d’arbres, d’arbustes et de prairies. Le parc propose désormais 78 hectares d’espace de nature, de détente et de loisirs.
(suite…)