Archives de mots clés: Parrotia

L’or du parrotia

Parrotia persica en automne dans Paris 18e (75)
Les couleurs d’automne des arbres de fer (Parrotia persica) sont toujours spectaculaires et souvent très variables d’un arbre et d’une année à l’autre. Les feuillages de ces petits arbres peuvent prendre des teintes très bariolées, mêlant le pourpre, le rouge, le rose, l’orange, le jaune et le vert. Cet automne, les sujets aperçus dans la capitale sont plutôt dorées à souhait.

Parrotia persica en automne dans Paris 18e (75) (suite…)

Festival de parroties

Feuillages d'automne de Parrotia dans le Jardin du Luxembourg en automne, Paris 6e (75)

L’automne met en valeur les parroties de Perse (Parrotia persica) qui se parent des couleurs les plus vives, souvent très différentes d’un sujet à l’autre. Une visite en ce moment dans le jardin du Luxembourg (Paris 6e) permet d’admirer leurs feuillages d’automne où se mêlent le jaune, l’orange, le rose, le rouge et le pourpre.

Feuillages d'automne de Parrotia dans le Jardin du Luxembourg en automne, Paris 6e (75)

Quand le soleil veut bien être de la partie, les effets de couleurs et de lumières sont encore plus spectaculaires.

Le festival de couleurs du Parrotia

Parrotia persica en automne dans le parc de Passy, Paris 16e (75)

Même petit, l’arbre de fer (Parrotia persica) apporte une touche de couleurs qui ne passe jamais inaperçue dans les jardins en automne. Les feuilles prennent les teintes les plus incroyables, avec une intensité des couleurs que peu d’arbres peuvent offrir à cette saison.

Parrotia persica en automne dans le parc de Passy, Paris 16e (75)

Parrotia persica en automne dans le parc de Passy, Paris 16e (75)

(suite…)

Le feu d’artifice de l’arbre de fer (Parrotia persica)

Arbre de fer (Parrotia persica) en automne dans le parc de Passy, Paris 16e (75)

L’automne donne des couleurs incroyables à l’arbre de fer ou parrotie de Perse (Parrotia persica) qui se pare de jaune, d’or, d’orange, de rose, de rouge, de pourpre et de violet avec une intensité qui pousse parfois jusqu’à la saturation. J’adore !

Ce petit arbre de la famille des Hamamélidacées (un cousin des hamamélis) ne dépasse pas 6 à 10 m de hauteur, mais avec un port souvent étalé. Le feuillage est caduc, les beaux coloris automnaux annonçant la chute des feuilles. En février et mars, la floraison rouge intense est assez discrète, les petites fleurs apparaissant juste avant les feuilles d’un vert soutenu. ‘Vanessa’ est un cultivar plus érigé que le type, pouvant atteindre de 6 à 8 m de haut.

Les plus belles couleurs d’automne sont obtenues en cultivant cette espèce dans une terre plutôt acide qui reste fraîche pendant la belle saison.