Archives de mots clés: Paris 7ème

Inscriptions pour le Symposium international sur les jardins à but thérapeutique

5eme Symposium international de Jardins et Santé, Paris, novembre 2017
L’association Jardins & Santé organise un 5ème symposium les 13 et 14 novembre 2017 à Paris. Il sera consacré aux jardins thérapeutiques en milieu hospitalier et médico-social. Les inscriptions sont ouvertes.

Ces journées d’information et d’étude sur les jardins à but thérapeutique se déroulent sur un jour et demi à l’ASIEM, 6 rue Albert de Lapparent à Paris. Chaque conférence sera développée par une table ronde sur le même sujet.

Le programme (sous toute réserve de modifications)
Lundi 13 novembre 2017

  • 13h Accueil des participants – café de bienvenue
  • 13h30 Ouverture par Anne Chahine, Présidente de Jardins et Santé
  • 13h45 Politiques publiques et réglementations en UK concernant les jardins thérapeutiques (jabt)
    Annie Pollock, architecte paysagiste (GB), Dementia Centrer HammondCare.
  • 14h15 Table ronde : Convergences et divergences des politiques publiques et réglementations en France et en Europe.
    Annie Pollock – Teresa Di Peso, psychologue, Université Catholique de Milan – Jöelle Marmouset, directrice d’EHPAD – Arnaud Kowalczyk (à confirmer)
  • 15h15 Mise en œuvre et pérennisation d’un projet en co-participation.
    Hilde Verbeek, docteur en psychologie, maître de conférence à l’université Maastricht, (PB).
  • 15h45 Table ronde : Mise en œuvre et pérennisation d’un projet en co-participation.
    Hilde Verbeek – John Riddel, président de l’association du Jardin des Vents – Tatiana Theys, Directrice de la Communication et du Mécénat des Hôpitaux universitaires Saint-Louis, Lariboisière, Fernand-Widal.
  • 16h45 Pause et présentation du livre Jardins & Santé
  • 17h15 Conception et mise en place d’un jabt en gériatrie : les freins et les leviers.
    Olivier Coupry gérontologue, chargé de mission senior, Pôle Soutien à la recherche et à l’innovation sociale.
  • 17h45 Table ronde : Conception et mise en place d’un jabt en gériatrie.
    Olivier Coupry – Jérôme Pellissier, écrivain, docteur et chercheur en psychologie – Stéphanie Personne, docteur écophysiologie végétale, formatrice en établissement agricole, co-dirigeante de Terr’Happy – Dr. Isabelle Tournier chercheur en gérontologie et psychologie Université du Luxembourg.
  • 18h45 Clôture 1ère journée

(suite…)

Encore quelques jours pour soutenir la rénovation du mur végétal du musée du quai Branly–Jacques Chirac

Mur végétal de Patrick Blanc, musée du Quai Branly Jacques Chirac, Paris 7e (75)
La première campagne de mécénat participatif du musée du quai Branly-Jacques Chirac se termine le 15 juillet 2017. Cette grande opération permettra la rénovation de la structure et la nouvelle végétalisation du mur végétal conçu en 2004 par le botaniste Patrick Blanc.

#Faiteslemur, première campagne de mécénat participatif lancée par le musée du quai Branly-Jacques Chirac, invite le public à participer à la restauration d’un des emblèmes du musée et véritable poumon urbanistique de la rive gauche. La campagne de dons,lancée le 15 mai, se terminera le 15 juillet 2017 sur la plateforme de crowdfunding : https://www.commeon.com/fr/projet/quaibranly

A ce jour 85 % de l’objectif ont été atteints. Le musée du quai Branly-Jacques Chirac espère récolter 50000 euros, soit un tiers du budget total des travaux, pour l’installation des nouvelles espèces végétales.

Le mur végétal bénéficiera des améliorations techniques (redimensionnement des fixations et adaptation du système d’humidification) et d’une nouvelle création originale botanique. Grâce à la générosité des donateurs, le mur demeurera des décennies durant un symbole fort de paix, d’ouverture et de respect de l’environnement, fidèle au message universaliste du musée du quai Branly-Jacques Chirac.

2ème édition de la Clinique des Plantes à la Mairie du 7ème le 16 mars 2017

Diagnostic, La clinique des plantes, Mairie Paris 7e (75), 16 mars 2017La seconde édition, en partenariat avec la Mairie du 7ème arrondissement, de la Clinique des Plantes, créée par l’UPJ (Union des entreprises pour la Protection des Jardins et Espaces Publics), ouvre ses portes le jeudi 16 mars 2017.

« Traiter, c’est pas automatique, tout commence par un diagnostic ». Voici la devise des 6 « Docteurs Plantes » qui répondront aux questions des afficionados des plantes et donneront des conseils simples et pratiques pour aider à les soigner.

Premier outil de diagnostic gratuit en ligne, la clinique des plantes se décline en version site web, Facebook, Twitter et le 16 mars en application IOS et Android. 4 clics pour un diagnostic basé sur l’identification visuelle ou un diagnostic personnalisé délivré par ses « Docteurs Plantes », ainsi que des fiches bonnes pratiques, des actualités et des vidéos didactiques.

Amenez vos plantes pour un diagnostic !

Jeudi 16 mars 2017 entre 14h et 16h30
Petit salon de la Mairie du 7ème arrondissement de Paris
116, rue de Grenelle,
75007 Paris.
Métro : ligne 12, station Solférino; ligne 13, station Varenne.

Jardin miniature d’Aoyama Flower Market

Jardin miniature, composition avec jacinthe forcée, Eryngium et wax flower, création Aoyama Flower Market, Paris 7e (75)
Des jacinthes forcées blanches, des wax flowers, des faux chardons (Eryngium) et quelques yeux du dragon (des chatons de saules) composent ce petit bouquet, véritable jardin miniature éphémère.

Une création Aoyama Flower Market aux couleurs douces, un cadeau fleuri (parmi d’autres !) pour ma petite mère à l’occasion de son anniversaire dimanche. Le bouquet est supporté par une coque de noix de coco et placé dans un emballage en papier kraft très original et tout aussi raffiné.

J’espère qu’il va tenir tout aussi longtemps que le premier bouquet de pois de senteur que j’ai ramené à la rédaction. Plus d’une semaine en parfait état, impeccables et toujours parfumés, un vrai régal.

Brassées de fleurs fraîches japonaises chez Aoyama Flower Market

Rameau de prunier, Aoyama Flower MarketDu 23 novembre 2016 au 14 février 2017, Aoyama Flower Market invite à découvrir l’art floral du Japon, dans une version traditionnelle réinventée.

En édition limitée pendant 3 mois, chaque semaine des fleurs et branchages typiquement japonais seront à découvrir dans le havre de nature qu’offre la boutique, avec des petits bouquets dès 5 euros. Réputé pour l’excellence de ses horticulteurs et des variétés de fleurs cultivées, le Japon développe une qualité et une diversité florale qui méritent la découverte. Une occasion de marier la délicatesse de la nature japonaise, sa culture florale, ses formes et textures originales, les couleurs et les senteurs du Soleil Levant…

Aoyama Flower Market est un fleuriste né en 1993 dans le quartier d’Aoyama à Tokyo. Avec pour concept « Living with flowers everyday”, il propose un mode de vie privilégiant le bien-être, accompagné de fleurs et de verdure. Après une centaine de boutiques ouvertes au Japon, Paris accueille sa boutique au 96 rue du Bac (Paris 7e), pour s’offrir et offrir des fleurs fraîches qui agrémentent la vie, empreintes de poésie et de créativité japonaise. De petits bouquets à placer au détour de votre maison à des compositions audacieuses et surprenantes, Aoyama Flower Market souhaite seulement apporter à chacun de la joie et de la détente à travers les fleurs.
(suite…)

Exposition « BOTANIC » du photographe Benoît Fougeirol chez Deyrolle

Senecio jacobaea, photo Benoît Fougeirol
À l’occasion du Festival Photo Saint Germain, Deyrolle (Paris 7e) propose l’exposition « BOTANIC » du photographe Benoît Fougeirol du 4 au 20 novembre 2016.

BOTANIC a été réalisé sur un petit territoire au nord de Paris, surplombant l’aéroport du Bourget et l’autoroute A1. Des familles roumaines y avaient trouvé refuge avant d’en être expulsées. Au fil des saisons et de la reconquête par les plantes, ce terrain est apparu comme une surface sensible, témoin d’un lent processus d’effacement et de recouvrement des traces du drame. BOTANIC mêle la représentation topographique à celle d’un herbier – une collection de plantes de survie. Le conservatoire botanique national du bassin parisien a été associé au projet pour déterminer précisément chaque espèce de la flore photographiée.

C’est ce regard croisé entre rigueur scientifique et inspiration artistique que Deyrolle a souhaité mettre en valeur avec cette exposition. Nature, art, éducation…

(suite…)