Archives de mots clés: oiseau

Potée hérisson contre pigeons destructeurs

Begonia x tuberhybrida Summerwings orange retombant en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Depuis quelques jours, mes potées subissent les assauts d’un couple de pigeons ramiers décidés à nicher une nouvelle fois. Chaque matin, c’est une nouvelle surprise, avec souvent l’un des oiseaux installé au beau milieu de la végétation. Inutile de vous dire que certaines plantes cassent sous le poids de ces gros volatiles. Je suis donc obligé de leur interdire l’accès en piquant un peu partout des tuteurs en bambous.

Mon bégonia était tout raplati après le passage des ces oiseaux. Mais pas de casse heureusement. J’ai piqué quelques tuteurs en bambou pour que les pigeons ne puissent plus atterrir. Ce n’est plus une potée, mais un hérisson. Ce n’est pas très joli, mais au moins je vais continuer à profiter de la belle floraison.

D’autres plantes n’ont pas eu cette chance. N’ayant plus assez de tuteurs, j’ai laissé certains pots sans protection le temps de me réapprovisionner. Mon beau coléus y a perdu ses plus belles tiges, mon oeillet d’Inde à senteur de pamplemousse a aussi souffert, d’autant plus que ses fines tiges sont très cassantes. Et ma touffe de chrysanthème a maintenant un énorme trou au milieu des tiges. Je vais donc continuer l’opération hérisson !

Balcon sali par le merle laboureur

Sol jonché de terreau après le passage d'un merle au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Surprise ce matin en ouvrant mes volets : du terreau partout sur mon balcon, un vrai chantier ! Le merle laboureur a frappé une nouvelle fois en grattouillant dans mes jardinières et en salissant tout le balcon.

Sol jonché de terreau après le passage d'un merle au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)J’espérais qu’avec la pousse des plantes cette manie de gratter allait s’estomper, et bien non ! Et la grattouille a repris de plus belle après ma séance d’arrosage en fin de matinée. Quand je suis revenu chez moi en fin de journée, il y avait du terreau mouillé vraiment partout, jusque sur le bas de mes portes-fenêtres. Je suis quitte pour un bon nettoyage…

Mais je vais attendre mon retour de Belgique avec certainement de nouvelles plantes. Tant qu’à faire de mettre le chantier sur le balcon.

Visite du merle laboureur sur mon balcon

Merle sur mon balcon parisien en hiver, Paris 19e (75)
J’ai surpris le merle qui vient régulièrement gratter le terreau de mes jardinières en pleine maraude sur mon balcon parisien.

Les photos ont été prises derrière la fenêtre, elles ne sont donc pas très nettes. Mais l’animal m’avait à l’oeil et moi je le surveillais pour ne pas me retrouver avec du terreau éparpillé partout sur le balcon.

Beau merle, un monsieur avec son habit noir très chic et son bec d’un orange éclatant. Et l’oeil vif qui vous scrute !
Je peste, mais il m’est sympathique ce merle car il vient dévorer les bestioles qui attaquent mes plantes. C’est mon aide jardinier…

Potée armée contre les pigeons

Potée d'Aster x frikartii 'Mönch', de Kalimeris 'Madiva' et de Chrysanthemum avec des tuteurs en bambou et des petits treillages en plastique sur mon balcon, Paris 19e (75)Voici la potée où s’étaient installés les deux pigeons ramiers pour faire leur nid. J’ai redressé les tiges, coupé les cassées, installé des petits treillages en plastique vert et une ribambelle de tuteurs en bambous pour empêcher les oiseaux de s’y poser en abimant tout.

Avec la végétation, l’installation défensive n’est pas trop visible et elle devrait le devenir encore moins avec la croissance des végétaux. Je vais maintenant protéger les autres potées avec les mêmes tuteurs et treillages. Je vais avoir un balcon de fakir !