Archives de mots clés: noir

Zamioculcas ‘Raven’, noir comme un corbeau

Zamioculcas 'Raven', Aracée, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
J’avais besoin d’une mini serre complémentaire pour installer toutes les boutures faites suite au nettoyage de mon grand terrarium envahi par l’impatiens exotique et je suis donc passé dimanche chez Truffaut dans le 13ème arrondissement. Et ô surprise, j’ai découvert une nouvelle variété de Zamioculcas au feuillage pratiquement noir. Aussitôt vue, aussitôt achetée et emportée !

Zamioculcas 'Raven', Aracée, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Cette variété a été baptisée ‘Raven’, du nom anglais donné au corbeau. Plumage noir de jais, feuilles toutes aussi foncées.

Zamioculcas 'Raven', Aracée, plante d'intérieur, Paris 19e (75) (suite…)

Coléus noir

Coleus, Solenostemon scutellorioides, feuillage noir, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Cette année, le Jardin des Plantes de Paris présentent quelques parterres où les feuillages et les floraisons noires sont mises en valeur. Parmi les espèces présentées, ce coléus arbore une couleur uniforme d’un pourpre noir intense.

Coleus, Solenostemon scutellorioides, feuillage noir, Jardin des Plantes, Paris 5e (75) (suite…)

Bégonia noir de noir

Bégonia hybride à feuillage spiralé noir velouté, Paris 19e (75)
Même quand on a besoin de rien, il est toujours intéressant d’aller faire un tour dans les jardineries car les arrivages nous réservent parfois d’agréables surprises. En me baladant hier dans le Truffaut d’Ivry-sur-Seine, j’ai trouvé ce superbe bégonia hybride à feuillage velouté spiralé et complètement noir avec le revers des feuilles pourpre. Trop beau !

Bégonia hybride à feuillage spiralé noir velouté, Paris 19e (75) (suite…)

Le noir profond de l’ophiopogon

Ophiopogon planiscapus 'Nigrescens', couvre-sol, vivace, Cours de Vincennes, Paris 12e (75)
Si vous n’avez jamais vu un beau et grand tapis d’ophiopogon (Ophiopogon planiscapus ‘Nigrescens’) bien noir et touffu, allez vous balader sur le Cours de Vincennes, dans le 12e arrondissement, presque aux portes de Paris.

Ophiopogon planiscapus 'Nigrescens', couvre-sol, vivace, Cours de Vincennes, Paris 12e (75) (suite…)

Les 4 et 5 mai 2013, le rendez-vous « PLANTES, PLAISIRS, PASSIONS » mise sur le Rouge et le Noir

Affiche Plantes, Plaisirs, Passions 2013

C’est à La Roche-Guyon, l’un des « plus beaux villages de France » et l’un des plus étonnants sites patrimoniaux d’Ile-de-France, qu’amateurs de jardin, collectionneurs de plantes et jardiniers respectueux de la biodiversité partagent une passion commune.

A une heure de Paris, dans le paysage préservé du Parc naturel régional du Vexin français, le château de La Roche-Guyon, son potager-fruitier labellisé « Jardin remarquable » et son Jardin anglais, forment un domaine exceptionnel où dialoguent depuis bien longtemps, histoire, patrimoine, nature et art du jardin. Depuis 1994, le château de La Roche-Guyon propose, chaque premier week-end de mai, l’un des plus beaux rendez-vous horticoles de France.

Potager et château de la Roche-Guyon (95)

Les nouveautés de l’édition 2013
Après avoir initié en 2012 un cycle sous le signe de la couleur, avec le blanc et le vert, PLANTES, PLAISIRS, PASSIONS poursuit sa trilogie les 4 et 5 mai 2013, avec le rouge et le noir. Pour cette 5ème édition, l’Établissement public du château de La Roche-Guyon et Thierry HUAU, urbaniste et paysagiste D.P.L.G., commissaire de l’exposition, réservent diverses nouveautés :

  • le samedi soir, un banquet campagnard et gastronomique sur le thème du rouge et du noir.
  • le retour d’exposants de grande renommée tels que La Canopée (producteur d’orchidées tropicales) et les pépinières Lepage (vivaces et bulbes).
  • la présence de nouveaux professionnels du jardin dont les pépinières du Val de Jargeau (érables et plantes de terre de bruyère), l’Académie du fuchsia et la tomate (grandes collection de variétés anciennes de tomates), Culture florale (sauges arbustives de Haute-Normandie), La Pimenteraie (plants de poivrons, piments et tomates), Barnhaven Primroses (collection nationale de primevères).

(suite…)

Bordure végétale en noir et blanc

Bordure végétale composée d'une alternance de carex et d'ophiopogons dans le parc Gustave Eiffel, Levallois (92)

Très originale tant par le choix des végétaux que par l’association des couleurs contraires, cette bordure est constituée d’une alternance de boules compactes hérissées de barbe de serpent (Ophiopogon planiscapus ‘Niger’) et de laîche panachée (identification incertaine, peut-être Carex oshimensis ‘Evergold’ ?).

Bordure végétale composée d'une alternance de carex et d'ophiopogons dans le parc Gustave Eiffel, Levallois (92)

Contraste du noir et du blanc crème, régularité dans l’alignement, mais souplesse des feuillages qui gardent un petit côté herbes folles et enlèvent de la rigidité à la bordure végétale… Une bonne idée à reprendre pour un jardin de style contemporain ou plus japonisant. Et plutôt dans un endroit peu ensoleillé, avec un sol bien drainé qui reste frais pendant la belle saison. Les deux plantes étant vivaces et bien rustiques en région parisienne, cette bordure est faire pour durer plusieurs années, avec un petit nettoyage en fin d’hiver.

J’ai photographié cette bordure dans le parc Gustave Eiffel, pas très loin du nouveau centre commercial So Ouest à Levallois (Hauts-de-Seine). Un jardin très surprenant, avec notamment un coin qui évoque le célébrissime jardin Majorelle et d’immenses fresques sur les immeubles qui le surplombent.