Archives de mots clés: massif

Le Jardin du Luxembourg voit rouge !

Parterre de fleurs d'été à dominante rouge, Jardin du Luxembourg, Sénat, Paris 6e (75)
Une dominante rouge a été choisie pour les fleurs d’été et les feuillages décoratifs qui composent les grands parterres du Jardin du Luxembourg. Sous le soleil parisien, l’effet est torride !

Si vous n’aimez pas le rouge, inutile de continuer à regarder les photos car cette couleur chaude est vraiment partout, avec des mariages d’espèces et de variétés végétales variées. Parterre de fleurs d'été à dominante rouge, Jardin du Luxembourg, Sénat, Paris 6e (75) (suite…)

Mariage végétal en vert amande et pourpre noir

Amarante, bananier et graminée en vert amande et pourpre noir, massif, décorations florales estivales, Parc Monceau, Paris 8e (75) J’aime beaucoup l’opulence, l’exotisme et le contraste entre le vert amande doux des amarantes et le pourpre noir du bananier rouge d’Abyssinie et de la canne à sucre.

Ce trio imposant (Amaranthus caudatus, Ensente ventricosum ‘Maurelii’ et Saccharum officinarum ‘Violaceum’) a été planté dans les parterres du parc Monceau (Paris 8e). Avec la fin de l’été, il a pris toute son ampleur et montre ses plus belles couleurs. Pour réussir une telle association, il faut une exposition chaude et ensoleillée, un sol riche qui reste frais pendant l’été.

Duo de cypérus et de plectranthus

Plectranthus argentatus 'Silver Shield', parc Eiffel en été, Levallois (92)
Ce mariage très exotique entre des papyrus (Cyperus papyrus) et des plectranthus (Plectranthus argentatus ‘Silver Shield’) est destiné aux jardins très ensoleillés où l’eau ne manque jamais pendant toute la belle saison.

Les papyrus poussent très bien à l’extérieur en plein soleil pendant tout l’été. Ils y prospèrent à la condition de maintenir le sol toujours humide. Pas question d’oublier les arrosages pendant l’été, encore plus pendant les périodes de fortes chaleurs comme nous venons de subir.

Ce duo peut être installé dans un pot de grand volume, mais l’arrosage sera encore plus contraignant car ces deux espèces vigoureuses occupent vite leur contenant et réclament de copieux et fréquents apports d’eau.

Si vous possédez une serre ou une véranda hors gel, ou bien encore une pièce très ensoleillée mais pas trop chauffée en hiver, vous pouvez conserver ces deux plantes vivaces mais non rustiques.

Floraisons de novembre : les chrysanthèmes

Parterre de chrysanthèmes, darses du bassin de la Villette, Paris 19e (75), automne, novembre 2015
Les floraisons d’été étant tellement présentes en ce mois de novembre que l’on en oublierait presque les fleurs d’automne et les fameux chrysanthèmes. Les voici dans un long parterre fleuri du jardin des darses du Bassin de la Villette (Paris 19e).

Parterre de chrysanthèmes, darses du bassin de la Villette, Paris 19e (75)
Grande perspective de gros coussins fleuris dans une harmonie de rose, pourpre et blanc. (suite…)

Hibiscus cannabinus ‘Big Love’

Hibiscus cannabinus 'Big Love' dans le cimetière du Père Lachaise en automne, Paris 20e (75)
Les massifs des parcs et jardins parisiens réservent souvent des surprises quand on prend le temps de les regarder de près. J’ai photographié cet hibiscus encore très fleuri hier dans un des parterres du cimetière du Père Lachaise où les fleurs d’été n’ont pas déjà été arrachées et remplacées par les chrysanthèmes.

Hibiscus cannabinus 'Big Love' dans le cimetière du Père Lachaise en automne, Paris 20e (75)

Cette variété d’Hibiscus cannabinus présente des fleurs trois fois plus grandes que l’espèce type. Ses tiges peuvent atteindre jusqu’à 1,50m de hauteur. Les tiges sont épineuses. Les fleurs simples blanches avec un coeur grenat ont un diamètre de 10 à 15cm.

(suite…)