Avec le retour des beaux jours, gare aux tiques !

Les balades en milieux naturels, notamment en forêt et les activités dans les jardins reprennent avec le retour de températures plus agréables. Particulièrement actives au printemps et à l’automne, les tiques restent le plus important vecteur d’agents pathogènes responsables de maladies infectieuses en Europe. Une simple piqûre peut entraîner la transmission de la bactérie responsable de la maladie de Lyme, principale maladie liée aux tiques en France. Un communiqué de presse de l'Anses en date du 15 mai 2018 incite à la vigilance.

Par |2018-05-17T06:42:54+01:0017 mai 2018|animaux, maladie ou ravageur|0 Commentaire

Surveiller ses plantes d’intérieur en plein hiver

Avec le chauffage allumé dans les intérieurs, l'air ambiant plus sec qui en résulte et le manque de lumière, nos plantes d'intérieur sont davantage sensibles aux maladies et aux ravageurs. Ces derniers se développent aussi beaucoup plus vite dans les intérieurs confinés. La surveillance s'impose !