Ludisia – Paris côté jardin

Archives de mots clés: Ludisia

Ludisia discolor ‘Jasper Velvet’

Potée fleurie de Ludisia 'Jasper Velvet', orchidée, Orchidacées, plante exotique, plante d'intérieur, Paris 19e (75)

Dans la famille des orchidées bijoux et dans le genre Ludisia, voici Jasper Velvet, une autre variété au superbe feuillage velouté et satiné vert foncé presque noir avec des stries d’un bel orangé brillant disposées de façon symétrique.

Potée fleurie de Ludisia 'Jasper Velvet', orchidée, Orchidacées, plante exotique, plante d'intérieur, Paris 19e (75)

Ludisia discolor a donné de nombreuses variétés : ‘Black Velvet’, ‘Emerald Velvet’, ‘Green Velvet’, ‘Jade Velvet’, ‘Red Velvet’, ‘Silver Velvet’, ‘Sapphire Velvet’, ‘Turquoise Velvet’… Attention, le risque de « collectionite » est grand !

(suite…)

Ludisia discolor ‘Alba’

Ludisia discolor 'Alba', exposition Mille et une orchidées, grande serre du Jardin des Plantes, Paris 5e (75)

Ce n’est certainement pas l’orchidée la plus spectaculaire de la très belle exposition Mille et une orchidées qui se déroule en ce moment dans la grand serre tropicale du Jardin des Plantes (Paris 5e), mais quand on prend le temps de l’admirer, on ne peut que lui redonner son nom commun d’orchidée bijou.

Ludisia discolor 'Alba', exposition Mille et une orchidées, grande serre du Jardin des Plantes, Paris 5e (75)

Le motif délicat qui orne les feuilles de fines striures dorées est de toute beauté et se suffit presque à lui-même pour rendre cette petite orchidée si précieuse. Il justifie pleinement l’appellation d’orchidée bijou. L’épi lâche de petites orchidées blanches avec une touche de jaune est un plus.

Une belle variété que j’inscris dans ma « wish-list » !

Ludisia ‘Green Velvet’

« Velours vert », tel est la traduction du nom de cette nouvelle variété d’orchidée bijou que l’on trouve en ce moment en petite potée prête à fleurir.

Orchidée bijou

Ludisia 'Green Velvet', photo Alain Delavie

Son feuillage vert foncé est uni et satiné, avec une fine nervure centrale blanche qui se détache bien. Pas vraiment spectaculaire, mais très élégant. Les hampes florales se dressent à l’extrémité des tiges feuillues en hiver. Mon pied n’a pas encore fleuri pour le moment, les boutons floraux ne cessant de grossir et de se hisser en hauteur.

Avec cette nouvelle potée, j’ai maintenant trois ludisias : Ludisia ‘Green Velvet’, Ludisia discolor et Ludisia ‘Jade Velvet’. Presque une petite collection ! Qui ne demande qu’à être complétée, car il existe encore bien d’autres variétés de Ludisia discolor.

Pour les amateurs qui ne trouveraient pas ces jolies orchidées miniatures en Île-de-France, réservez votre week-end des 27 et 28 mars 2010 pour faire une visite au salon Édénia 2010, qui se déroulera à Cergy-Pontoise (95). Beaucoup de plantes exotiques rares ou originales à des prix défiant toute concurrence !

Mes ludisias continuent à fleurir

Après la floraison du Ludisia ‘Jade Velvet’, mon petit pied de Ludisia discolor, autre orchidée bijou, est maintenant fleuri.

Floraison hivernale d'une orchidée bijou

Potée de Ludisia discolor avec une grande hampe florale, janvier 2010, photo Alain Delavie

Une floraison élégante, pas spectaculaire mais pleine de charme. J’aime décidément de plus en plus ces orchidées bijoux qui semblent se plaire chez moi. Aussi bien en plein air à la lumière naturelle qu’en terrarium sous éclairage artificiel.

Ludisia Jade Velvet

En fouinant dans le rayon des plantes d’intérieur de la jardinerie Delbard du quai de la Mégisserie (Paris 1er), j’ai trouvé cette orchidée bijou, seul exemplaire parmi un lot de Ludisia discolor dawsoniana, aux feuilles pourpre foncé.

Ludisia Jade Velvet, photo Alain Delavie

Ludisia Jade Velvet, photo Alain Delavie

Le feuillage est satiné, vert foncé émeraude strié d’or. Superbe !
Je l’ai installée près d’une baie vitrée, à l’abri des rayons du soleil toutefois. Je vais tenter d’abord sa culture à l’air libre, comme mes autres plantes d’intérieur. Si elle ne supporte pas la sécheresse de l’air ambiant, je l’installerai dans un petit terrarium, si j’arrive à lui trouver un emplacement…