Archives de mots clés: Liriope spicata ‘Silver Dragon’

Trop belle, ma Liriope spicata ‘Silver Dragon’ !

Liriope spicata 'Silver Dragon', feuillage panaché, balcon, Paris 19e (75)
Après un nettoyage nécessaire pour enlever les feuilles fanées pendant l’hiver et un rempotage dans une grosse potée, mon pied de Liriope spicata ‘Silver Dragon’ s’est refait un nouveau feuillage joliment panaché de blanc argenté.

« Silver », je comprends car le vert des feuilles est plutôt métallisé et le blanc est très pur, presque argenté. Mais « Dragon »… Où sont les flammes ? Pas encore vues. Par contre la plante est vigoureuse et forme une belle touffe évasée très élégante. Et ce toute l’année !

Aster x frikartii 'Mönch', Astéracées, fleur bleue, balcon, Paris 19e (75)
Les otiorhynques ont un peu grignoté les feuilles, mais la plante semble bien résister. Elle a refait de belles et vigoureuses feuilles bien panachées au printemps.

J’ai encore quelques feuilles mortes à enlever pour donner un aspect parfaitement nette à la potée. Et j’attends maintenant la floraison, toujours très tardive.

Liriope et trèfle argentés

Liriope spicata 'Silver Dragon' et Trifolium repens sur mon balcon parisien en été, Paris 19e (75)
Dans un gros pot, j’ai marié un pied de liriope à feuillage panaché de blanc argenté (Liriope spicata ‘Silver Dragon’) et un pied d’une variété du trèfle rampant (Trifolium repens) aux feuilles vertes, pourpres et vert argenté. Et les deux s’accordent très bien en fait.

La liriope reste décorative toute l’année et le blanc argenté de ses feuilles très effilées attire le regard tant il est lumineux.

J’avais déjà essayé de cultiver cette variété du trèfle rampant il y a trois ans, mais les pigeons ramiers me les ont dévorés à plusieurs reprises, à tel point que j’ai du l’arracher. Je retente cette année, mais en plaçant la potée moins en vue, pas sur la rambarde où les oiseaux ont l’habitude de venir se percher quand je ne suis pas chez moi. Et le trèfle est noyé parmi les feuilles rubanées de la liriope.