Archives de mots clés: Liriope muscari ‘Okina’

Nandina domestica ‘Twilight’

Potée de Nandina domestica 'Twilight' et Liriope muscari 'Okina' sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Souvenir de ma visite vendredi chez Antoine Breuvart à Ramecourt dans le Pas-de-Calais à l’occasion des portes ouvertes de sa pépinière jardin (vous pouvez d’ailleurs encore en profiter aujourd’hui), ce petit arbuste au feuillage panaché de blanc est devenu le compagnon idéal pour mes petits pieds de liriope (Liriope muscari ‘Okina’) au feuillage blanc devenant vert foncé en vieillissant. Deux espèces à pousse lente et port compact installées bien en vue sur mon balcon.

Potée de Nandina domestica 'Twilight' et Liriope muscari 'Okina' sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Nandina domestica ‘Twilight’ reste petit, comme Nandina ‘Fire Power’ plus courant dans les points de vente de jardinage. Ce bambou sacré nain a un jeune feuillage bronze clair qui devient vert vif éclaboussé de blanc en vieillissant. La panachure s’intensifie avec les basses températures. Le feuillage est persistant, sauf si les hivers sont trop rigoureux. En région parisienne, cela ne devrait pas être trop le cas et de toutes les façons, je pourrai protéger facilement la potée des courants d’air froid. La potée est d’ailleurs installée dans la partie la plus chaude et ensoleillée du balcon, même si les potées voisines font un peu d’ombre à l’arbuste qui n’a pas besoin d’un fort ensoleillement.

J’ai acheté ce bambou sacré nain sur le stand de la Pépinière Jean-Pierre Hennebelle qui exposait de nombreuses espèces et variétés d’arbres et d’arbustes plus rares et originales les unes que les autres.

Les nouvelles pousses des Liriope muscari ‘Okina’

Liriope muscari 'Okina' sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)
Le feuillage des pieds de Liriope muscari ‘Okina’ a la particularité de naître complètement blanc au printemps puis de se veiner et tacher de vert pour redevenir vert foncé au cours de l’été et par la suite. Au retour des beaux jours, l’apparition des nouvelles feuilles est un spectacle unique.

Liriope muscari 'Okina' sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75) (suite…)

J’ai recraqué pour une liriope ‘Okina’

Jeune plant de Liriope muscari 'Okina' sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)

Les premiers pieds que j’avais achetés n’avaient pas supporté les longs mois de travaux pour cause de ravalement de mon immeuble l’année dernière. Aussi j’ai décidé d’en reprendre quand j’ai découvert quelques jeunes plants lors des dernières Journées des Plantes de Courson (91).

J’adore ces jeunes feuilles complètement blanches qui petit à petit se marquent de vert pour redevenir plus ou moins complètement vertes au cours de l’été suivant leur apparition.
Cette variété de liriope a une croissance lente, mais ce n’est pas plus mal pour mon balcon qui est désormais bien rempli et planté.

Liriopes ‘Okina’, encore et toujours plus blanches !

Lentement mais sûrement, les touffes de mes liriopes (Liriope muscari ‘Okina’) s’étoffent et prennent de l’ampleur. Le nouveau feuillage apparu en fin d’hiver continue sa croissance, avec une couleur blanche éclatante.

Liriope muscari 'Okina'

Nouveau feuillage blanc de Liriope muscari 'Okina', mai 2011, photo Alain Delavie

Hormis les pointes teintées de vert, les limbes des jeunes feuilles sont vraiment complètement blancs, un blanc très pur et lumineux.

Liriope muscari 'Okina'

Nouveau feuillage blanc de Liriope muscari 'Okina', mai 2011, photo Alain Delavie

Liriope muscari 'Okina'

Nouveau feuillage blanc de Liriope muscari 'Okina', mai 2011, photo Alain Delavie

Décidément une belle petite plante vivace qui n’a pas sa pareille pour illuminer un coin de balcon ou de jardin…
Et je n’ai ces deux pieds que depuis moins d’un an. Les photos à leur arrivée en mai 2010. Ils ont déjà beaucoup poussé.

Liriopes ‘Okina’, toujours plus belles… et blanches !

Le nouveau feuillage des mes pieds de liriopes (Liriope muscari ‘Okina’) pousse de jour en jour, toujours plus blanc, avec juste la pointe des feuilles verte. Je ne me lasse pas d’admirer ces plantes vivaces qui font leur show printanier.

Liriope muscari 'Okina'

Liriope muscari 'Okina' au printemps avec les nouvelles feuilles blanches, sur mon balcon, avril 2011, photo Alain Delavie

Le blanc des feuilles est vraiment très éclatant, un vrai blanc pur. (suite…)

Le réveil des liriopes ‘Okina’

Après avoir pris une couleur vert foncé tout au long de l’été, l’automne et l’hiver, mes pieds de liriopes ‘Okina’ (Liriope muscari ‘Okina’) commencent à repartir avec une autre couleur. Les nouvelles feuilles qui pointent au coeur de chacune des touffes sont presque entièrement blanches.

Départ de la végétation pour les liriopes 'Okina'

Liriope muscari 'Okina' au printemps avec les nouvelles feuilles blanches, sur mon balcon, avril 2011, photo Alain Delavie

Le blanc des nouvelles feuilles tranche avec le vert très foncé des feuilles plus vieilles qui ont poussé les années auparavant.

Départ de la végétation pour les liriopes 'Okina'

Liriope muscari 'Okina' au printemps avec les nouvelles feuilles blanches, sur mon balcon, avril 2011, photo Alain Delavie

L’avantage de les avoir installées dans une potée fixée sur la rambarde, c’est que les plantes sont à la portée du regard en permanence. Ce n’est que le début de la pousse, je suis assez impatient de voir les feuilles blanches se développer davantage…