Archives de mots clés: Le CentQuatre

5ème salon Veggie World au 104 (Paris 19e) les 7 et 8 avril 2018

Logo salon Veggie World

Pendant un week-end, le CentQuatre-Paris vous propose d’expérimenter et de vivre facilement un mode de vie sans souffrance animale avec le salon Veggie World, le salon du mode de vie végane.

Ce sera l’occasion de découvrir 130 exposants nationaux et internationaux et plus de 1000 produits véganes : alimentation, lifestyle, mode, accessoires, livres de cuisine…
Vous pourrez aussi participer à de nombreuses conférences, des ateliers de cuisine et des démonstrations culinaires.

Logo salon Veggie WorldInformations pratiques
Samedi 7 et dimanche 8 avril 2018 de 10h à 19h.
Tarif : 12 €; 10 € (réduit); gratuit pour les moins de 14 ans.

Le CentQuatre-Paris
5, rue Curial, 75019 Paris.
Métro : ligne 7, station Riquet.
Bus : ligne 54, station Curial; ligne 60, station Crimée.

Le saviez-vous ?
Le terme « végane » est apparu dans le dictionnaire français en 2015 (Le Petit Robert). Il dérive de l’anglais « vegan ». Un ou une végane est une personne qui exclut de son alimentation tout produit d’origine animale et qui adopte un mode de vie respectueux des animaux (habillement, cosmétiques, loisirs…).

Je préfère le dire tout de suite, je ne suis pas végane…

Waste landscape au CentQuatre (Paris 19e)

Waste Landscape, Élise Morin et Clémence Éliard, Le 104, Paris 19e (75)

Waste Landscape, Élise Morin et Clémence Éliard, Le 104, Paris 19e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Un immense paysage artificiel de 600 m2 couvert d’une cuirasse de CD invendus et collectés a été installé par Élise Morin et Clémence Éliard dans la Halle Aubervilliers du CentQuatre. À admirer jusqu’au 11 septembre 2011.

Waste Landscape, Élise Morin et Clémence Éliard, Le 104, Paris 19e (75)

Waste Landscape, Élise Morin et Clémence Éliard, Le 104, Paris 19e (75), août 2011, photo Alain Delavie

La lumière changeante qui inonde la grande Halle Aubervilliers du CentQuatre donne un jeu variable de reflets qui ne cessent de changer au fur et à mesure que le promeneur se déplace tout autour de l’oeuvre immense.

Waste Landscape, Élise Morin et Clémence Éliard, Le 104, Paris 19e (75)

Waste Landscape, Élise Morin et Clémence Éliard, Le 104, Paris 19e (75), août 2011, photo Alain Delavie

(suite…)

Ca pousse au CentQuatre !

Je n’étais pas retourné au CentQuatre depuis quelques mois. À l’occasion de la présentation des nouvelles collections de mobilier et décoration d’intérieur d’Ikéa, je me suis arrêté un peu plus longtemps sous la grande halle pour contempler l’évolution de la Table de Jardinage initiée par l’Atelier le Balto dans l’espace baptisé le Jardin depuis l’ouverture du site le 11 octobre 2008.

Le jardin a prospéré, mêlant plantes sauvages, légumes, condimentaires, plantes d’intérieur, céréales et fleurs d’été. Un doux mélange de végétaux qui cohabitent plutôt pas mal sous la très belle verrière, source de lumière.
Petit inventaire de la flore de cette Table de Jardinage en pleine évolution…

Caisse de tomates vagabondes,
Courges en folie,
Une touche de couleur dans toute cette verdure, du rouge géranium bien sûr !
Des caisses de céréales, pour tous ceux qui n’arrivent pas à reconnaître l’orge du blé, le seigle du triticale ou de l’épeautre…
Une mini rocaille de joubarbes,
Un beau tapis de misère (Tradescantia zebrina).

Vous rêvez d’un mur végétal, l’Atelier le Balto vous en propose un facile à concevoir et réaliser dans une cour ou sur une terrasse, qui ne demande pas un matériel trop onéreux et juste un peu de temps pour se couvrir de verdure…
Connaissez-vous les fusées à semis ? À découvrir au CentQuatre, avec explications et démonstration, une méthode originale et économique pour faire démarrer et propérer ses semis…

Avis,
Cueillette met le jardin sur la table,
le samedi 27 juin dans les écuries !

6ème Festival du livre et de la presse d’écologie au 104 (Paris 19e)

Le Festival du Livre et de la Presse d’Ecologie, c’est quoi ?. Une vaste librairie riche en livres d’écologie, d’environnement, de nature, pour grands et petits.
. Les rencontres avec des auteurs, illustrateurs et photographes qui présentent et dédicacent leurs livres, guides et albums.
. Des éditeurs spécialisés pour grands et petits qui présentent leur production.
. Le forum des associations.
. Le forum de la presse (journaux, magazines, revues).
. Des moments consacrés à la connaissance et aux échanges avec le public, au travers de conférences, projections et débats, en présence d’intervenants choisis pour leur compétence et leur qualité d’expertise.
. Le Prix de l’Alliance pour la planète, qui distingue un livre, fiction ou documentaire, traitant d’environnement.
. Le rendez-vous des enfants, des jeunes, des adolescents : “ Le festival jeune public ”
. La librairie jeunesse, offrant le plus grand choix de livres et d’albums pour les enfants
du plus jeune âge aux adolescents.
. Le Prix Jeunesse du Festival décerné par un jury d’enfants qui distinguent le livre qui, selon eux, parle le mieux d’écologie et d’environnement aux enfants de 9 à 14 ans.
. Le Comptoir des formations et des métiers de l’environnement (livres et guides, auteurs, documentations d’établissements de formation, enseignants, etc.).
. Des journaux, des magazines et des associations qui s’adressent tout particulièrement à la jeunesse.
. Des jeux, des animations…
. L’espace des petits : l’atelier dessins, l’espace lecture, l’heure du conte…
. Un site web régulièrement mis à jour : www.festival-livre-presse-ecologie.org

Infos pratiques :
Samedi 22 et dimanche 23 novembre 2008.
Le Cent quatre, 104 rue d’Aubervilliers et 5 rue Curial, 75019 Paris.
Métro : Riquet (ligne 7) et Marx Dormoy (ligne 12).
Entrée libre et gratuite.

La table de jardinage ! du CentQuatre pousse…

Le 11 octobre dernier, le CentQuatre ouvrait ses portes au public et l’Atelier Le Balto lançait son projet de jardin éphémère, La table de jardinage ! installé sous la grande halle. À peine plus d’un mois après, la curiosité m’a poussé à faire une petite visite hier dans ce lieu superbe et grandiose.Le jardin s’est aggrandi (enfin, uniquement le nombre de caisses plantées), les asparagus installés le jour de l’inauguration ont même bien poussé, envoyant de grandes tiges fines en tous sens. Le lieu leur convient !Les caisses se sont remplies. Encore bien peu au regard de tout ce qui est disposé et le jardin semble encore bien jeune, si chétif. Mais un mois, qu’est-ce c’est pour un jardin quand on part de graines, de bulbes ou de tubercules, voire de noyaux.Déjà de belles betteraves,Une mini forêt d’avocatiers,Des coussins de moutarde,
“Les jardins sont des lieux de communication et d’échange qui invitent les visiteurs-acteurs de la ville à cultiver leurs regards et perceptions.” (Atelier le Balto)
À suivre, à vivre…

Le CentQuatre a ouvert ses portes : 1ère journée

Après deux années de travaux, le CentQuatre ou 104 (Paris 19ème) a ouvert ses portes hier, samedi 11 octobre. Cet espace de création intallé dans un bâtiment historique réhabilité et mis en valeur accueille des artistes de tous les horizons et de toutes les disciplines. Le jardin et le paysage sont des temps forts de ce lieu unique. Mes tous premiers pas au sein de ce projet phare de la politique culturelle de la Ville de Paris.Ce lieu de résidence et de création artistiques qui désire bousculer par sa dynamique artistique les frontières entre les arts et les publics a accueilli une foule des grands jours, au point de devoir fermer les grilles pour les concerts de la soirée. J’ai eu le plaisir d’y passer la journée et une bonne partie de la soirée, arrivé avec les journalistes et reparti avec les noctambules. Visite en photos avec notamment la découverte du travail effectué autour du jardin et du paysage.
L’atelier Le Balto installe durant un an la Table de Jardinage ! dans la grande halle du CentQuatre. Avec deux douzaine de paysagistes-jardiniers, les membres de l’atelier Le Balto recueillent les graines des fruits et légumes consommés lors d’un pique-nique et composent le calendrier d’un jardin qui tiendra compte des contraintes végétales et climatiques. Tout au long de l’année, les jardiniers-paysagistes se succèderont et feront évoluer le jardin du CentQuatre en se passant le relais. Chaque couple d’amis est invité à venir jardiner pendant un mois ce qu’il a décidé, en prenant la suite du travail déjà effectué. Quant au trois membres de l’atelier Le Balto, Marc Pouzol et Marc Vatinel (paysagistes DPLG et jardiniers) ainsi que Véronique Faucheur (urbaniste de formation), ils passeront à l’impromptu ou sur demande afin d’accompagner toute l’évolution. Les complices travaillent sous le regard et avec le concours des visiteurs et des habitants du quartiers. Sur place, un calendrier permet au public de suivre les réalisations en cours et à venir. Retour sur la première journée du jardin du CentQuatre…Préparation des premières plantations, mais pourquoi des Asparagus ? Réponse de Véronique Faucheur et Marc Vatinel…

Préparation du terreau à Asparagus, intéressant pour de nombreuses plantes d’intérieur, la recette donnée par Marc Vatinel…

Premières plantations en direct avec nos trois artistes jardiniers paysagistes…

Pendant ce temps là, la musique s’invitait sous la grande halle avec un orchestre inattendu…Le 19e fleurit au CentQuatre, avec deux autres espaces dédiés au jardin dans les 39000 m2 du CentQuatre : les deux cours anglaises. Le collectif Coloco, composé de deux architectes, Nicolas Bonnenfant et Pablo Georgieff, et d’un paysagiste, Miguel Georgieff, a imaginé pour ces deux cours anglaises un jardin évolutif et participatif dans lequel les plantes du quartier sont à l’honneur. Le 19ème arrondissement recèle en effet de l’une des plus grandes richesses botaniques de Paris. Avec la participation d’associations et des habitants du 19ème arrondissement, le collectif propose de récolter une multitude de plantes, sous forme d’actions pédagogiques, ludiques et poétiques. La plantation se fait selon les besoins des végétaux dans les deux cours d’apparence identique, mais rendues asymétriques.Les murs exposés au Nord seront recouverts d’ailantes, arbres emblématiques des friches, des chantiers et autres lieux abandonnés. Ils poussent très rapidement et ont une grande capacité à s’étioler. Ils possèdent également une étonnante plasticité, on peut les tailler, les guider, les couper. En masse, ils crééent l’illusion d’un horizon forestier. Les ailantes ont été plantés en avril 2008. Des miroirs convexes viennent s’ajouter à l’installation paysagère et déforment ainsi la vision de cet espace encaissé, pour l’étendre, le déformer sur les horizons devenus interactifs.
Des arbustes (fusains, Parrotia persica, etc.) ont été plantés côté Sud au mois d’avril 2008 en attendant les plantes issues de la future récolte. Avec de superbes coloris en ce moment…L’affluence a atteint son paroxysme pour le concert de Tricky, prévu à 21 heures. Grilles fermées, nombreux sont ceux qui sont restés à l’extérieur, envahissant la rue Curial. Foule à l’intérieur dans la cour de l’horloge et la halle d’Aubervilliers, foule à l’extérieur, sous une presque pleine lune magnifique. Tricky est une figure du mouvement trip-hop. Donné à l’occasion de la sortie de son dernier album Knowle West Boy, son concert annonçait sa future résidence au CentQuatre. J’ai une petite vidéo, mais ce sera pour un prochain billet.

Pendant ce temps là, le jardin sur table de l’Atelier Balto poussait, s’étendait…

Ceci n’est qu’un petit aperçu de tout ce qui était proposé pour cette première journée mémorable. Ma première journée au 104. Inutile de vous dire que j’ai bien l’intention de passer, repasser dans ce lieu incroyable, pour la culture, les cultures !