Archives de mots clés: lavatère

Duos fleuris de l’été

Voici une sélection de duos de fleurs d’été rencontrés au cours de mes dernières balades parisiennes et bruxelloises.

Ammi et bidens en été dans le Jardin de Reuilly - Paul Pernin, Paris 12e (75)

Ammi visnaga et bidens à fleurs blanches (photo ci-dessus).
Arctotis et delphinium (photo ci-dessous).

Arctotis et delphinium en été dans le Jardin des Plantes (MNHN), Paris 5e (75)
Trachelium caeruleum et cinéraire maritime.

Cinéraire maritime et Trachelium caeruleum en été dans le Jardin des Plantes (MNHN), Paris 5e (75) (suite…)

Lavatère ‘Barnsley Silver’

Lavatera 'Barnsley Silver', pépinière Sandrine et Thierry Delabroye, Journées des Plantes, Domaine de Chantilly (60)
Cette nouvelle variété de lavatère arbustive a été présentée lors des Journées des Plantes de Chantilly par Sandrine et Thierry Delabroye. Une variante de la célèbre variété ‘Barnsley’, mais avec un feuillage plus argenté.

Lavatera 'Barnsley Silver', pépinière Sandrine et Thierry Delabroye, Journées des Plantes, Domaine de Chantilly (60) (suite…)

Floraisons champêtres dans la rue d’Aubervilliers (Paris 18e)

Floraisons printanières dans la rue d'Aubervilliers, Paris 18e (75)
Semés l’année dernière et n’ayant pas souffert du froid hivernal, les petits coins de prairie fleurie installés sur les grands trottoirs de la fin de la rue d’Aubervilliers se remettent à fleurir de plus belle, avec un mélange de soucis, lins rouges, pavots de Californie, coréopsis et lavatères annuels.

Lin rouge dans la rue d'Aubervilliers, Paris 18e (75) (suite…)

Une nouvelle lavatère au coloris bleu surprenant

Parmi les nombreuses plantes présentées au Concours Innovert du Salon du Végétal 2014, la lavatère Blue Bird n’a pas été primée. Et pourtant, le bleu de sa floraison a retenu l’attention de nombreux visiteurs apparemment très intéressés.

Cette nouvelle obtention de lavatère arbustive garde des dimensions réduites, avec un feuillage vert gris. Dès le début de juin et pendant près de deux mois, sa floraison étagée dans le haut des tiges est bleue à mauve clair, les pétales sont finement veinés de violet plus foncé. Avec de bonnes conditions de culture (des arrosages réguliers et le nettoyage des fleurs fanées notamment), la floraison se prolonge jusqu’à la fin de l’été.

La rusticité de cette lavatère est donnée jusqu’à -10 °C, suffisante pour Paris intramuros et la proche banlieue. Ailleurs, il faut éventuellement prévoir un paillage ou une protection hivernale quand l’hiver est rigoureux.

Plantez cette lavatère dans un massif de plantes vivaces ou d’arbustes, dans une haie fleurie. Il est préférable de l’installer au printemps, quand il n’y a plus de risque de gelée. Dans les régions à climat doux en hiver, la plantation peut être effectuée en automne, idéalement dès la fin de l’été.

Édition SAPHO. Vous trouvez déjà cet arbuste chez Jacques Briant (vente par correspondance) et chez les Pépinières Renault SARL.

Lavatère arbustive ‘Princesse de Ligne’

Lavatère 'Princesse De Ligne', Malvacées, Truffaut Ivry-sur-Seine (94)

Autre beauté végétale découverte la semaine dernière dans la jardinerie Truffaut d’Ivry-sur-Seine (Val de Marne), une superbe lavatère arbustive aux grandes fleurs simples blanc rosé avec un coeur et des fines striures pourpre violacé.

Lavatère 'Princesse De Ligne', Malvacées, Truffaut Ivry-sur-Seine (94) (suite…)

Anthémis, cosmos et lavatère, 3 fleurs faciles pour jardin blanc

Cosmos blanc, grande perspective du Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75)

Du blanc, rien que du blanc, ou presque, tout juste un peu de jaune au coeur des fleurs et du vert pour le feuillage. Anthémis (Argyranthemum frutescens), cosmos (Cosmos bipinnatus) et lavatère (Lavatera trimestris), un trio qui assure tout l’été.

Anthémis, grande perspective du Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75)

Lavatère blanche, grande perspective du Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75)

Et pour des fleurs blanches, elles fanent plutôt bien, sans enlaidir la touffe. L’anthémis a besoin toutefois d’un nettoyage régulier pour rester bien impeccable, ce qui est le plus difficile dans un jardin blanc. Le blanc se mérite !