Archives de mots clés: La Maison du Chocolat

Collection « Au coeur des jardins de Paris » de la Maison du Chocolat

De sa façon si singulière de voir le monde en chocolat, Nicolas Cloiseau, l’interprète talentueux de La Maison du Chocolat, met en scène ses flâneries parisiennes pour la Saint-Valentin.
Coffret Au cœur des jardins de Paris, 16 chocolats, 30€, La Maison du ChocolatDe sa façon si singulière de voir le monde en chocolat, Nicolas Cloiseau met en scène ses flâneries parisiennes. Paris lui offre son chic désarmant. Au gré des allées plantées et fleuries, par-delà les bassins. Depuis les rangées de tilleuls, aux orangeries des jardins. Tendre sera la fête de Valentin. Comme un coup d’œil furtif jeté aux rêves amoureux. Dans leur émerveillement de tous les instants. Paris se met à rêver d’impressions exquises. De senteurs et de saveurs aux conversations fleuries. Le nez au vent, éthéré et insolent. Paris ne change pas, il se rêve en chocolat.

Coffret Au cœur des jardins de Paris, 9 chocolats, 16.80€, La Maison du ChocolatCe sont les traits des aquarelles colorées de Kim Roselier que La Maison du Chocolat a choisi pour habiller sa Saint-Valentin. Connu pour son usage de la couleur, ce graphiste amoureux du dessin travaille principalement la peinture dans une approche contemporaine et poétique. L’élégance contenue de son illustration éclaire l’état d’esprit chic parisien, désarmant et rêveur des flâneries de Nicolas Cloiseau au cœur des jardins de Paris.

16.80€ le coffret de 9 chocolats
30€ le coffret de 16 chocolats.

Composition
Orangeraie : ganache noire aux jus d’orange sanguine, d’orange et infusion de zestes.
Jasmin fruité : ganache lait à l’infusion de jasmin sur gelée de mangue vanillée.
Miel de tilleul citronné : ganache lait au tilleul, miel de tilleul, relevée de jus de citron jaune.
Gingembre zesté : praliné noir aux amandes, gingembre zesté de citron.

Disponible en boutique et en vente en ligne.

La famille Pâquerette de la Maison du Chocolat

La Famille Pâquerettes, oeufs de Pâques, La Maison du Chocolat, mars 2016

Nicolas Cloiseau, Meilleur Ouvrier de France Chocolatier, est le Chef de La Maison du chocolat.  Pour Pâques, sa nouvelle campagne bucolique nous conduit à travers champs. D’une brassée de pâquerettes, il cueille les bavardages. Ici, ses belles de jour prennent le soleil en famille. Tout de leur naturel désarmant évoque les prémices du printemps.

Dans la famille Pâquerette, je voudrais… la charmeuse, la discrète, le séducteur, le petit-dernier… Sous le tapis ensoleillé de fleurs printanières Nicolas Cloiseau convoque le chocolat dans ses plus fines expressions. D’un geste poétique il dessine des corolles lumineuses, galbe des bras dansants, peint des rouges à lèvres carmins et taille des moustaches.
Le chocolat se plie à l’art du détail, s’autorise même un air de famille. Mademoiselle fait les yeux doux, celui-ci sourit, l’autre conte fleurette au chocolat. Nicolas Cloiseau nous invite à plonger notre regard dans les facéties d’un monde où les fleurs naissent dans les œufs.
À la rencontre de la fleur de notre enfance et des promenades dans les champs, cet album de famille rappelle les heures heureuses de nos plus belles chasses aux œufs.

La Famille Pâquerettes, oeufs de Pâques, La Maison du Chocolat, mars 2016En photo ci-dessus, une pièce en édition limitée composée de sujets en chocolat noir et chocolat au lait, fleurs en chocolat ivoire. Décor composé d’œufs en chocolat noir et lait, coccinelles en chocolat, tapis vert en pistaches hachées, socle en chocolat au lait. Œufs pralinés. 340g de garniture de Pâques. Dimensions : L 55 cm x l 25 cm x h 28 cm. 1100€ la pièce géante de 3,5kg.
(suite…)

Floressence à la Vallée Village

Renoncule, photographie Cedric Porchez
Roses, pivoines et orchidées fleurissent dans notre dressing ce printemps. La Galerie d’Art de La Vallée Village a voulu à travers son exposition Floressence lever le voile sur les secrets de cette incursion en territoire fashion. Tour à tour romantique, pop ou graphique, la fleur est le symbole de la féminité, la douceur mais aussi de la joie de vivre et de l’insaisissable nature.

L’exposition Floressence invite ses visiteurs, dans le cadre d’un lounge expérimental, à redécouvrir la fleur à travers un parcours initiatique où les cinq sens seront mis en éveil. Véritable parenthèse de sérénité, l’exposition offre une explosion de couleurs, d’essences florales et de goûts pour un nouveau regard sur la fleur.

Aux sons d’une musique envoûtante et des rythmes relaxants de la nature, Floressence s’ouvre sur une création florale de Mark Colle, le designer floral rendu célèbre par son mur de fleurs au premier défilé Dior de Raf Simons.

(suite…)

Pâques à saute-mouton avec la Maison du Chocolat

À saute-mouton, La Maison du chocolat, Pâques 2013

L’heure de Pâques a sonné. Un doux parfum de chocolat embaume les près fleuris. Agneaux, brebis et béliers gambadent et broutent à travers champs. À saute-mouton, par-delà les barrières, à travers les prairies, parmi les pâquerettes, sur les collines de chocolat… Telle une fable enchanteresse, Frisoton et Frisette, gourmands de pâquerettes, filent une laine de chocolat blanc, douce et vaporeuse.

À ce conte il faut un auteur. Comme une évidence et en clin d’œil aux moutons noirs d’Ouessant de son enfance, Nicolas Cloiseau, chef de La maison du Chocolat, meilleur ouvrier de France Chocolatier a imaginé une vision pastorale du traditionnel bestiaire de Pâques. Comme suspendus dans leur escapade, le chocolat fixe les expressions candides des agneaux, leur donne de la bonhomie, de la rondeur, accentue la poésie de la nature, anime les couleurs du printemps, sème ici et là des œufs pralinés dans les prés pour mieux nourrir les symboliques pascales. « Dessine-moi un mouton insouciant et bondissant, plein de candeur et de fraicheur. »

Façonné, lissé, roulé, soufflé, moulé et sculpté, entièrement réalisé à la main, ce joyeux troupeau est le fruit d’un travail long et minutieux de maîtrise du chocolat.
Les boucles parfaites des toisons proviennent de gouttes de chocolat roulées sur elles-mêmes. Les pâquerettes des près sont peintes à la main, les cornes en chocolat des béliers sont longuement lustrées, les pelotes de laine mousseuses sont savamment pulvérisées, des gouttes de chocolat noir et ivoire cristallisent les regards uniques, les planches de la palissade sont finement rainurées et patinées au beurre de cacao, les sols irréguliers sont en chocolat soufflé. C’est tout un savoir-faire d’exception qui révèle les contours de ce rêve en chocolat et incarne l’excellence de La maison du Chocolat.

Du conte à la réalité, chaque sujet arbore une toison très apprêtée qui ne ferait pas mentir les meilleures expressions. Frisé comme un mouton, doux comme un agneau… Les frisottis aux notes lactées et biscuitées du chocolat au lait des uns rivalisent avec les boucles de chocolat noir, rond et cacaoté des autres. Mais des goûts et des couleurs des mises en plis en chocolat, on ne discute pas.

Tous les sujets et décors en chocolat sont entièrement réalisés à la main. Ils sont garnis d’œufs praliné crêpe dentelle, d’œufs praliné lait amande, d’œufs praliné noir noisette, d’œufs praliné noir craquant et de friture en chocolat lait et noir. (suite…)